Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vous avez l'usufruit de l'âme, mais aucun pouvoir sur elle. Certains disent qu'ils vont améliorer leur âme, mais se prennent-ils pour Dieu ou confondent-ils l'âme avec la sensibilité, que l'on désigne souvent par le mot « cœur » ?

Satsang de sri hans Yoganand ji à propos de spiritualité, de La Voie, de se réaliser, du but de la vie.
Un être humain né bébé, il doit se réaliser, comme un papillon mais ça veut dire quoi ?

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

Si vous saviez à quel point il n'y a rien à faire, vous auriez une idée de l'infini. Vous êtes toujours en train de faire quelque chose. Vous pratiquez les quatre piliers de l'agya. Vous vous dédiez, c'est bien, mais en fait, pour ce qui est de votre âme, de sa Réalisation, nécessaire à l'accomplissement du dessein que le Seigneur a pour elle, ça ne dépend pas de vous.

 

 

Vous n'êtes pas uniquement l'âme, vous êtes aussi votre mental, votre histoire, votre personnalité, vos concepts, vos souvenirs, vos connaissances, vos sentiments et votre corps. Vous n'êtes pas le maître de votre âme, vous ne l'avez pas créé et vous n'êtes pas le « maître des horloges » en ce qui concerne sa désincarnation à venir. On ne peut pas résumer un être-humain à son âme. Sans doute que l'âme, votre essence perdurera après la mort du reste, mais tant que le reste est vivant, il faut en tenir compte !

 

 

 

Âme et sensibilité

 

 

 

Vous avez l'usufruit de votre âme, mais aucun pouvoir sur elle. Certains disent qu'ils vont améliorer leur âme, se prennent-ils pour Dieu ou confondent-ils l'âme avec la sensibilité, que l'on désigne souvent par le mot « cœur » ? Vous pouvez amender votre caractère, améliorer votre comportement, changer votre apparence, apprendre de nouvelles choses, agir sur votre santé en adoptant une hygiène de vie appropriée, mais sur votre essence, sur votre âme, vous n'avez aucun pouvoir. Ce n'est pas tout à fait vrai, car il est une chose que vous pouvez faire au bénéfice de votre âme : c'est pratiquer les quatre piliers de l'agya. La Réalisation, si elle ne change pas la nature de l'âme, lui permet de fonctionner à plein « rendement ».

 

 

 

La constance

 

 

 

Ce que vous ne pouvez pas faire, abandonnez l'idée de pouvoir le faire un jour, et ce que vous pouvez faire, faites-le ! Vous pouvez observer l'agya, vous pouvez pratiquer ses quatre piliers, alors faites-le ! Soyez humble et lucide (l'un ne va pas sans l'autre) et si vous pouvez pratiquer du mieux possible, vous n'êtes pas le maître du résultat. Le résultat dépend de tellement de facteurs que vous ne maîtrisez pas et dont vous n'avez pas toujours conscience, que supposer y être pour beaucoup est forcément présomptueux. Vous pouvez être assidu.

 

 

Dans une exploitation minière, on sait que pour avoir dix grammes d'or il faudra manipuler cent tonnes de terre, par exemple. Alors vous vous donnez les moyens de manipuler de grandes quantités de terre et vous y passez du temps. C'est ainsi aussi pour la spiritualité, pour La Voie, vous devez vous donner les moyens de le faire et y passer du temps. La récolte est bonne et si vous n'avez pas créé le minerai d'or, c'est vous qui creusez, qui lavez, qui triez la terre et l'or. On sait qu'en cherchant à être le plus souvent possible dans le Saint-Nom, chaque jour, on y sera effectivement vingt pour cent du temps. Ce pourcentage augmentera avec le temps, la pratique. Ce qui compte, c'est la constance. Si vous n'y arrivez pas, ne perdez pas de temps à culpabiliser, continuez ; les statistiques sont avec vous.

 

 

 

Prenez le médicament

 

 

 

Votre esprit s’éclaircira et ce n'est pas vous qui éclaircissez votre esprit, c'est la « trempette » régulière dans le Saint-Nom, par la pratique de la technique du même nom. Par contre, c'est vous qui trempez votre esprit dans le Saint-Nom et plus vous le ferez, plus votre esprit s’éclaircira.

 

 

Ce n'est pas vous qui allez guérir votre maladie, c'est le médicament, mais si vous ne prenez pas le médicament, il ne vous guérira pas. Prenez le médicament, pratiquez les piliers de l'agya. Ne cherchez pas à juger si vous y arrivez bien ou pas bien, peu ou beaucoup... quelle est votre échelle pour en juger ? L'échelle est ouverte, elle n'a pas de limites. Les limites reculent au fur et à mesure que vous avancez.

 

 

La Voie, la Connaissance n'est pas de s'accomplir soi, s'accomplir soi est une autre chose et vous n'avez pas besoin de moi pour ça, un coach ferait aussi bien l'affaire, même mieux. Si vous voulez avoir plus de charisme, si vous voulez mieux dormir, réussir dans la vie, oublier vos peines d'enfance, alors allez voir des spécialistes. Ce que La Voie vous offre de faire c'est d'accomplir le dessein que le Seigneur a pour vous, comme pour chaque être vivant. Vous réaliser socialement, psychologiquement, amoureusement est bien aussi, mais c'est une autre histoire qui n'est pas obligatoirement incompatible avec La Voie. La Voie n'est pas de vous réaliser, mais de réaliser le propos de votre vie.

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #lavoie, #yogaoriginel, #spiritualité, #bonheur, #vérité, #vivre, #but
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :