Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Réalisation c'est surtout transformer le « Pour-de-faux » en « Pour-de-vrai » ! Rendre réel. Quand c'est « Pour-de-faux », c'est un concept. Un concept n'est pas forcément faux, il y a des concepts pertinents, intelligents, frappés au coin du bon sens, mais un concept, même valide, reste un concept, quelque chose « pour-de-faux ».

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie, la  vie, l'existence, l'illusion, la réalité.
Voulez-vous vivre la vie telle qu'elle est ou telle que vous la voyez ?

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

Télécharger le mp3

 

 

 

 

 

 

Le but de l'Observance de la sadhana, sur La Voie, c'est la Réalisation, le fait d'être, du lever au coucher, dans le Saint-Nom. Être dans le Saint-Nom ne signifie pas obligatoirement être conscient du Saint-Nom, en ressentir le feeling si caractéristique au niveau du thymus. Être dans le Saint Nom c'est avant tout pratiquer la technique.

 

 

La Réalisation c'est surtout transformer le « Pour-de-faux » en « Pour-de-vrai » ! Rendre réel. Quand c'est « Pour-de-faux », c'est un concept. Un concept n'est pas forcément faux, il y a des concepts pertinents, intelligents, frappés au coin du bon sens, mais un concept, même valide, reste un concept, quelque chose « pour-de-faux ». Le concept n'est pas une mauvaise chose, en philosophie, en politique, en psychologie, en science, etc. En spiritualité un concept ne sert à rien, bien au contraire, il est contre-productif. La spiritualité est une pratique, pas une théorie.

 

 

 

Rendre réel

 

 

 

Quand on transforme un concept, une idée, une théorie en « pour-de-vrai », c'est la réalisation. On peut avoir un concept de maison, mais on ne peut pas vivre dans un concept. Quand la maison est construite, on peut y vivre, c'est la même chose en spiritualité. Un livre saint, un livre sacré, un livre de référence en spiritualité, c'est comme le plan d'une maison, avec son cahier des charges. La pratique d'une sadhana, la réalisation, c'est construire la maison et vivre dedans.

 

 

Méditer chaque jour, pratiquer le service toute la journée, tous les jours autant que possible, lire, écouter du satsang très régulièrement, c'est réaliser. Réaliser c'est aussi faire une « Pause-Saint-Nom » quand on s’aperçoit que nos pensées nous envahissent et sont hors de contrôle. Dire qu'il faut le faire et ne pas le faire, c'est un concept. Faire c'est réaliser, rendre réel.

 

 

Je vous dis souvent que si vous sentez une pulsion de colère, de frustration, de vanité blessée vous devez absolument fermer les yeux quelques instants et pratiquer le Saint-Nom, sans oublier le nectar. Faites ça jusqu'à ce que cet élan négatif s'estompe, s'efface, ça fait partie aussi de la Réalisation. Tout au long de la journée, quand on change d'activité, on peut aussi se concentrer, quelques secondes, en fermant les yeux, sur le Saint-Nom, encore une façon de vous aider à réaliser.

 

 

 

En avoir besoin

 

 

 

C'est facile à faire. Ce qui est difficile, c'est vouloir le faire. Souvent, on n'a pas envie d'être en paix, il nous suffit d'être vivant et la colère, la frustration, le sentiment de vexation, etc. Ça fait partie de la vie. C'est pour ça que vous avez le libre-arbitre de le faire ou pas. Le truc, c'est simplement que si vous ne le faites pas, ne dites pas que ça ne fonctionne pas !

 

 

Si vous tombez, relevez-vous et continuez votre cheminement. Quand on tombe, on ne revient pas à son point de départ ! On se relève et l'on continue sa route. On est tombé et l'on s'est fait mal et ce n'est pas agréable, mais ce n'est pas dramatique. Personne ne va vous punir d'avoir négligé le Saint-Nom. Dieu ne juge pas, ni en bien ni en mal. Sa nature est de se donner, mais vous avez le choix de le recevoir ou non et si vous ne le recevez pas, ça ne vous empêchera pas de le recevoir plus tard, quand vous en aurez besoin. C'est votre vie.

 

 

Plus vous aurez soif de paix et plus vous vous investirez dans la Réalisation, la pratique de la sadhana. On ne peut pas forcer quelqu'un qui n'a pas soif à boire. La Voie est faite pour les assoiffés de paix, de vérité. Beaucoup de gens pensent qu'il n'y a pas de vérité universelle, qu'à chacun sa vérité. La vérité-universelle existe, pourtant ! Mais, les vérités-individuelles aussi, ce n'est pas incompatible. Ce n'est pas l'une ou l'autre, mais l'une et l'autre.

 

 

Pour avoir soif de la vérité encore faut-il partir du postulat qu'il existe une vérité universelle et de la connaître ne signifie pas qu'on la détient : personne ne détient la vérité, c'est le contraire, c'est elle qui nous détient. On peut la connaître, la vérité-universelle, pas la détenir. Quand on la connaît, on peut la dire à ceux qui ne la connaissent pas, alors ceux qui ne la connaissaient pas la connaissent à leur tour ! C'est ça la Révélation. Pour pratiquer la sadhana de La Voie, il faut avoir reçu la Révélation et, pour ça, la demander.

 

 

Beaucoup m'envoient un mail du genre : « Je veux recevoir la Révélation », je leur réponds alors par une autre question, afin d'entamer une conversation, une suite d'échanges et de jauger du degré de motivation du demandeur. C'est le minimum entre quelqu'un qui connaît, et peut enseigner, et quelqu'un qui ne connaît pas et demande qu'on lui enseigne. Beaucoup de ceux qui m'envoient ce type de mail, ne répondent pas à mes questions et cessent toute relation.

 

 

Je n'ai pas besoin de leur révéler les quatre techniques et qu'ils pratiquent la sadhana, qu'est-ce que ça change à ma vie ? Rien. C'est dommage pour eux ! Alors, si vous me demandez à recevoir la Révélation, ne vous effrayez pas de mes questions et répondez-moi. Le but est toujours de faire les choses au mieux pour vous.

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais je dois préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #vrai, #faux, #réalisation, #spiritualité, #concept, #bonheur, #lavoie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :