Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On peut dire toutes sortes de choses à propos de la spiritualité, comme ça concerne l'âme. C'est bien d'en parler, néanmoins ça ne suffit pas. Quand on a faim, lire un livre de recettes n'est pas suffisant. Le livre ne dit pas de choses fausses, mais il ne nourrit pas.

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, les concepts, la pratique et la méditation.
Les théories ne sont d'aucune utilité en spiritualité

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir, faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

 

En théorie, on peut donner beaucoup de définitions de la spiritualité. Le pays des concepts est vaste ! Cela dit, je n'ai rien contre les concepts, je veux dire les concepts justes, étayés par l'expérience, cependant un concept reste un concept, même juste et qui repose sur l'expérience.

 

 

 

L'amour

 

 

 

L'amour est un concept... mais non ! L'amour n'est pas un concept, quand on aime, on aime. Parler de l'amour se fait à l'aide de concepts, moraux, philosophiques, religieux, etc. Quand on parle, quel que soit le sujet, on ne peut qu'énoncer des concepts. La différence entre un concept et la réalité est la même qu'entre une description de l'océan et le fait d'y nager.

 

 

On peut dire toutes sortes de choses à propos de la spiritualité, comme ça concerne l'âme. C'est bien d'en parler, néanmoins ça ne suffit pas. Quand on a faim, lire un livre de recettes n'est pas suffisant. Le livre ne dit pas de choses fausses, mais il ne nourrit pas.

 

 

La spiritualité, c'est l'amour aussi, mais pas l'amour sentimental. Aimer, c'est ce qu'il y a de plus beau, c'est toucher les ailes des oiseaux... comme disait l'autre. Les mots, souvent, ont plusieurs acceptions. Prenez le mot « vérité », il ne parle pas d'une seule chose. Il y a la vérité judiciaire, journalistique, le contraire du mensonge et il y a la vérité universelle, qui ne se dit pas, qui ne se lit pas et qui vient de profond, quand on s'immerge dans l'harmonie de l'instant.

 

 

 

Fausses pistes

 

 

 

Certains disent « spiritualité » pour dire des choses qui n'ont rien à voir avec la spiritualité. Ils parlent de chakras, mais qui a vu des chakras ? Personne jamais n'a vu de chakras. Je ne dis pas que ça n'existe pas, mais qui en a vu ? Pourtant, ça n'empêche pas qu'on les dessine, avec des couleurs ! D'autres parlent des annales akashiques, mais qui est allé y lire ? Personne. Il y a des personnes qui disent qu'elles ont lu dans ces annales, mais ce n'est pas vrai. Certains disent ne se nourrir que de pràna, mais qu'est-ce que le pràna, en vérité ? C'est l'oxygène de l'air et l'énergie qu'il contient et il est difficile de s'en nourrir !

 

 

Il y a même des personnes qui parlent de lévitation et citent les pouvoirs des Rishis, les Yogasûtras mal traduis, comme le sutra 39 du livre trois :

 

 

« Udāna jayājjalapaṅkakaṇṭakādiṣvasaṅga utkrāntiśca. » et que le traduisent ainsi : « Par la maîtrise de udàna (l’inspiration) le yogi est capable de léviter au-dessus de l'eau, de la boue et des épines. » Rien ne le gêne, dans l'affirmation que l'on peut léviter grâce à la méditation !

 

 

En vérité, ce sûtra dit (dans la bonne traduction) : « Par la maîtrise dans l'inspiration, on se tient sans attachements au-dessus de la boue des marais, des épines et de la mort. » Vous voyez, il n'est plus question de lévitation, comme dans « Tintin au Tibet », mais de détachement, de se tenir au-dessus des obstacles. C'est quand même plus réaliste et spirituel. Le Sanskrit est une langue imagée, allégorique qui ne doit pas être traduite mot-à mot, littéralement. cela dit, croyez la version qui vous arrange.

 

 

 

La béatitude

 

 

 

Si le mot amour est trop flou, pour vous, on peut parler de béatitude. Est-ce plus clair, plus parlant, pour vous ? Je ne crois pas. Pour comprendre ce mot, il est nécessaire de connaître la béatitude. Que dit le dictionnaire ? « Bonheur sans mélange ; euphorie, extase, félicité, ravissement. » On est bien avancé !

 

 

Si vous avez reçu la Révélation de La Voie, c'est-à-dire les techniques de méditation et que vous les pratiquez, que vous observez les piliers (agya), alors vous comprenez ce que signifie le mot « béatitude ». Cela dit, il y a une infinité de degrés dans la béatitude. C'est comme pour l'océan, vous pouvez y tremper les pieds, y aller jusqu'à la poitrine ou jusqu'au cou, comme vous pouvez y nager, y plonger ou y plonger profondément.

 

 

En vérité, la spiritualité est une histoire d'amour, toutefois pas de sentiments, mais de l'amour en vrai, profond, pratique. La spiritualité est une pratique. La Voie est une pratique... Comme par hasard !

 

 

 

Pratiquer

 

 

 

Vous pouvez lire des livres saints, sacrés, qui parlent de spiritualité, mais n'y cherchez pas de réponses. La réponse, celle qui ne répond pas aux questions, mais qui les éteint, se trouve dans la pratique. Les livres peuvent vous inspirer à pratiquer. Aucun livre ne révèle les techniques qui permettent d'atteindre ce que la spiritualité apporte : la conscience de la béatitude. Certains livres en parlent, comme le « Gheranda Samhita », le « Hatha-yoga Pradipika » la « Sochanda Tantra », la « Dhyanabindu-Upanishad » ou la « Yogatattva-Upanishad ».

 

 

Ces livres, évoquant les techniques, ne les révèlent pas. Seul un être humain vivant, les connaissant, peut les apprendre à une autre personne vivante. Vous voyez, il n'est pas question de concepts. Une technique est une pratique. Si vous ne pratiquez pas une technique, ça ne sert à rien.

 

 

L'expérience de la vérité, de la conscience de la béatitude, ne peut pas se raconter. On peut faire comme les livres, le Tao-Te-King, la Bhagavad-Gîtâ (ou « Le chant de l'éveillé »), les yogasûtras, les suttas, et d'autres qui les évoquent, en parler, mais ça ne sert à rien d'en parler. Il est besoin de les pratiquer, sans oublier le satsang, le service et les angas.

 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais je dois préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #satsang, #LaVoie, #spiritualité, #HansYoganand, #concepts, #Théorie, #pratique, #méditation
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :