Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Si vous ne connaissez pas la paix ce n'est pas de la faute de la paix : elle est en vous, c'est de la faute au fait que vous ne vous tournez pas du côté où elle est, à l'intérieur. Commencez déjà par regarder, en silence, en vous. Nous avons une méthode, sur La Voie.

Satsang de sri hans Yoganand ji à propos de spiritualité, de méditation et des pensées.
En méditation-profonde laissez passer les pensées sans y prêter attention

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

L'accueil du blog

 

 

 

"Absorbe toujours tes pensées dans le Saint-Nom,

Tournant vers L'Un ta Conscience, sans nul doute tu viendras au Royaume"

Bhaktimàrga 2-3-44

 

 

Dieu ne peut faire plus que le maximum. Si votre satisfaction, votre bonheur, votre paix ne sont pas parfaits, c'est qu'il y a quelque chose que vous ne faites pas bien. Dieu se donne à cent pour cent tout le temps. Que la majorité des êtres humains ne connaisse pas la paix, à cause des guerres et de la misère, est un fait, mais chez-nous, quand on ne manque pas du nécessaire à la satisfaction de nos besoins fondamentaux et que l'on est malheureux ce n'est pas normal, c'est qu'il y a une cause intérieure.

 

 

Qu'est-ce que ça signifie ? Ça signifie qu'il vous appartient de changer quelque chose dans votre existence. Mais, être pleinement satisfait tout le temps, est-ce possible ? Je ne crois pas.

 

 

Je ne crois pas qu'un jour, après avoir mangé nous n'ayons plus jamais faim. Essayez de vous nourrir de pràna ! Il y en a qui disent que c'est possible, mais le font-ils ? Je ne crois pas qu'après avoir dormi nous puissions ne plus dormir jamais. Je ne crois pas non plus qu'il soit possible de ne pas avoir à se réchauffer quand il fait froid. Je ne crois pas que l'être-humain soit parfaitement gentil, altruiste, patient ni tolérant. L'être-humain n'est pas parfait, sa satisfaction ne peut pas l'être et chercher la satisfaction parfaite et constante est une fausse piste.

 

 

 

Le concept

de perfection

 

 

 

La perfection n'est-elle pas un concept ? Ce que je connais de plus parfait, dans la dimension phénoménale, c'est la Création de Dieu et pourtant la nature n'est pas faite que de gentils vents : il y a aussi des tempêtes destructrices. La nature n'est pas faite que de lagons tranquilles et sûrs, il y a des tsunamis. Il y a des volcans, des tremblements de terre, des prédateurs et des proies, des sécheresses, des inondations et la maladie. Alors chercher une perfection selon nos concepts, est-ce raisonnable ?

 

 

La perfection n'est pas ce que vous croyez. Quand une belle personne décède accidentellement vous pouvez trouver ça triste, injuste et imparfait, mais la mort est parfaite, elle n'est pas une fin. Juger de ce qui est parfait et de ce qui ne l'est pas avec un mental qui n'a pas été prévu pour ça et des connaissances si limitées confine à la folie. La perfection n'est pas de votre compétence, elle ne se plie pas à vos désirs ni à nos concepts. La perfection dont vous rêvez n'existe pas.

 

 

 

Même le bonheur

est superficiel

 

 

 

Cela dit cette incapacité de comprendre la perfection ne vous empêche pas d'en avoir un aperçu et de profiter de la paix qu'elle a mise en vous. Nous avons tous en nous cette possibilité. Quand on est conscient, on touche à la perfection, mais on y touche dans les limites des capacités de notre nature. Quand on connaît cette paix-intérieure, qu'on la fréquente régulièrement même le bonheur semble superficiel. Dans la vacuité remplie de Lui toutes les questions s'éteignent, les concepts disparaissent et celui du bonheur avec eux, car un concept n'est qu'un concept, même beau, juste et pertinent.

 

 

Le propos de La Voie n'est pas le bonheur, mais la conscience et l'accomplissement du propos de notre venue, même si le bonheur n'est pas interdit ! Il y a une raison à votre naissance, quelque chose de précis à faire durant l'existence. Gagner sa vie, se marier, avoir des enfants et les élever c'est bien si vous voulez, mais ce n'est pas le but de la vie. Le but est de revenir à la maison comme le fils prodigue de la Bible, de revenir en toute conscience.

 

 

Ce qui est de notre ressort

 

 

Que vous appartient-il de faire pour accomplir cette raison de vivre ? Pour ceux qui ont reçu la Révélation, comment se motiver à la constance dans l'Observance ? Il y a deux choses que vous pouvez faire : la première, c'est de changer votre regard et la seconde de faire silence. Pour changer votre regard, ôtez les voiles qui sont devant vos yeux. C'est déjà un début qui permet de reconnaître la Grâce, sa Guidance dans votre vie. Ensuite faites le silence dans votre esprit. Ainsi, vous entendrez la musique de l'âme.

 

 

Quelles sont ces choses qui voilent le regard ? Qu'est-ce qui vous rend sourd au silence ? Vos pensées font ça. Par exemple en méditation, quand vous pratiquez la technique dite du Saint-Nom, des pensées peuvent vous gêner. Elles passent sur le ciel de vos paupières closes et si vous les suivez des yeux vous n'entrerez pas dans dhyana. Si l'on ne peut arrêter les pensées, on peut ne pas les suivre.

 

 

 

Ne regardez pas

les nuages passer

 

 

 

Faites en sorte de réduire l'influence des pensées en commençant par ne plus leur faire systématiquement confiance. Dans votre vie de tous les jours, vous vous servez de vos pensées pour accomplir vos tâches et c'est bien : la pensée doit être et rester un outil. Mais, quand il s'agit du domaine spirituel et de la méditation, la pensée n'aide pas, bien au contraire.

 


Il est nécessaire de se taire pour apprécier le silence et c'est dans ce silence respecté que pousse la vraie compréhension. Il y a une réponse inaudible à ceux qui font du bruit, cette réponse est celle du Saint-Nom. La réponse est dans la contemplation. Retirez de votre regard les voiles d'illusion qui l'aveuglent en ne leur accordant aucun crédit et en contemplant, chaque fois que c'est possible, la paix du dedans, sa lumière et sa musique.

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais je dois préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #méditation, #humilité, #yogaoriginel, #yoga, #lavoie, #spiritualité, #bonheur
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :