Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La confusion est un vrai danger, un danger mortel. On ne réalise pas sa dangerosité quand on y est plongé, c'est même une de ses caractéristiques, de ne pas avoir une conscience claire des choses. Voyez notre époque et notre société, n'y voyez-vous pas de la confusion ?

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, le mental, le désir, la confusion.
Avant de vous occuper de la bêtise humaine, occupez-vous de la vôtre

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir, faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

Le barreur d'un navire à voile, dans la tempête, s'attachait à son poste pour ne pas être emporté par une vague. Ulysse a demandé à ses hommes qu'ils l'attachent au mât de son bateau, pour écouter le chant des sirènes, sans tomber sous leur emprise. C'est ce qu'il nous faut faire, en ces temps difficiles ; s'attacher à l'Observance* pour ne pas lâcher La Voie et tomber dans les filets de la confusion.

 

* Observance : fait de pratiquer régulièrement.

 

 

La confusion est un vrai danger, un danger mortel. On ne réalise pas sa dangerosité quand on y est plongé, c'est même une de ses caractéristiques, de ne pas avoir une conscience claire des choses. Voyez notre époque et notre société, n'y voyez-vous pas de la confusion ?

 

 

 

La confusion woke

 

 

 

Quand on ne sait pas distinguer un homme d'une femme, une fasciste d'un amoureux de son pays, un envahisseur mortel d'un réfugié, le bien du mal, c'est que l'on est confus. Voyez les dangers, la violence, la perte des valeurs que cette confusion provoque. Les jeunes femmes veulent sauver la vie des animaux, qu'on ne les chasse pas, qu'on ne les mange pas, mais avorter, même très tardivement, ne les dérange pas.

 

 

Voyez, la Belgique, l'euthanasie même des mineurs, qui meurent par milliers chaque année et qui fait venir des africains pour repeupler le pays. Entre la recrudescence de l'homosexualité et l'euthanasie, il est vrai que la natalité baisse beaucoup. Mais penser qu'un africain peut remplacer un belge, ou un français, c'est être confus.

 

 

Quand vous dites que vous ne voulez pas de l'islamisme politique dans votre pays, on vous traite de raciste, comme si l'islamisme était une race ! Pour autant que la notion de race soit pertinente. Qu'est-ce ? Sinon de la confusion ? De la mauvaise foi partisane ?

 

 

 

Garder la main

 

 

 

En ces temps de confusion, il est plus que jamais nécessaire de s'accrocher à l'éternelle vérité universelle qui réside en nous et qui nous donne la vie à chaque instant. Vous avez la technique du « Saint-Nom », pour ce faire.

 

 

Quand vous lisez des livres très anciens, comme la Bhagavad-Gîtâ, les Upanishad, le Tao-Te-King, les yogasûtras, les évangiles, vous voyez bien que l'humanité n'a pas changé d'un iota* ! Dans ces livres, sont proposés des remèdes aux maux de l'humanité, à ses souffrances.

 

* « Pas un iota, pas un détail de la loi ne passeront avant que tout soit accompli. » (Matthieu, 5:18)

 

 

En vérité, ces remèdes anciens, contenus dans les livres que je viens de vous citer, sont toujours pertinents. L'humanité n'a pas changé, les remèdes à ses souffrances non plus.

 

 

Les confus d'aujourd'hui, déconstructivistes, wokes, ceux de la cancel culture veulent réécrire l'histoire à leurs goûts d'aujourd'hui. Voyez pour le « Seigneur des anneaux », pour « La petite sirène ». La réécriture de « Robinson Crusoé », avec un Robinson noir et transgenre et un vendredi blanc cisgenre, c'est pour quand ?

 

 

Comment voulez-vous qu'ils aillent sur une voie spirituelle dont les valeurs et les pratiques sont les mêmes depuis plus de 5 000 ans ? Vous, qui avez eu la Révélation de La Voie et qui pratiquez, attachez-vous encore plus à l'Observance, si vous voulez échapper à cette grande confusion.

 

 

Quand on n'a pas le gouvernail en main, on part n'importe où, on ne contrôle plus rien. Dans la vie, il faut garder le contrôle de ses désirs, de ses pensées, de ses émotions et de ses actes… C'est ce que l'on nomme la raison. En spiritualité indienne, on dit que la raison procède de sattva, un des trois gunas, celui de la lumière, de la connaissance, de la sagesse.

 

 

 

Les gunas

 

 

 

Cette même spiritualité, dit que les émotions, les désirs, les pulsions procèdent de rajas, un autre des trois gunas, celui de l'animalité, des instincts, de la force, de la passion. Tamas, le dernier des trois gunas, régit la paresse, la lourdeur, l'ignorance. Les gunas seraient des éléments constitutifs de notre nature humaine.

 

 

Gardez les mains sur le gouvernail de vos pulsions, de vos pensées, de vos émotions, de vos désirs et de vos actes, par l'Observance des piliers de l'agya. Si vous n'êtes pas pratiquant, demandez-moi à recevoir la Révélation. Elle se passe par Skype, dure deux heures et ne coûte rien.

 

 

C'est bien de faire des réserves de nourriture, de carburant, de médicaments, de cartouches, d'installer des panneaux photovoltaïques, une cuisinière à bois, mais qu'en est-il de la maîtrise de votre mental ? Si vous voulez vous protéger de la connerie humaine, commencez par la vôtre ! La connerie attaque toujours de l'intérieur.

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais je dois préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #satsang, #LaVoie, #mental, #wokisme, #confusion, #HansYoganand, #spiritualité, #spirituality
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :