Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Si elle est à l'intérieur, la béatitude est aussi à l'extérieur. Tout est la Création de Dieu, et Dieu est l'essence même de la béatitude. Alors son soleil, ses nuages, ses oiseaux, la musique du vent dans les arbres, sont béatitude.  Mais, en vous, c'est plus près.

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie, la béatitude et la méditation.
La béatitude c'est la vertu de la vie et la vie est partout mais d'abord en vous

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

Télécharger le mp3

 

 

 

 

 

 

 

 

Jésus assurait que le Royaume était au-dedans et au-dehors de nous (Thomas, logion 3). Ce Royaume n'est pas le Royaume décrit par les religions du livre, c'est le « satçitananda » des Indes. « Sat » veut dire « parfait », « çit » ou « çità » signifie « conscience » et « ananda », « béatitude », ce qui donne : « La parfaite conscience de la béatitude ».

 

 

La parfaite conscience de la béatitude, on peut l'avoir dans ce corps, c'est le « nirvikalpa-samadhi », très rare. Quand vous êtes déjà entré en samadhi, c'est facile à faire ! Ce n'est pas une question de truc, de technique. Les techniques sont révélées à tous. Tous les disciples qui pratiquent la sadhana de La Voie ont les mêmes. Il y en a quatre. Elles leur sont enseignées au cours de la Révélation et ils ont la même sadhana, les quatre piliers ; service, satsang, méditation et angas. Ils sont à égalité.

 

 

La différence, c'est comme pour un raccourci : quelqu'un le connaît, d'autres ne le connaissent pas. Comment celui qui connaît le raccourci le connaît-il ? Vous savez, quand nous étions petits, on aimait bien les raccourcis. On était fier, quand on connaissait un raccourci. Un raccourci est un chemin secret, beaucoup plus court que le chemin normal.

 

 

Un jour, on se promène et, par hasard, on tombe sur un raccourci. La personne qui a trouvé le raccourci n'a pas de mérites particuliers. Elle n'est pas meilleure que les autres. Elle est juste, par hasard, tombée sur le raccourci. Là, où est son mérite, c'est qu'elle a eu la curiosité de prendre ce raccourci. Une fois que l'on connaît, c'est simple ! Celui qui ne connaît pas le raccourci, il lui est impossible de le prendre. Pour qu'il puisse le faire, il faut que la personne qui le connaît le lui montre.

 

 

 

L'intérieur et l'extérieur

 

 

 

Satçitananda, la parfaite conscience de la béatitude, on l'a de son vivant ou après, quand on est libéré des chaînes du samsara (cycle des incarnations). Sinon on revient dans un corps humain. Jésus déclarait que ce Royaume était à l'intérieur et à l'extérieur. Lorsqu'on a goûté la béatitude, pas la parfaite conscience de la béatitude, juste la conscience de la béatitude, on aime ça, ou pas. L'âme, c'est-à-dire nous, aime "ananda", mais le mental non. Il préfère la philosophie, la psychologie, la religion, etc. Par ailleurs, on sait, qu'aucun grand poète n'a écrit de chef-d’œuvre à partir du bonheur.

 

 

Si on aime la béatitude, c'est-à-dire la paix, on a toujours le choix d'y goûter ou pas. Quand on aime la paix, c'est toujours parce que l'on est une âme consciente d'être une âme. Tous les êtres vivants ont une âme. Certains le savent, d'autres sont obnubilés par les sens, par ce qu'ils voient, ce qu'ils entendent, ce qu'ils sentent, ce qu'ils goûtent, ce qu'ils touchent, par leur jouissance, leurs instincts. Ils font des bébés, ils ont un territoire de chasse, de nourrissage, et ils sont heureux. Il y a des humains comme ça et ce ne sont pas de méchants humains, des qui valent moins que les mystiques, c'est juste des nouveaux entrant dans la famille humaine.

 

 

 

Humains, animaux

 

 

 

Avant d'être des humains, nous sommes des mammifères supérieurs, pris par leurs instincts et leurs désirs, leurs sens et leurs besoins. Quand nous devenons des humains, au début de notre cycle d'humanité, qui peut durer des milliers d'années, nous sommes proches de l'animal que nous étions et que nous sommes encore un peu. Plus l'âme est ancienne, dans le cycle des incarnations humaines, et plus elle est mystique, spirituelle.

 

 

Les humains ont des choses que les animaux n'ont pas, même les nouveaux humains, proches de la terre, de leurs instincts, de leurs besoins et de leurs désirs. Les humains ont leur libre-arbitre, ils peuvent décider de faire ceci et pas cela. Vous ne verrez jamais un lion décider d'être végétarien ! C'est ça la différence entre un humain et un animal. Une jeune âme humaine est passé par une multitude de stades. Une jeune âme humaine donc, qui en est à sa première, sa deuxième, sa troisième ou sa vingtième incarnation humaine, a moins besoin d'être avec le Saint-Nom.

 

 

Cette jeune âme humaine a plus envie d'être dans le faire, plutôt que dans la contemplation. L'humain dont l'âme est plus ancienne, proche de ses dernières incarnations, avant la Libération, a plus le goût de la contemplation, de la spiritualité, du silence, de la solitude. Alors on vit parfois, souvent la béatitude, oh pas l'infinie, la parfaite, parfois, c'est juste un petit bout de béatitude, mais même un petit bout, c'est énorme, magnifique, ça s'appelle la sérénité, la paix intérieure.

 

 

 

Allez au plus prés

 

 

 

Cette béatitude se trouve à l'intérieur, comme à l'extérieur. C'est mieux de la chercher d'abord à l'intérieur. Ce n'est pas optimal de chercher la béatitude à l'extérieur, quand on sait comment la trouver à l'intérieur. Bien sûr que la béatitude est aussi à l'extérieur, parce que tout est la Création de Dieu est béatitude, Dieu est l'essence même de la béatitude, alors son soleil, ses nuages, ses oiseaux, ses arbres sont béatitude.

 

 

Tout est béatitude, mais puisqu'elle est à l'intérieur et que l'intérieur est plus proche que l'extérieur, il est approprié d'aller l'y cherche d'abord ! Vous n'avez pas besoin d'aller dans la Death-valley, en Amérique, à Bénarès, à Vézelay, bref, dans un lieu à haut potentiel vibratoire. Vous pouvez rester où vous êtes, fermer les yeux et méditer, pratiquer la technique dite « du Saint-Nom », simplement et ressentir ce sourire-intérieur.

 

 

Quand on nous parle de trouver le bonheur par les relations humaines, c'est bien, nous sommes des animaux grégaires. Certains ne sont pas très grégaires, en moyenne. Cette manie de croire que le bonheur se trouve avec des connaissances, cette boulimie de rencontrer des personnes, d'avoir de l'empathie et de se faire aimer d'eux ! La Réalisation spirituelle vient de l'intérieur. Elle ne passe pas par les autres. Une fois le bonheur trouvé en vous, vous pouvez éprouver de la sympathie, de l'empathie pour autrui.

 

 

Je souhaite finir en vous disant de cesser d'avoir de l'inquiétude à tout propos : c'est le coronavirus, c'est le réchauffement climatique, c'est le chômage, c'est le temps qui passe, c'est le diplôme des enfants, c'est l'argent. Ce sont toujours des inquiétudes. Anticiper, prévoir, c'est bien, mais s'inquiéter, l'est moins. Si vous êtes inquiet pour le monde, pour le réchauffement climatique, pour le coronavirus, sachez qu'il y a un pilote dans l'avion. La Terre a un pilote, c'est le créateur. En dernier recours, il redressera l'appareil. Il nous laisse faire, mais au moment voulu, il corrigera nos erreurs. Ayez confiance en Dieu, en sa Grâce que vous connaissez. Si la Grâce est capable de vous sauver, elle peut aussi sauver le monde.

 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #béatitude, #spiritualité, #bonheur, #méditation, #lavoie, #satsang, #hansyoganand
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :