Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jésus avait coutume de finir ses satsang par cette phrase : « Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. » (Matthieu 11:15). Il aurait tout aussi bien pu dire : « Que celui qui a l'entendement comprenne. ».

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité et le satsang, la vérité et la compréhension de l'âme.
Seulement l'âme ancienne, proche de l'harmonie, peut accepter de recevoir satsang

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

 

Jésus avait coutume de finir ses satsang par cette phrase : « Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. » (Matthieu 11:15). Il aurait tout aussi bien pu dire : « Que celui qui a l'entendement comprenne. ». Par contre, la phrase qui suit, il l'aurait dite, à en croire l'évangile : « Je vous choisirai un sur mille et deux sur dix mille. » (Thomas logion 23:1) il semblerait qu'il ne s'attendait pas à faire beaucoup de likes !

 

 

Combien Jésus a-t-il initié de personnes, durant sa période proche-orientale ? Nous savons qu'il a eu douze apôtres et à peu près soixante-dix disciples, sans compter son épouse, Marie-madeleine, sa mère, ses frères et sœurs. Sa famille proche ne voyait pas en lui un prophète ni un messie.

 

 

Jésus initiait ses disciples. C'est ce que Jean le baptiste nommait le « Baptême dans l'Esprit-Saint et dans le feux. » (Luc, 3:16). Jean baptisait d'eau, comme le font aujourd'hui encore les pasteurs et prêtres des églises chrétiennes. Jésus était plus puissant que Jean et lui baptisait dans l'Esprit-Saint (Parole, Verbe, Saint-Nom) et dans le feu (la lumière intérieure, celle que l'on voit quand l’œil est en bon état*).

 

*L’œil en bon état : « L’œil est la lampe du corps. Si ton œil est en bon état, tout ton corps sera éclairé ; mais si ton œil est en mauvais état, tout ton corps sera dans les ténèbres. » (Matthieu 6:22 et 23)

 

 

 

Les âmes

anciennes

 

 

 

Après la disparition de Jésus, la religion fondée par des apôtres et disciples d'apôtres a mis trois ou quatre cents ans pour bien s'implanter et devenir une religion officielle de l'empire romain. Le buddha Gautama, du clan des Sakyas, n'a pas eu beaucoup de disciples, de son vivant. L'ego spirituel n'aime pas les maîtres vivants, qui pourraient le contredire. Il préfère les maîtres disparus et les écritures à qui l'on fait dire ce que l'on veut.

 

 

Alors ? Qui étaient ceux qui avaient l'entendement pour comprendre et accepter le satsang comme parole de vérité ? Pas nécessairement des personnes plus intelligentes ni plus méritantes que les autres. Il s'agissait d'âmes anciennes, dont le nombre de réincarnations humaines était tel qu'ils étaient proches de l'Unité, de son harmonie. Aussi, quand Jésus donnait satsang, ils reconnaissaient ses paroles comme vérité.

 

 

Par ailleurs, on peut parler toute la nuit à une personne, lui dire des choses belles et justes, si elle n'est pas prête à les entendre ça ne servira à rien. Il n'y a pas de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. Jésus disait à ses disciples : « Ne donnez pas de choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles aux pourceaux, de peur qu'ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent. » (Matthieu, 7:6) C'est ainsi qu'il n'était pas question de prosélytisme. Jésus ne s'adressait qu'à une personne sur dix mille, celle qui avait des oreilles, l'entendement pour recevoir ses paroles.

 

 

 

Les éveillés

 

 

 

Les maîtres éveillés, à l'origine des religions, ne pratiquaient pas la religion créée sous le prétexte de leurs paroles. Gautama, le bouddha, n'était pas bouddhiste. Il était Jaïn, comme son maître Mahavira. Un jaïnisme réformé, par Mahavira, mais quand même. Jésus n'était pas chrétien, ni Lao-Tseu taoïste. Les éveillés n'inventent pas de religion, de tabous, d'interdits, d'obligations. Ils ne s'occupent pas de ce que vous mangez, de comment vous vous habillez ni qui couche avec qui. Ils sont au-dessus de ces choses-là.

 

 

Les éveillés du passé pratiquaient La Voie, une spiritualité pratique, faite d'une sadhana*, sans théories ni dogmes. Ils étaient des hommes comme les autres, à ceci près qu'ils avaient atteint l'éveil (bodhi). Bouddha Gautama, comme Jésus affirmaient qu'ils étaient des Hommes comme les autres. Jésus disait, en araméen, le fils de l'Homme, ou « Bar nasha ». Pourtant, leurs adorateurs, à leurs morts, en firent des avatars, des faiseurs de miracles, des marcheurs sur l'eau, etc. Pourquoi ont-ils fait ça ? Parce qu'ils voulaient bien avoir un maître, à condition qu'ils fussent des êtres extraordinaires. Pourquoi ? Parce qu'ils le valaient bien !

 

*Sadhana : mot sanskrit signifiant : « Ce qu'il faut faire » et désignant l'ensemble des pratiques d'une voie spirituelle. (màrga)

 

 

Êtes-vous prêts à entendre la vérité, à la reconnaître comme telle, ou pensez-vous que chacun a sa propre vérité et fait comme il le veut ? Est-ce que votre impermanence vous pose un problème ? Croyez-vous qu'il y a quelque chose à faire de votre vie, qui a été prévue avant votre naissance ? Le but de la vie, en général, est le même pour tout le monde, même si chacun a des objectifs existentiels différents. On peut mener de front sa vie humaine et sa destinée spirituelle. Je me tiens à votre disposition pour vous en dire plus, entre « quatre yeux ». Il suffit de m'écrire, de me poser vos questions. Je réponds toujours.

 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais je dois préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #Comprendre, #jésus, #satsang, #lavoie, #spiritualité, #HansYoganand
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :