Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Grâce ne s'impose pas à nous, pas plus qu'une source ne vient couler dans votre bouche. Si vous avez soif, vous cherchez de l'eau, alors vous êtes susceptible d'entendre « glouglouter » la source dans l'herbe d'un pré.

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

On peut voir l'intervention divine, c'est-à-dire la Guidance, la Grâce dans tout ce qui nous arrive de positif, comme on peut ne pas la voir. Quand on est habitué à reconnaître la marque de Dieu, de son harmonie, à force de la fréquenter intimement par la méditation et le service*, on reconnaît la Grâce quand elle agit, dénoue les « nœuds gordiens* » de notre vie.

 

*Service : Wu Wei ou non-agir du Tao-Te-King, Sewa des Sikhs, service de dévotion ou abandon du fruit de nos actes de la Bhagavad-Gîtâ et des actions « Faites en Dieu », pour Jésus (Jean 3:20). Le service est un des quatre piliers de l'agya (la sadhana de La Voie, c'est-à-dire l'ensemble de ses pratiques)

 

*nœuds gordiens : « L’expression nœud gordien désigne, métaphoriquement, un problème qui ne présente pas de solution apparente, finalement résolu par une action radicale. » (Wikipédia)

 

 

Imaginez que vous avez un bandeau devant les yeux, qu'il fait froid et qu'un poêle à bois est allumé dans la pièce. Il ne vous faudra pas longtemps pour le trouver, en tendant vos mains en avant et en suivant la chaleur émanée. La Grâce de Dieu se reconnaît de la même façon, mais le bandeau est le mental et les mains tendues sont la connaissance du Saint-Nom*, la proximité de la conscience avec lui.

 

*Saint-Nom : ce n'est pas un mot qui peut se dire ni s'écrire. Il s'agit du Satnam, du Verbe, de la Parole, de la « Vertu du Tao », la manifestation agissante et tangible du Tout (ou Dieu, Tao). C'est aussi le nom donné à une des quatre techniques de méditation enseignées lors la Révélation*.

 

*Révélation : initiation donnée pas sri hans Yoganand ji à ceux qui en font la demande et ne sont pas motivés uniquement par la curiosité. Cette Révélation se passe par Skype et dure plus ou moins deux heures. Il faut la demander. Une adresse mail est donnée en bas de chaque texte des blogs de La Voie.

 

 

 

Libre arbitre

 

 

 

Comme chaque chose a son contraire, la Grâce a son contraire ; la disgrâce, des « courants contraires » qui n'ont pas de volonté de nuire et qui nuisent pourtant. Dans l'océan, il y a des ondulations qui, en se heurtant aux flots, créent des vagues scélérates qui coulent les plus gros navires. Comme la connaissance* engendre la conscience de la Grâce, l'ignorance engendre l'aveuglement, la confusion et la souffrance.

 

*Connaissance : état de conscience de celui qui, ayant eu la Révélation et pratiquant la méditation, par elle enseignée, connaît « bibliquement » le Saint-Nom. Cette connaissance (Veda) n'est pas de ces connaissances apprises, théoriques.

 

 

La Grâce ne s'impose pas à nous, pas plus qu'une source ne vient couler dans votre bouche. Si vous avez soif, vous cherchez de l'eau, alors vous êtes susceptible d'entendre « glouglouter » la source dans l'herbe d'un pré.

 

 

Il ne vous reste plus qu'à vous baisser pour boire et vous désaltérer. Pour être désaltéré, la première condition est d'avoir soif. Avoir soif est le premier signe de la Grâce. Ils sont peu nombreux ceux qui ont soif de vérité. Beaucoup de personnes pensent même que la vérité universelle n'existe pas et encore plus nombreux sont ceux qui, croyants d'une religion, pensent que leur religion est la vérité. Croyant avoir trouvé, ils ne cherchent pas et restent sourds aux bruits de la source.

 

 

 

Conscience

ou non conscience

 

 

 

La Grâce est en action tout le temps, que vous en ayez conscience ou non. Le simple fait que vous puissiez respirer, inspirer de l'air après l'avoir expiré, est la preuve que la Grâce est en action. Pour qu'elle vous aide à vivre, cette Grâce, il est nécessaire que vous en ayez conscience, ainsi vous agirez dans son sens, au lieu de vous fier à ce que vous pensez et de nager à contre-courant.

 

 

La Grâce, le feeling de la conscience que vous en avez, peut être un compagnon au quotidien, un bonheur gratuit. Comment faire la différence entre la Grâce et le hasard ? Quand c'est la Grâce, qui se mêle de votre vie, dans des circonstances particulières (Nœud gordien), vous ressentez fortement le Saint-Nom, vous savez, ce petit « chatouillis » au niveau du thymus. Pour reconnaître ce feeling comme venant du Saint-Nom (donc de sa Grâce), vous devez connaître le Saint-Nom et pour ça pratiquer régulièrement la technique du même nom.

 

 

Ce que je viens de vous expliquer porte un nom ; le discernement. Certains se fient à leur intuition, mais qu'est-ce que l'intuition ? On dit que c'est l'âme qui nous parlerait, mais l'âme, c'est nous ! Alors, nous parlerions à qui ? Le discernement, c'est la possibilité de faire le tri entre le bon grain et l'ivraie*. Pour faire cette différence, il est absolument nécessaire de connaître les deux ; le bon grain et l'ivraie. Ce n'est pas une question d'intuition, de divination, mais de connaissance. C'est l'utilité de la Révélation, de vous permettre d'avoir cette connaissance.

 

*Ivraie : Plante de la famille des Graminées (Lolium, ou encore Zizanie), très nuisible aux céréales et provoquant une espèce d'ivresse.

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais je dois préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #satsang, #LaVoie, #HansYoganand, #Grâce, #spiritualité, #liberté, #spirituality
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :