Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est ça la vérité, en vérité ! Il n'y a pas que cette vérité, il y a aussi la vérité dans l'affaire Grégory, celle de l’assassinat de Kennedy, d'autres encore, mais il ne s'agit pas de la même vérité, celle dont je vous parle. Là, il s'agit de la vérité-universelle, carrément !

Satsang de sri hans Yoganand ji à propos de la vérité-universelle.
La vérité-universelle existe, au-delà de nos vérités individuelles.

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

Télécharger le mp3

 

 

 

 

 

 

 

On ne peut pas partager le bonheur d'être conscient de la béatitude. On peut en parler, en témoigner par le satsang ou autrement, mais partager, communiquer cette conscience à d'autres, on ne le peut pas. Partager quelque chose, c'est donner un morceau à l'autre, qu'il puisse en jouir aussi, comme du pain, par exemple, et devenir copain. Mais, la conscience est une affaire personnelle.

 

 

On aimerait partager ce bonheur profond, essentiel, mais c'est impossible, alors on en parle, pour donner à l'autre les outils, qu'il sache comment faire pour aller en lui, chercher ce même bonheur, qu'il a sans le savoir. La plupart du temps, on est traité de prosélyte et disqualifié, rangé dans la boite conceptuelle des sectes, forcément mauvaises. Tant pis, ça ne nous enlève rien. Mais c'est dommage de garder ça pour soi !

 

 

Le Saint-Nom

 

 

 

Ce bonheur, celui dont je vous parle, vient de la conscience du Saint-Nom. Alors pour ceux qui entendent ce mot pour la première fois, je veux préciser que ce mot ; « Saint-Nom », ne désigne pas un mot, une parole, un mantra, rien qui puisse être dit, écrit, lu, appris, récité. Le mot « Saint-Nom », sur La Voie, ou le mot « Verbe », désigne quelque chose de puissant, de subtil et d'inexplicable. Un éveillé chinois, « Tàishàng lǎojūn » (Lao-Tseu), contemporain de Confucius (milieu de sixième, cinquième siècle avant notre ère) parlait du Saint-Nom en lui donnant le nom de : « vertu-du-Tao ».

 

 

Comment parler du Saint-Nom ? Je n'ai pas d'équation à vous proposer ni de preuve scientifique. Cependant, ce que me fait dire l'expérience de méditation profonde que je fais depuis 1975, date à laquelle j'ai été initié à certaines techniques, en Inde, c'est que le « Saint-Nom » ou « Verbe », ou « Parole », ou « Vertu-du-Tao », est la manifestation, l'énergie du dessein de Dieu, présente en toutes choses, donc en nous aussi. Quand on est conscient de cette « énergie », on en retire de la paix, de la joie, de l'amour, bref ; de la béatitude.

 

 

Certains ont connaissance de la possibilité que ce Saint-Nom existe, mais ce qui compte n'est pas d'en avoir connaissance, mais bien d'en avoir conscience et pour ça, il existe une technique qui doit nous être montrée. La vie sans la conscience du Saint-Nom peut-être heureuse, pourquoi pas, si l'on a de la chance et si on est doué pour le bonheur, mais elle n'a pas de sens. Le sens de la vie ne peut pas être le bonheur... C'est bien d'être heureux et en bonne santé, cependant ce n'est pas le but, le propos de la vie !

 

 

 

Le but de la vie

 

 

 

Quel serait le sens de la vie ? Je veux bien vous le dire, mais ça ne vous dira rien... Je vais vous le dire, comme ça vous verrez ce que ça vous dira : « Le but de la vie, c'est de revenir d'où l'on vient en toute conscience et en toute liberté ». Vous y comprenez quelque chose ? Je suis sûr que non et je vous l'avais dit ! Si vous pensez avoir compris cette affirmation, expliquez-moi ce que vous avez compris, par mail : lavoie.eu@gmail.com, je vous dirais si vous avez tout bon... ou pas.

 

 

La vie sans la connaissance de son but, donc sans être en chemin pour y parvenir, cette vie, même heureuse, est vaine et si quelque chose, en l'Homme, est satisfait, je connais quelque chose, ou plutôt quelqu'un, en l'Homme, qui ne l'est pas... satisfait. Je parle de l'âme, qui, je vous le rappelle, est nous, autrement dit ; nous, c'est l'âme. La vie est un chemin qui mène quelque part.

 

 

Certains diront : « à la mort », et ils auront raison, mais la mort, est-ce la fin de tout ? La question est lancée. J'aurai tendance à dire que non, la mort n'est pas la fin de tout, en tout cas pas celle de l'âme. Comment je le sais ? Je suis allé voir de l'autre côté et il n'y a pas rien, il y a quelque chose et quelque chose de cool ! Oh, pas le paradis, comme il est décrit par les religions pour enfants, mais il y a quelque chose.

 

 

C'est ça la vérité, en vérité ! Il n'y a pas que cette vérité, il y a aussi la vérité dans l'affaire Grégory, celle de l’assassinat de Kennedy, d'autres encore, mais il ne s'agit pas de la même vérité, celle dont je vous parle. Là, il s'agit de la vérité-universelle, carrément ! Mais tant que vous ne la fréquentez pas, cette vérité-universelle, vous ne pouvez pas y croire et pour la fréquenter, il est besoin d'une certaine pratique et pour cette pratique, il est nécessaire de connaître des techniques particulières. Ces techniques particulières sont révélées à ceux qui en font la demande... combien ça coûte ? Pour le moment, je n'ai pas réussi à trouver un prix pour cette "prestation", alors elle ne coûte rien, mais si vous êtes plein d'argent et que vous voulez m'en envoyer, ne vous gênez pas, je saurais quoi en faire !

 

 

Pour recevoir la Révélation des techniques, qui permettent de pratiquer, de fréquenter la vérité-universelle, il y a des prérequis : déjà le vouloir et pour le vouloir ne pas fermer la porte à la possibilité qu'il existe bien une vérité-universelle et que je sois capable de vous en donner la clé, ce qui n'est pas une mince affaire ! Il y a d'autres prérequis : avoir l'intention de pratiquer. Si vous êtes curieux et que vous voulez voir... Pour voir, ce n'est pas une motivation suffisante pour que la Révélation, la « greffe » ait quelque chance de prendre. Êtes-vous intéressé par le fait de connaître la vérité-universelle et de pratiquer des techniques pour l'atteindre ? Si oui, soyez les bienvenus, si non, bonjour chez-vous.

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais je dois préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #spiritualité, #vérité, #yoga, #méditation, #bonheur, #satsang, #lavoie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :