Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La lumière-intérieure est blanche. On peut la voir jaune, on peut la voir bleue, on peut la voir mauve… Dans le blanc, il y a toutes les couleurs du spectre. Le blanc est l'ensemble de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel !

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie, la lumière intérieure et la méditation.
Il y a une lumière à l'intérieur de vous, une vraie lumière pas une métaphore !

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

Télécharger le mp3

 

 

 

 

 

 

 

C'est difficile de parler de La Voie, parce que les mots en sont incapables. Seulement ceux qui ont des oreilles pour entendre, entendent le satsang que l'on peut dire à propos de la vérité universelle, de la connaissance non apprise, de la béatitude, de l'intériorité, de l'unité. On peut dire des milliards de choses sans allumer la compréhension dans l'esprit de celui qui écoute parler de cette voie. Pour que deux cordes de guitares vibrent à l'unisson, elles doivent être accordées.

 

 

La vérité dont je parle, n'est pas le « non-mensonge », une chose vraie. Il y a des vérités qui sont des non-mensonges, mais celle dont je parle est autre chose. C'est le Tao, disait Lao-Tseu, ce qui est bon pour tous, ce qui n'est jamais né et qui ne mourra jamais. Tout ce qui compose l'univers entier est fait de et par cette vérité. Cette vérité a toujours existé et ne cessera jamais.

 

 

Alors, pour en parler c'est compliqué ! Je ne peux que vous encourager à pratiquer, vous qui avez reçu la Révélation des techniques. Sinon vous ne pouvez pas. Vous pouvez pratiquer d'autres spiritualités, mais pas celle dont je parle. Pour pratiquer la sadhana dont je parle, il est indispensable de demander à recevoir la Révélation des techniques, de les recevoir et, ensuite, de les pratiquer.

 

 

 

Voir la lumière

 

 

 

Vous savez, il est possible, lorsqu'on ferme ses yeux, de voir briller une lumière. Certains verront des petits scintillements, d'autres des spirales, une tache de lumière plutôt dorée ou blanche, parfois grande. La lumière-intérieure est blanche, on peut la voir jaune, on peut la voir bleue. On peut la voir mauve... dans le blanc, il y a toutes les couleurs ! Le blanc est l'ensemble de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel !

 

 

Ce n'est pas une lumière qui flotte dans quelque chose. C'est une lumière qui est comme le Tao, infinie. C'est le Tao, cette lumière, c'est une des manifestations du Tao. Elle n'a pas de limites. Alors, pourquoi certains la voient par petites étoiles, et que d'autres la voient grande et d'autres petites ? Ce n'est pas la lumière qui change, c'est le regard.

 

 

C'est comme si vous voyiez cette lumière à travers une vitre. Si cette vitre est pleine de noir de fumée, vous ne voyez pas la lumière, vous voyez du noir ! Si vous prenez votre doigt et que vous faites un petit rond, dans le noir de fumée, vous allez voir un rond de lumière. Si vous mettez quatre doigts et que vous faites un autre rond, vous allez voir une lumière plus grande, parce que vous avez enlevé plus de noir de fumée. Plus vous enlevez de noir de fumée et plus vous voyez de lumière. C'est juste ça.

 

 

 

Ce qui compte

 

 

 

Qu'importe ce que vous voyez. Ce n'est pas la quantité de lumière qui compte, c'est la dévotion que vous avez dans cette pratique. Dans cette sadhana, il n'y a pas que la méditation, il y a le service, le satsang et les angas aussi. Vous ne pouvez pas séparer les quatre piliers. Vous avez le satsang, comme je suis en train de vous donner maintenant, vous avez le service, ce qui est d'avoir toute la journée le désir d'être en sa compagnie, vous avez la méditation-formelle et les préconisations morales.

 

 

Quotidiennement, on se brosse les dents, les cheveux, on boit, on marche, on s'habille, on médite ! La méditation, le service et le satsang cela doit faire partie de votre vie ! Si ces piliers sont différents, qu'ils sont comme ils sont, c'est pour que vous puissiez les pratiquer dans votre vie.

 

 

Vous avez votre vie, votre famille, vos amis, votre travail. Vous faites vos choses et vous pouvez, en même temps, être dans la pratique. Quand vous arrivez sur votre coussin de méditation, vous ne pouvez pas exiger de la Grâce d'avoir une expérience de méditation gratifiante, si vous avez passé toute la journée à oublier la pratique.

 

 

 

Les préliminaires

 

 

 

Le service, la journée, c'est comme les préliminaires en amour ! Ce sont les préliminaires, mais ils durent toute la journée. Le service vous met dans un état de réceptivité, où vous êtes capable de recevoir le don qui vous est fait. C'est à vous de vous mettre en état de le recevoir, de nettoyer cette vitre sale qui vous empêche de voir à travers. Ce n'est pas vous qui faites briller le soleil, vous ne faites pas briller la lumière, vous ne fabriquez pas le Saint-Nom, la vie qui vous anime. Vous ne composez pas et ne jouez pas les sons, la musique qui se joue. Vous pouvez être suffisamment neutre et attentif pour voir, entendre et ressentir.

 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #lumière, #spiritualité, #méditation, #lavoie, #satsang, #bonheur, #hansyoganand
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :