Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une spiritualité authentique, utile, efficace, vous permettra de vous remettre en cause. Il ne s'agit pas de vous conforter dans ce que vous croyez. Il ne s'agit pas de vous caresser dans le sens du poil ! Jésus disait qu'il fallait « tuer, en esprit, le vieil Homme pour renaître, en esprit, à l'enfant, seul capable d'entrer au Royaume. » (Jn 3, 1-21)

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie, la méditation et l'âme.
La spiritualité c'est du lever au coucher

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

 

Il n'y a qu'une vérité et qu'un Dieu. En parlant de vérité, je ne parle pas des vérités journalistes, judiciaires, policières, politiques, scientifiques, individuelles, mais de l'universelle, de celle que l'on n'explique pas avec des mots. Quand je parle de Dieu, je ne parle pas d'une personne ni de religion.

 

 

Il n'y a qu'une vérité et qu'un Dieu. Il ne s'occupe pas de nos croyances religieuses et toutes les âmes peuvent aller à lui à condition de le vouloir et d'avoir la maturité requise. Quelles que soient nos croyances et nos pratiques, à la fin de l'existence on arrive tous au même endroit. La plupart des personnes cherchent à réussir leurs vies, mais la vie est éphémère. Ce qu'il faut, c'est réussir sa mort et l'on a toute la vie pour s'y préparer.

 

 

 

Ce qui compte

 

 

 

Le fait de croire en Dieu ou de ne pas y croire ne change rien au fait de mourir à la fin de sa vie. Mais, est-ce que ça change ce qu'il se passe après ? Non, ce qu'il se passe après n'a rien à voir avec le fait de croire ou de ne pas croire en Dieu. La croyance ne fait rien à l'affaire. Ce qui compte, ce n'est pas de croire, mais ce que fut notre vie.

 

 

Par exemple, pour la méditation profonde : prenez deux personnes qui ont les mêmes techniques. Une passe sa journée à réfléchir, à s'énerver contre les fâcheux, les contrariétés, à se disputer, à courir à droite et à gauche. L'autre passe sa journée à faire ce qu'elle doit faire, en ayant à cœur de bien faire et de rester concentré. Ces personnes n'arriveront pas, le soir, sur leurs coussins de méditation, dans le même état psychique. Leurs méditations seront différentes.

 

 

C'est pareil pour la mort, ou désincarnation : l'âme n'arrivera pas dans l'Unité du Tout (ou Royaume), dans les mêmes dispositions selon ce que fut sa vie durant son incarnation. Il n'y aura personne pour lire un grand livre et vous juger en fonction de vos actes, mais comme on fait son lit, on se couche (karma) et ce qui arrivera, après la mort de votre corps et de votre mental, de vos souvenirs, de vos connaissances apprises dépendra de votre maturité, celle de votre vraie personne ; l'âme.

 

 

 

Faire ou croire

 

 

 

Certains passent leurs vies à se prendre pour leurs personnalités, les connaissances qu'ils ont apprises, leurs pensées, leurs émotions et leurs fonctions sociales. Ils oublient qu'ils sont l'âme, alors, quand tout meurt, sauf l'âme, comment peuvent-ils bien choisir, au moment fatidique ? Nous avons toute la vie pour nous identifier à la bonne personne ; celle qui perdurera après la mort.

 

 

Certains croient en Dieu et toutes leurs existences se passent à suivre des préceptes, des dogmes religieux. Ils mangeront ceci, mais pas cela, ils se vêtiront de telle manière, pas de telle autre, ils prieront de telle façon, tant de fois par jour, en répétant des paroles apprises, qu'ils ne comprennent pas et se rendront en pèlerinage à tel endroit. Au moment de la mort, ils espèrent avoir un visa pour le paradis mais, après la mort, se souviendront-ils de ce que furent leurs existences ? Leurs actes auront-ils laissé des traces ou est-ce que ce qui comptera sera l'état de conscience où ils sont à cet instant ?

 

 

 

Se préparer

 

 

 

Vous avez toute votre vie pour vous préparer (l'âme) à la mort et pas trop de temps, mais qui le fait ? On se préoccupe de mieux vivre pas de bien mourir. Il y en a qui contractent une convention obsèques, ce qui change quelque chose pour ceux qui restent, pas pour ceux qui meurent. C'est le propos de la spiritualité authentique, de préparer l'âme de la bonne façon. Qu'est-ce que la bonne façon ? C'est une façon qui permet à l'âme de prendre le pas sur le mental et les sens. « Samyama », est un mot sanskrit qui veut dire : « maîtrise ». C'est l'âme ou vrai soi, la conscience qui dirige le mental, les émotions et les sens. C'est ça, une bonne spiritualité.

 

 

La spiritualité n'est pas l'occultisme, l'ésotérisme, le paranormal, la médecine alternative, les théories religieuses, même indiennes, avec des Dieux à plusieurs bras, à tête d'éléphant et à flamme violette au-dessus de la tête. La spiritualité est une pratique, pas des connaissances que l'on apprend dans des livres. Le code de la route n'est utile qu'à condition que vous preniez le volant de la voiture.

 

 

 

Se remettre en question

 

 

 

Une spiritualité authentique, utile, efficace, vous permettra de vous remettre en cause. Jésus disait qu'il fallait « tuer, en esprit, le vieil Homme pour renaître, en esprit, à l'enfant, seul capable d'entrer au Royaume. » (Jn 3, 1-21). Il ne s'agit pas de vous conforter dans ce que vous croyez. Il ne s'agit pas de vous caresser dans le sens du poil !

 

 

Je remarque que beaucoup de gens jugent du bien fondé d'une spiritualité selon qu'elle correspond ou non à leurs convictions. Si elles les confortent dans ce qu'elles croient, alors elles diront que c'est une vérité. Si elle va à l'encontre de leurs croyances, elles diront que ce n'est pas une vérité.

 

 

« Que ceux qui ont des oreilles pour entendre entendent. » (Matthieu 13:9)

 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais je dois préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #spiritualité, #Dieu, #vérité, #pratique, #LaVoie, #satsang, #HansYoganand
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :