Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le faux-ego me fait penser au serpent, Grima le conseiller malfaisant du roi Théoden, dans « Le seigneur des anneaux », de J.R.R Tolkien. Vous savez, cet espion de Saroumane qui induit en erreur le Roi des Rohirrims. Il lui chuchote des choses à l'oreille pour l'abuser. N'écoutez jamais ce que vous dit le faux-ego.

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

Si vous tenez à partager ce texte, copiez-collez son adresse

 

Télécharger le mp3

 

 

 

 

Le faux-ego ne changera pas, il ne deviendra pas une aide à la vie spirituelle. Il est une création de l'ignorance, de la confusion, comme un égrégore est la création d'une foule. Tant que l'on n'est pas tout le temps conscient de la béatitude, conscient du Saint-Nom, pratiquant la technique, ce qui est la Réalisation, on expérimente le faux-ego et ses conséquences ; la vanité, la dispersion, les désirs, la frustration, la jalousie, la méchanceté, la souffrance, les concepts, les idées toutes faites, etc.

 

Le moyen de ne pas être sous l'emprise du faux-ego c'est la pratique des trois piliers de La Voie, celle du Saint-Nom. Le résultat de cette pratique, quand elle est régulière, assidue, c'est que notre conscience se rend compte qu'elle n'est pas les délires du faux-ego, pas plus que le mental. Le mental est un de nos outils pour vivre en ce monde mais l'outil n'est pas l'ouvrier. L'ouvrier c'est l'Esprit (Ou âme).

 

Une fois que l'on s'est rendu compte que l'on n'est pas le faux-ego, nos souvenirs, nos sentiments, nos connaissances apprises, ce que l'on pense de soi, ce que les autres pensent de nous, nos ressentis, une fois que l'on s'est rendu compte que l'on est l'Esprit, on ne se laisse plus berner par les sirènes de la vanité blessée. On tombe encore dans ses pièges, parfois, mais vite on s'en aperçoit et on sort de la confusion pour retourner à la conscience par la pratique du Saint-Nom (la technique).

 

 

Le mauvais conseiller

 

 

Le faux-ego me fait penser au serpent, Grima, le conseiller malfaisant du roi Théoden, dans « Le seigneur des anneaux », de J.R.R Tolkien. Vous savez, cet espion de Saroumane, qui induit en erreur le Roi des Rohirrims. Il lui chuchote des choses à l'oreille pour l'abuser. N'écoutez jamais ce que vous dit le faux-ego. Si vous avez un doute, quand une pensée vous vient et vous occupe, fermez les yeux et pratiquez le Saint-Nom quelques dizaines de secondes. Si vous ne connaissez pas cette technique, demandez qu'on vous la révèle, écrivez-moi. Mais ne vous étonnez pas s'il ne vous est pas adressé, en retour, un PDF expliquant la technique. Il est nécessaire d'avoir quelques échanges de courriels avec celui qui peut vous la révéler, afin de vous préparer.

 

Mais pour ceux qui connaissent cette technique, pratiquez-la, quand il vous vient un doute sur l'origine d'une pensée, d'un sentiment, d'un ressenti, avant de tomber dans son piège, la confusion. Être la victime du faux-ego, (Ce que la plupart des gens nomment l'ego) c'est de ne pas s’apercevoir qu'il cherche à nous abuser en nous chuchotant, à l'oreille, des choses perverses se faisant passer pour notre pensée ou notre intuition. Nombreux sont ceux qui l'écoutent, qui lui obéissent en croyant suivre leur intuition et qui, quand on les met en garde contre ça, nous rient au nez, nous traitant d'ignorants.

 

Si vous dites à quelqu'un, se trompant, qu'il se trompe et qu'il répond, vexé, agressivement, c'est qu'il est sous l'emprise du faux-ego, de sa vanité. Il n'y a alors plus rien à lui dire, ce serait vain d'essayer de le sauver malgré lui. Le détachement c'est aussi de ne pas tenir à « sauver » les autres. Parlez de La Voie à ceux qui vous le demandent, pas à tout le monde.

 

 

La motivation

 

 

Vous savez, quand vous êtes dans la sérénité du Saint-Nom, vous en avez parfois assez et voulez revenir à un état de conscience moins parfait, être un humain et un peu de confusion ne fait pas de mal de temps à autre...bien mais ne vous installez pas dans la confusion trop longtemps. Gardez l'habitude de revenir au Saint-Nom, ne serait-ce que par les « pauses Saint-Nom » et ces très brefs instants, dans la journée, où en changeant d'activité vous fermez quelques secondes les yeux, pour vous concentrer sur la technique du Saint-Nom. Cette pratique vous sauvera du faux-ego !

 

Si vous aimez plus être en conscience, dans la paix du Saint-Nom, que dans la confusion d'un mental sous la mauvaise influence du faux-ego, et que vous avez eu la Révélation, alors vous pouvez quitter la confusion et revenir à la paix du dedans, ça ne dépend que de vous ! C'est juste une question de motivation. Mais de pratiquer la technique du Saint-Nom ne suffit pas. Si vous ne lâchez pas vos rancœurs, votre colère, votre frustration, si vous ne changez pas de posture-intérieure de « pomper » le Saint-Nom ne vous sera pas aussi utile que si vous lâchez prise de votre vanité. C'est l'agya qui vous permet d'avoir une bonne posture intérieure, et le satsang.

 

Ne cherchez pas à changer...vous êtes celui que vous êtes et rien ne changera plus. Si vous avez des travers, des défauts, des faiblesses qui vous dérangent qu'allez-vous faire ? Passer votre vie à les pointer du doigt et à tenter de les éradiquer un par un ? Ne vous regardez pas, regardez la Grâce du Seigneur, regardez sa lumière, la beauté de Sa création, la paix du dedans. En cessant de vous regarder le nombril vous ouvrez les yeux sur autre chose de plus grand, de plus beau et de plus durable.

 

Améliorer la profondeur, la qualité de votre conscience ça prend toute la vie...même plusieurs, paraît-il ! Alors faites ce que vous avez à faire, quand vous avez à le faire et comme ça doit être fait et laissez la Grâce agir dans votre vie, laissez son harmonie harmoniser votre vie. C'est à la Grâce que vous devez vous soumettre, pas aux mauvaises pensées du faux-ego !

 

Ne cherchez pas à changer les choses une par une...changez votre regard, votre conscience, alors tout changera d'un seul coup !

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère mais il faut préciser ceci: il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les trois piliers et observez l'agya. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #satsang, #spiritualité, #lavoie, #méditation, #confusion, #bonheur, #ego

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :