Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

English below. Ce n'est pas parce que l'on est convaincu que l'illusion est réelle qu'elle l'est. Sur quoi allons-nous baser notre vérité ? Sur ce qui change sans cesse ou sur quelque chose d'immuable ? La réalité provisoire de notre enfance, comme celle d'aujourd'hui, sont dessinées sur le même fond : L'Unité du Tout, jamais née et immortelle.

satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie, la vérité et l'illusion.
Chacun voit la réalité en fonction de son regard

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir, faites un clic droit dessus et choisissez :

« ouvrir le lien dans un nouvel onglet »

 

English below

 

L'accueil du blog

 

 

1. Quand une personne a une hallucination, que ce soit à cause d'une maladie mentale ou d'un produit absorbé, ce qu'elle voit est, pour elle, vrai. Elle est capable de tuer quelqu'un à cause de ce qu'elle voit, entend. Certaines personnes se jettent du haut d'un immeuble, se croyant capables de voler.

 

2. Quand on rêve et que ce rêve est très réaliste, on ne se demande pas s'il s'agit d'un rêve ou de la réalité. On ne se pose pas la question ; on est certain que l'on vit la réalité. Quand on se réveille, on constate que l'on rêvait et que la réalité est ce que l'on voit au réveil.

 

3. La réalité est un rêve. Ce n'est pas parce que c'est fort et que ça nous mobilise complètement que c'est vrai. Ce qui est vrai, c'est ce qui ne change pas. Tout dépend de la vérité et la vérité ne dépend de rien ni de personne.

 

4. « L'Unité ne meurt pas ; elle est le Tout, à l'origine des racines du ciel et de la Terre, sans fin et toujours nouvelle. » (Tao-Te-King 1.6) L'illusion (ou maya) est comme une hallucination, un rêve. Elle naît dans l'esprit de celui qui la voit et la projette sur tout.

 

Vie et mort

 

5. Tout ce qui est né mourra. Ce n'est pas la durée de vie qui fait la réalité. Un papillon est aussi réel et aussi éphémère qu'une planète qui vit dix milliards d'années. Quand quelque chose cesse, c'est comme s'il n'avait jamais existé, qu'il ait vécu une journée ou dix milliards d'années.

 

6. Tout ce qui est né mourra et tout ce qui meurt est éphémère, illusoire. « Rien ne se perd, rien ne se crée : tout se transforme » (Lavoisier,1743-1794). Le Tout ou Unité ou encore le Tao (pour Lao-Tseu) n'est pas concerné par ces vies, ces durées, ces transformations d'états ; il reste depuis toujours et pour toujours un continuum infini contenant tout.

 

7. « Indéfinissable, immatérielle, en tout, constamment, l'Unité du Tout existait avant le ciel et la Terre. Elle est à l'origine de tout. Invisible, elle est infinie, immobile et partout en même temps. » (Tao-Te-King, extrait de 1.25)

 

8. Notre nature animale nous pousse à prioriser ce qui se voit, avec les yeux ouverts, ce qui se touche, avec la peau, ce qui se sent, ce qui s'entend au-dehors et ce qui se goûte dans la dimension phénoménale*.

 

* Qui appartient aux phénomènes, qui peut se voir, s'entendre.

 

Réalité relative

 

9. Notre appréhension du monde dépend de nos sens. Le monde d'une mouche n'est pas celui d'un aigle, d'un chat ou que le nôtre. Lequel serait le plus vrai ? Tous sont vrais, pour l'être qui les perçoit, le temps qu'il est en vie. Le monde d'un être disparaît avec lui.

 

10. La vie d'un Homme se base sur une durée de cent ans, mais la vie d'une montagne n'est pas à la même échelle et celle d'une civilisation non plus. Quand on retourne, âgé, dans un endroit que nous avons connu enfant, on ne reconnaît rien. Même le ruisseau, où nous pêchions la truite, a disparu, remplacé par un parking, un lotissement et une zone commerciale.

 

11. Ce n'est pas parce que l'on est convaincu que l'illusion est réelle qu'elle l'est. Sur quoi allons-nous baser notre vérité ? Sur ce qui change sans cesse ou sur quelque chose d'immuable ? La réalité provisoire de notre enfance, comme celle d'aujourd'hui, sont dessinées sur le même fond : l'Unité du Tout, jamais née et immortelle.

 

La vérité

 

12. Sans se désintéresser de la relativité provisoire d'aujourd'hui, qui est l'eau de notre aquarium, il est bon de s'intéresser à la vérité immuable et éternelle. Pas à la place, mais en même temps, ainsi notre vie prendra toute sa dimension. Pour s'intéresser à la vérité, il est besoin de la connaître.

 

13. J'entends le chœur des chagrins dire, à l'unisson, que personne ne détient la vérité. Je les entends, mais me demande si c'est vrai. Ce que je sais, c'est que si personne ne détient la vérité, il est possible de la connaître et de la montrer à ceux qui ne la connaissent pas, pour qu'ils la connaissent.

 

14. Je sais que notre vie n'a pas commencé à notre naissance et ne se terminera pas à notre mort. Comment je le sais ? Parce que, sans la détenir, je connais la vérité. Que je vous dise : la vérité ne se connaît pas en théorie, par la lecture de livres qui en parlent.

 

15. Elle se connaît en pratique, intimement. Ce n'est pas parce que vous avez lu un livre sur l'Altaï que vous connaissez ses montagnes. La vérité se vit à travers une sadhana, c'est-à-dire l'ensemble des pratiques qui forment une voie spirituelle authentique (màrga).

 

Les boutons de partage sont à la suite de la traduction. Si ce texte vous a apporté quelque chose, partagez sur les réseaux sociaux pour que d'autres puissent le lire.

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais je dois préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein « bénéfice » de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

The Real Truth

 

1. When a person has a hallucination, whether because of a mental illness or an absorbed product, what they see is true for them. She’s capable of killing someone because of what she sees, hears. Some people throw themselves off a building, thinking they can fly.


2. When you dream and that dream is very realistic, you don’t wonder whether it’s a dream or a reality. We do not ask ourselves the question; we are certain that we are living reality. When we wake up, we realize that we were dreaming and that reality is what we see when we wake up.


3. Reality is a dream. Just because it’s strong and we’re fully engaged doesn’t mean it’s true. What is true is what does not change. Everything depends on the truth and the truth does not depend on anything or anyone.


4. “Unity does not die; it is the Whole, at the origin of the roots of heaven and earth, endless and ever new” (Dao-De-Jing 1:6). Illusion (or maya) is like a hallucination, a dream. It is born in the mind of the one who sees it and projects it on everything.

 

Life and Death

 

5. Everything that is born will die. It is not the lifespan that makes the reality. A butterfly is as real and as ephemeral as a planet that lives ten billion years. When something stops, it is as if it never existed, whether it lived a day or ten billion years.


6. All that is born will die and all that dies is ephemeral, illusory. “Nothing is lost, nothing is created; everything is transformed” (Lavoisier, 1743-1794). The All or Unity or the Dao (for Lao-Tzu) is not concerned by these lives, these durations, these transformations of states; it remains always and forever an infinite continuum containing everything.


7. "Indefinable, immaterial, in all, constantly, the Unity of the Whole existed before heaven and earth. It is at the origin of everything. Invisible, it is infinite, motionless and everywhere at the same time." (Dao-De-Jing, excerpt from 1.25)


Our animal nature pushes us to prioritize what we see, with our eyes open, what we touch, what we feel, what we hear outside and what we taste in the phenomenal dimension*.


* Who belongs to the phenomena, who can see and hear themselves.

 

Relative Reality

 

8. Our apprehension of the world depends on our senses. The world of a fly is not that of an eagle, a cat or ours. Which would be the truest? All are true, for the being who perceives them, the time he is alive. The world of a being disappears with him.


9. A man’s life is based on a hundred years, but the life of a mountain is not on the same scale as that of a civilization. When you go back, old, to a place we knew as a child, you don’t recognize anything. Even the creek, where we fished for trout, disappeared, replaced by a parking lot, a subdivision and a commercial area.


10. It is not because we are convinced that illusion is real that it is. On what are we going to base our truth? About what keeps changing or about something that never changes? The provisional reality of our childhood, like that of today, are drawn on the same background: Unity of the Whole, never born and immortal.

 

The Truth

 

11. Without ignoring today’s provisional relativity, which is the water of our aquarium, it is good to be interested in the immutable and eternal truth. Not instead, but at the same time, so our life will take on its full dimension. To be interested in the truth, it is necessary to know it.


12. I hear the chorus of sorrows saying, in unison, that no one holds the truth. I hear them, but ask me if this is true. What I know is that if no one has the truth, it is possible to know it and to show it to those who do not, so that they know it.


13. I know that our life did not begin at our birth and will not end at our death. How do I know? Because, without holding it, I know the truth. That I tell you: the truth is not known in theory, by reading books that speak about it.


14. She knows herself in practice, intimately. Just because you read a book about the Altai doesn’t mean you know her mountains. The truth is lived through a sadhana, that is, all the practices that form an authentic spiritual path (màrga).

 

If you liked this text, don’t forget to share on the networks

 

 

This satsang may help you in your spiritual research, I hope, but I must say this: it was said at the house where I live, recorded and then transcribed for the initiates who received the Revelation. The full 'benefit' of this satsang can only be achieved if you have had this Revelation and practice the four pillars. For more information, contact lavoie.eu@gmail.com

Tag(s) : #satsang, #LaVoie, #HansYoganand, #vérité, #Dieu, #spiritualité, #illusion, #God, #ThePath, #meditation, #Truth, #yoga, #sagesse
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :