Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avoir foi en quelque chose, en quelqu'un ne signifie pas croire aveuglément. Avoir foi en quelque chose ou en quelqu'un signifie avoir confiance. C'est ainsi sur La Voie, ceux qui ont foi en elle et dans l'enseignement de son guide vivant ont confiance. 

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie, la croyance et la confiance ou la foi.
Avoir la foi ne signifie pas qu'on est crédule, mais que l'on a confiance

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

« Ferme les yeux et fais un pas en avant,

vers l’inconnu apparent de La Voie.

Tu y trouveras toute la Grâce

nécessaire aux aspirations de l'âme. »

 

Bhaktimàrga 2-7-21

 

 

Vous connaissez l’exemple du vent, de la Grâce qui souffle dans les voiles de l’Observance. Elle fait avancer ainsi le navire de votre destinée. Pourtant, un navire n’est pas fait que de voiles, il y a des mâts aussi et le vôtre, pratiquant de La Voie, a quatre mâts : le service, le satsang, la méditation et les angas, c’est-à-dire « Les quatre piliers ».

 

 

Parfois, les voiles d'un de ces quatre mats ne sont pas bien envoyées, mais il reste trois mats pour que le navire avance. Ainsi, si la méditation ne se passe pas bien il reste le satsang, le service et les angas. Dans la méditation il y a quatre techniques et il se peut qu’une technique ne donne rien, que sa pratique ne vous apporte pas grand-chose, d’un premier avis… Mais, il y en a d’autres et les bienfaits de la méditation ne se voient qu’après, dans le quotidien, dans le service. N’écoutez pas l’ego-spirituel et ses concepts, ses à-priori pour juger de votre pratique : en général il est insatisfait, car il vise la perfection, une perfection impossible à atteindre de son vivant.

 

 

 

Foi et constance

 

 

 

Sur un navire, il y a l’étrave et elle est importante. Si l’étrave est bonne, le navire avancera vite et sans effort. Dans votre vie de disciple l’étrave, c'est la foi. Elle n’est pas la croyance. Quand vous avez foi en quelqu’un c’est parce que cette personne vous a prouvé que vous pouviez compter sur elle, vous avez confiance en elle. La foi, c'est la confiance, pas la croyance.

 

 

Il y a des choses remarquables qui procèdent de la foi, par exemple, la constance. La constance soif et foi conjuguées. La Grâce vous donne l’énergie, la foi et la constance renforcent l’étrave du navire et permettent qu’il fende les flots de l’inertie quotidienne. Il y a une maxime célèbre qui dit bien ce qu’est la foi et la constance, celle d’un roi des Pays-Bas : « Point n’est besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer ». (Guillaume Ier d’Orange-Nassau 24 août 1772 - 12 décembre 1843).

 

 

Vous êtes accroché aux piliers et à l’agya. Il peut vous arriver que d'être fatigué, de ne plus voir la lumière. Il se peut que vous soyez un peu découragé et confus, dans vos pensées et vos doutes. Votre foi, liée à la constance, fera que votre Observance ne dépendra pas de la météo du mental. Que l’Observance devienne automatique, indiscutable, obligée et ne soit pas une option. C’est un peu ça, la Réalisation et il faut du temps pour arriver à ça. Quand la pratique devient automatique, intégrée à votre existence tout est plus facile…. « Point n’est besoin… »

 

 

 

Les doutes

ne partent jamais

 

 

 

D’autres raisons viendront d’observer l’agyas, avec la durée. La compréhension viendra et plus vous comprendrez plus ce sera simple. C’est simple et quand c’est simple, c'est moins compliqué, mais pour voir cette simplicité il en faut, parfois, du temps ! La Grâce en mouvement, engendrée par le non-agir, le service, l’harmonie en action n’efface pas tous les soucis que l’existence engendre et il vous faut trouver en vous les ressources nécessaires pour les surmonter et les régler. La Grâce, la Guidance est ce vent qui vous pousse vers le but de votre vie, le havre de paix de la béatitude.

 

 

Même avec une foi forte les doutes existent, mais les doutes ne sont pas du même domaine que la foi. La foi est du domaine de l’âme, les doutes sont du mental. La peur de mourir vient du corps et n’est pas un manque de foi. Ne mélangez pas tout. Vous êtes des mammifères aussi. Vous avez les forces et les faiblesses des mammifères et ne croyez pas votre faux-ego qui se croit pur esprit, ou qui cherche à vous le faire croire. Votre but n’est pas de devenir surhumain. Dieu vous a fait être humain, n’ayez pas la vanité d’être autre chose. L’étrave de votre foi fendra les flots du doute et vous avancerez poussés par la Grâce en mouvement, la Guidance.

 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #satsang, #foi, #constance, #agya, #yogaoriginel, #lavoie, #spiritualité
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :