Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce satsang n'est pas aménagé pour la lecture de tous. Tout le monde peut le lire, mais il n'évoquera rien à ceux qui n'ont pas demandé, puis reçue la Révélation... a priori, mais ne faut-il pas se méfier des à-priori ?

-Une paix inamovible

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

Parmi toutes les choses qui comptent pour vous, pratiquant qui observez l'agya, les quatre piliers, comme la constance, l'humilité et la simplicité, il en est une qui tient toutes les autres ensembles... c'est la détermination. Les événements, les gens, les pensées, les états-d'âme, les paroles, la météo changent tout le temps. Avec de l'ancienneté dans la pratique de La Voie vous voyez comme tout change et à quelle vitesse. Toutes ces choses éphémères sont l'écume des jours.

 

 

Bien sot celui qui construirait quelque chose sur l'écume des jours. L'écume peut être impressionnante, mais elle n'a pas de consistance. Elle change à chaque instant. C'est agréable de regarder le ciel et les nuages passer, mais pourquoi s'arrêter et se focaliser sur l'un d'entre eux ? Ce qui compte, c'est ce qui ne change pas, ce qui est stable. Je sais quelque chose comme ça, en mon dedans, depuis aussi loin que remonte ma mémoire : c'est le Saint-Nom, Sa présence, Sa paix et Son amour, la Grâce de L'Un.

 

 

Quand je passe en accéléré mon existence, tout change sauf Lui, le Saint-Nom stable comme le rocher au milieu d'un torrent. Je me pose dessus, en sécurité. Il reste quand tout a disparu. La détermination vous permet de tenir debout. Si vous partez à droite, elle vous ramène au centre, si vous partez à gauche, elle vous ramène au centre. Il y a des moments pour ça : il y a le satsang, la méditation, les pauses Saint-Nom. Profitez-en.

 

 

Vous êtes sorti en récréation, vous avez couru, crié, vous vous êtes disputé et vient un de ces moments sonnant la fin de la récréation. Vous retournez sagement en classe et oubliez un deux trois soleil, la balle au prisonnier et la dispute. C'est la même chose pour les cinq pauses Saint-Nom, pour le satsang, pour la méditation, pour le service : vous pratiquez simplement, avec humilité sans penser à ce qui précède. C'est la détermination. Le fait de stopper une activité pour s’asseoir, fermer les yeux et méditer un instant, c'est ça la détermination !

 

 

Quand vous vous arrêtez, c'est comme si vous appuyez sur un commutateur. Vous vous réinitialisez. Quand vous méditez, rien ne compte que l'instant et la technique. Rien ne compte que le Saint-Nom. Quand votre espérance n'est plus dans le monde ni dans votre force, alors votre détermination à vous en remettre au Saint-Nom, à Sa Grâce est plus grande. Vous savez bien que le monde des hommes ne peut pas apporter l'essentiel.

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #constance, #observance, #paix, #yogaoriginel, #satsang, #lavoie, #HansYoganand
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :