Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En méditation, quand la conscience s'approfondit, que l'on s'éloigne de nos pensées, on freine. C'est comme quand on commence à s'endormir et que l'on sursaute, que l'on se réveille : le sommeil nous a fait peur. Qu'est-ce qui, en nous, a peur de la vacuité, de la béatitude ?

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, la méditation, la peur et le faux-ego.
En méditation, on peut avoir peur de la béatitude !

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

 

On est tellement habitué à faire les choses qu'il nous est difficile de réaliser le « non-agir* », cher à Lao-Tseu. On confond le « non-agir » avec le rien faire. Toute notre enfance, on nous a enseigné à être autonome, performant, à toujours être dans l'action, alors, quand il s'agit d'être en contemplation, c'est compliqué.

 

*Non-agir : cliquez sur le mot, il vous sera proposé un texte expliquant ce qu'est le « non-agir ».

 

 

L'existence nous demande d'agir. Si l'on ne fait rien on n'a rien. La dimension spirituelle, sa pratique est différente du paradigme du monde des Hommes. Une personne n'est pas faite d'un seul bloc. Il y a différentes parties, chez l'Homme, comme le corps, le mental (fruit du corps par le cerveau) et l'âme, qui est la conscience profonde. Vivre seulement la réalité du corps et du mental, c'est vivre à moitié. Le monde des Hommes ne nous apprend pas à tenir compte de notre être fondamental, de l'âme. Voyez comme les églises se vident ! Maintenant la "spiritualité" est enseignée par des coachs, comme des tutoriaux de cuisine ou de bricolage.

 

 

 

La peur

de la béatitude

 

 

 

Quand on est passager, à l'avant d'une automobile, on a parfois tendance à freiner dans le vide. Il est difficile de se laisser conduire. En spiritualité, c'est exactement la même chose ! Ainsi, on médite et, quand la conscience s'approfondit, que l'on s'éloigne de nos pensées, on freine. C'est comme quand on commence à s'endormir et que l'on sursaute, que l'on se réveille : le sommeil nous a fait peur.

 

 

Qu'est-ce qui, en nous, a peur de la vacuité, de la béatitude ? Vous connaissez le mythe des vampires, cette peur de la lumière du jour qu'ils y ont. En chaque personne, il y a quelque chose qui a peur de la vérité, de la lumière, de la connaissance*. C'est le faux-ego*. Je sais que la plupart d'entre vous ne connaissent pas ce mot, « faux-ego ». Vous connaissez le mot « ego », mais pas « faux-ego ». Pourtant, le faux-ego est ce que vous nommez l'ego, la vanité, procédant de Tamas*.

 

*Connaissance : la connaissance dont il est question ici est une connaissance non apprise, qui vient du fond de soi, par la pratique assidue d'une sadhana* authentique. En Inde, on la nomme « Veda ». Je ne parle pas des écritures, les Védas. Le mot sanskrit Veda signifie « connaissance ».

 

*Sadhana : mot sanskrit signifiant « Ce qu'il faut faire » et désignant l'ensemble des pratiques d'une voie spirituelle (màrga).

 

*Faux-ego : résultat de la nescience (le contraire de la connaissance). On en parle dans la Bhagavad-Gîtâ : « Ayant cherché refuge dans le faux-ego, la puissance, l'orgueil, la concupiscence et la colère, l'ignorant se moque de la connaissance* et voudrait être parfait, se prenant pour Dieu. » (Bhagavad-Gîtâ, 16:18)

 

*Tamas : Un des trois gunas, éléments constitutifs de la nature humaine. Sattva, rajas et Tamas. Tamas procède de l'ignorance, de l'obscurité, de la destruction, de la lourdeur et de l'inertie.

 

 

 

Aller et faire

 

 

 

Nous sommes habitués à aller quelque part pour y trouver quelque chose. En recevant la révélation de La Voie* on a trouvé. Souvent, ça n'empêche pas l'initié de continuer à chercher, par habitude. Un chercheur veut chercher, pas trouver. C'est difficile quand on a cherché des années durant, de se dire « Je cesse de chercher pour me consacrer à la pratique. »

 

*Révélation de La Voie : cette révélation est l'enseignement des techniques de méditation propres à La Voie. Elle se passe par vidéo-entretien et dure plus ou moins deux heures. Elle est gratuite mais, quand vous la demandez, il y a quelques échanges de mails avec l'initiateur, pour connaître un peu votre motivation et si vous connaissez ce à quoi serviront ces techniques.

 

 

J'entends des personnes me dire, quand je leur parle d'accomplir le but de la vie humaine : « J'ai toute la vie devant moi ! ». Sont-ils les maîtres de leur vie ? Connaissent-ils la date et l'heure de leur dernier instant ? Accomplir le but de la vie humaine ne sert pas seulement à mourir pour quelque chose. La pratique spirituelle, selon La Voie, n'empêche pas de « vivre sa vie », d'en profiter. Ce n'est pas comme s'enfermer entre quatre murs. Dans l'alimentation, il existe des exhausteurs de goût, comme le sel. L'Observance* de La Voie, de son agya, donne toute sa force au goût de vivre.

 

*Observance : fait de pratiquer la sadhana de La Voie.

 

 

Un disciple veut méditer, avoir satsang, faire du service… il veut faire, et le « non-agir » ? Le service, c'est le « non-agir » qui n'est pas le « rien faire ». Le service, c'est agir en gardant le Saint-Nom, la pratique de la technique, comme priorité. Jésus disait, à en croire l'évangile : « Cherchez premièrement le Royaume et tout le reste te sera donné en plus. » (Matthieu 6:33). Je sais que cette notion paradoxale n'est pas évidente. N'attendez pas d'avoir compris pour agir. La compréhension vient en pratiquant.

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais je dois préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

Tag(s) : #spiritualité, #satsang, #NonAgir, #lavoie, #HansYoganand, #méditation, #service
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :