Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand on se sent plein de l'amour, de la paix de Dieu, on n'a plus besoin de combler de vide. Dans le Tao-Te-King, on parle du vide ; « Le Tout, l'Unité est un vide inépuisable, l'essence de tous les êtres vivants. » (Tao-Te-King, extrait de 1.4). Le vide, c'est l'ignorance.

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, la vacuité et la béatitude.
Le vide n'existe pas, tout est Dieu et en Lui

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir, faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

 

Quand on conduit une automobile, c'est bien d'être à ce que l'on fait. Il n'est pas question de lire un livre, de regarder une vidéo ni de faire une sieste. On a les deux mains sur le volant, on regarde droit devant soi et on a au moins un pied sur une pédale, l'autre s'apprêtant à réagir au besoin. Alors, on se déplace, on se rend quelque part.

 

 

Pour la vie spirituelle, c'est pareil ; tant que tu veux avancer, tu dois garder les yeux ouverts et être attentif. Tu diriges l'auto. À quoi faut-il être attentif ? On a vu que pour l'auto, on devait être attentif à la route, mais en spiritualité ? En spiritualité, comme l'entend « La Voie », ce à quoi il faut être attentif, c'est au Saint-Nom*.

 

*Saint-Nom : ceux qui ont demandé, puis reçu la Révélation, savent ce que ça signifie ; « Être attentif au Saint-Nom », c'est pratiquer une technique de méditation tout au long de la journée, en même temps que l'on s'occupe de nos affaires. Lao-Tseu parlait de « non-agir » ou « Wu Wei », krishna de « service de dévotion » ou « abandon du fruit de nos actes ». Guru Nanak, le fondateur du sikhisme, parlait de « Sewa ». Sur La Voie, on dit : « service ».

 

« Visayavatï và pravrttir utpannà manasaï sthiti-nibandhanï. Poursuivre cette méditation dans l'action aide à rester en paix. » (Yogasûtra 1.35)

 

 

 

Dieu

 

 

 

Dieu existe, même s'il n'est pas une personne, comme l'imaginent les religieux anthropomorphes, quoi qu'il en soit, il n'est pas chargé de mener vos affaires. Il vous donne la Grâce de vivre, la possibilité d'en avoir conscience, toutefois, c'est à vous de le faire. De faire quoi ? D'observer l'agya*. Si vous n'observez pas l'agya, La Voie n'aura pas d'effet positif sur vous et votre vie.

 

*Agya : nom donné à la sadhana de La Voie. Une sadhana est un ensemble de pratiques qui font une voie spirituelle (màrga). Sur La Voie, il y a quatre composantes ; trois pratiques et des propositions d'ordre comportemental.

 

 

Certains disent que le but de la vie est d'aller vers Dieu... Qu'est-ce que ça signifie ? Dieu n'est-il pas partout ? S'il est partout, il est aussi en nous, alors ? Le but serait d'aller en nous ? Comment et pour y faire quoi ? Les religions ont des réponses « clés en main », des dogmes et il vous suffit de les répéter et de vous en convaincre. Mais, en vérité ?

 

 

Si Dieu est en toi*, toi, es-tu en Dieu ? C'est ça la spiritualité authentique ; aller vers de plus en plus de conscience de cette part de lui que Dieu a mise en nous. Combien de personnes vivent par la Grâce sans s'en apercevoir ? Et, vous ? Où en êtes-vous à ce propos ?

 

*« Dieu est en toi » : Il est infini et l'infini ne peut pas être contenu dans quelque chose de fini. Aussi, il n'y a pas Dieu en nous, il y a de Dieu en nous. Dans un seau d'eau de mer, il n'y a pas l'océan, mais un peu de son eau.

 

 

Beaucoup de gens désirent toutes sortes de choses, ont des rêves, des espoirs, des besoins, en revanche combien rêvent que Dieu soit plus présent dans leur vie ? Dieu est présent dans notre vie ; il est notre vie, pourtant peu sont intéressés par approfondir leur relation avec lui. La plupart du temps, on confond spiritualité et religion et la religion, pour de plus en plus de personnes, est discréditée. En France, on confond laïcité et athéisme. On croit que pour être républicain, démocrate, nous devons être athées.

 

 

On peut croire en Dieu sans avoir de religion ! On peut soutenir que la religion ne doit pas s’immiscer dans la fin publique, politique et ne pas être athée pour autant. On peut reconnaître que la France est de culture chrétienne sans, pour autant, être bigot, raciste, xénophobe ni islamophobe. La confusion fait que souvent, on mélange tout.

 

 

 

Un vide plein

 

 

 

Quand on a demandé, puis reçue la Révélation*, on apprend à connaître la Grâce, ses manifestations dans notre existence, alors on l'aime et plus, on est occupé à l'aimer, par l'Observance de l'agya, moins on a des désirs. On a toujours des besoins, mais de désirs, moins. Alors, on connaît le vrai détachement. Je veux préciser ceci : être détaché ne signifie pas se couper du monde, de nos proches et refuser le plaisir. Le plaisir n'est pas un souci, le désir pose plus de problèmes.

 

*Révélation : initiation à La Voie par l'apprentissage des quatre techniques de méditation. Cette Révélation se fait par Skype et dure plus ou moins deux heures.

 

 

Quand on se sent plein de l'amour, de la paix de Dieu, on n'a plus besoin de combler de vide. Dans le Tao-Te-King, on parle du vide ; « Le Tout, l'Unité est un vide inépuisable, l'essence de tous les êtres vivants. » (Tao-Te-King, extrait de 1.4). Le vide, c'est l'ignorance.

 

 

« Sans le trou du moyeu, le char ne servirait à rien. C'est le vide qui justifie le vase, pas l'argile. Une maison, sans le vide des portes et des fenêtres, ne servirait à rien. Comment y entrer, en sortir et comment le soleil pourrait-il l'éclairer ? L'Unité est faite de l'être et du non-être, de matière et de vide. » (Tao-Te-King, extrait de 1.11)

 

 

Ce qu'il vous faut savoir, c'est que le vide dont parle Lao-Tseu n'est pas rien : dans ce vide, il y a tout. Pour les astrophysiciens, l'espace infini est majoritairement fait de « vide ». Maintenant, ils disent que ce vide est fait de matière noire et de son énergie. Ce n'est plus du vide, alors ! Ce n'est pas parce qu'il n'y a rien que l'on soit capable de voir et de toucher qu'il s'agit de vide.

 

Dans la méditation, on vise ce vide, ce vide de pensées, d'émotions, aussi nommé la vacuité. C'est dans cette vacuité que l'on a conscience de la béatitude.

 

« Sùksma-visayatvam càlinga-paryavasànam. Le point où culmine ce processus de méditation est l'Unité, la vacuité, satçitananda. » (Yogasûtra 1.45)

 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais je dois préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #satsang, #détachement, #spiritualité, #LaVoie, #hansYoganand, #SaintNom, #Grâce, #spirituality
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :