Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La technique du « Saint-Nom » a à voir avec la respiration, pourtant elle n'a rien à voir avec le pranayama, tel qu'il est pratiqué depuis longtemps. À l'origine, il y a plus de mille ans, le pranayama était la technique du « Saint-Nom », mais avec le temps, la technique a évoluée jusqu'à ce qu'elle est devenue aujourd'hui.

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la respiration, le Saint-Nom, le pranayama et la spiritualité de La Voie.
Ne cherchez pas à dominer la respiration, laissez-vous aller à elle

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir, faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

 

Pour une personne engagée activement dans une voie de spiritualité, il est une chose difficile à gérer, c'est le paradoxe apparent entre l'agir et le non-agir. Souvent, quand on ne se sent pas bien, on se dit qu'il ne faut pas s'écouter, que nos chakras sont brouillés, que ça ira mieux plus tard. Mais, ce n'est pas toujours vrai, parfois, il est bon de s'écouter.

 

 

J'ai l'exemple d'une disciple qui se sentait mal et qui voulait que je lui réaligne les chakras. Je lui ai conseillé d'aller tout de suite chez son médecin, c'était le soir, tard. La médecin a accepté de la recevoir et a diagnostiqué un dysfonctionnement de la thyroïde. Depuis, cette disciple a subi un traitement de radioactivité, puis prend des médicaments à vie et se sent mieux. De lui réaligner les chakras, de boire de l'eau d'argile, de faire une cure de détoxe ne l'aurait pas soignée.

 

 

 

Le non-agir

 

 

 

À partir du moment où tu fais ce que tu dois faire, comme tu dois le faire et quand tu dois le faire, tout en « pratiquant le Saint-Nom* », tu es dans le service (un des piliers de La Voie). Le non-agir, le service ce n'est pas de ne rien faire ! Les jaïns, pour éviter le karma, disent qu'il faut être dans le non-agir et ne font rien ! Être à l'abri du karma, c'est agir en conscience du « Saint-Nom ». Voilà le paradoxe dont je vous parlais au début.

 

*« pratiquant le Saint-Nom » : pratiquant une technique de méditation qui porte le nom de « Technique du Saint-Nom », en même temps que l'on s'occupe à nos tâches quotidiennes. Cette pratique, méditer en agissant, est le « non-agir », ou « Wu Wei » de Lao-Tseu, le « Sewa » de guru Nanak, le « service » de La Voie et de la Bhagavad-Gîtâ.

 

 

« Sans sortir de chez-moi, je connais l'univers. Sans regarder par ma fenêtre, je vois les chemins du ciel. Plus on cherche dans le monde, plus on s'éloigne de l'essentiel et moins on connaît l'harmonie du Tout. Le sage touche au but sans marcher ; il sait sans apprendre et fait de grandes choses sans agir. » (Tao-Te-King 2.47)

 

 

 

Se ressourcer

 

 

 

La soumission à la technique « du Saint-Nom », son écoute, fait de tes actes du service, du non-agir. Parfois, tu es fatigué, la journée est un peu grise, tu as peu dormi, tu as des soucis d'hormones et tu es dans une humeur un peu lourde, triste, grise comme le temps. Que faut-il faire ? On peut brancher une lumière solaire d'appoint, on peut boire une infusion de maté, on peut écouter de la musique, fumer un joint, faire l'amour, sortir, se promener, regarder un film, aller voir un médecin. Pour vous, qui avez eu la Révélation des techniques, vous pouvez méditer, pratiquer le Saint-Nom. D'abord, avant tout, faites ça ! Ce qui ne vous empêche pas de faire le reste, après.

 

 

Si vous vous posez des questions, faites le Saint-Nom. Il ne répondra peut-être pas à vos questions, mais il les effacera. Quand vous n'avez plus de question, vous n'avez pas besoin de réponses. Si vous ne voulez pas pratiquer le Saint-Nom, même en connaissant la technique, que vous vous complaisez dans votre spleen, c'est votre droit, assumez ! Vous savez, le spleen peut vous mener loin. Quand on s'écarte du chemin d'un degré, au bout de quelques mètres, vous êtes bien éloigné du chemin et chaque pas vous en éloigne encore.

 

 

Si vous choisissez de pratiquer le Saint-Nom, même seulement quelques dizaines de secondes, en restant assis et en fermant les yeux (une « pause Saint-Nom »), vous verrez vite les nuages disparaître et le soleil revenir à votre conscience. La méditation éloigne les fluctuations du mental, comme la peau de la feuille de lotus éloigne l'eau et la boue.

 

 

 

Respiration et pranayama

 

 

 

« Par la maîtrise dans l'inspiration, on se tient sans attachements au-dessus de la boue des marais, des épines et de la mort. » (Yogasûtras 3.39)

 

 

La technique du « Saint-Nom » a à voir avec la respiration, pourtant elle n'a rien à voir avec le pranayama, tel qu'il est pratiqué depuis longtemps. À l'origine, il y a plus de mille ans, le pranayama était la technique du « Saint-Nom », mais avec le temps, la technique a évoluée jusqu'à ce qu'elle est devenue aujourd'hui. La technique que je vous révèle, celle du « Saint-Nom » est telle qu'elle était au début. Je ne puis l'expliquer, je le montre au cours de la Révélation, par vidéo en ligne.

 

 

Pour vous qui avez eu la Révélation, pratiquez la technique comme je vous l'ai expliqué et montré. Si vous avez un doute, tant que je suis vivant, vous pouvez me demander une cession de révision par vidéo.

 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais je dois préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #Satsang, #SaintNom, #NonAgir, #service, #sewa, #LaVoie, #HansYoganand, #méditation, #spirituality
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :