Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Beaucoup partent à la recherche du Graal, personne ne le trouve, car il n'existe pas. L'idée que vous avez à sur la béatitude, la paix intérieure, Dieu n'est qu'une image !  Aller à la recherche de concepts, c'est partir du mauvais endroit et arriver au mauvais endroit.

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie, la vérité et le graal.
Chercher la vérité c'est bien mais ne partez pas d'un conte, d'une fable, de choses impossibles

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

Télécharger le mp3

 

 

 

 

 

 

 

Une fois que l'on est dans un état de conscience élevé, cet état va de soi. Si vous partez du mauvais endroit, atteindre cet état peut vous paraître impossible, pourtant il n'y a pas de périple à faire, c'est déjà là. Vous cherchez le Royaume alors qu'il est déjà là, prenez-en conscience ! Ouvrez les yeux et voyez comme la Création est parfaite, comme les jours sont doux, la lumière belle et la paix simple à trouver. Partez du bon endroit. « Le service, le satsang montrent le Royaume au monde, la méditation amène le monde au Royaume » (Bhaktimàrga 2-5-21)

 

 

Sur La Voie, on parle du non-agir, qu'est-ce que ça veut dire ? Que ce soit dans la méditation formelle ou à travers le service, tout au long des jours, si vous êtes à la recherche de ceci ou de cela, vous ne trouverez que des théories et des concepts. Chercher quelque chose qui est déjà là est vain et puis chercher quoi ? Si vous avez une idée préconçue de ce que vous cherchez, vous passerez à côté de la vérité. Vous allez partir à la recherche d'un Graal qui n'existe pas.

 

 

Beaucoup partent à la recherche du Graal perdu, mais personne ne le trouve, car il n'existe pas. L'idée, l'image, le concept que vous avez à propos de la béatitude, à propos de la paix intérieure, à propos de Dieu, à propos du maître, à propos de la pratique, cette image-là n'est qu'une image ! Ces concepts ne sont que des concepts. Aller à la recherche de ces concepts, c'est partir du mauvais endroit et arriver au mauvais endroit.

 

 

 

Venir

vidé de ses concepts

 

 

 

Je dis aux aspirants que l'idéal, pour recevoir la Révélation, serait d'y arriver vide et que ce n'est pas réaliste, enfin plus ou moins, mais qu'à première vue on n'arrivait jamais à l'initiation prêt à la recevoir. Une fois la Révélation reçue, c'est là que commence le travail que l'on aurait dû faire avant... cela prend parfois six mois, un an, deux ans. Moins on arrive prêt à l'initiation et plus le temps après est long. Le « je » qui pense, qui réfléchit, qui parle dans votre tête dit peut-être des choses justes, mais il n'est jamais que la voix du cerveau. Il n'est pas un guide. Ses paroles ne peuvent pas vous guider, elles ne valent rien même si elles sont sensées.

 

 

Les mots du satsang sont comme la flûte du charmeur de serpent : pendant qu'il en joue le cobra la suit des yeux. C'est la méthode du prestidigitateur, pendant qu'il attire l'attention sur un geste, il en fait un autre qui doit rester caché. C'est pareil avec le satsang ; les mots sont là, bien sûr. Pourtant, ils sont là pour occuper l'esprit des auditeurs pendant que la vérité peut travailler au plus profond. « Le satsang est un des quatre piliers de l'agya » (Bhaktimàrga 2-4-11)

 

 

 

La pratique

avant tout

 

 

 

Aucun mot n'a plus de valeur qu'un autre, aucun concept n'est mieux qu'un autre. Un concept est un sophisme. Vous ne pouvez pas aller dans la béatitude avec des paroles, avec des mots, des idées. Vos concepts peuvent venir de l'Observance, de votre compréhension, ils peuvent vous aider à vous mettre dans une bonne posture intérieure, mais rien ne remplace la pratique. Comprendre ne remplace pas la pratique du Saint-Nom. L'enseignement du guide permet au mental du disciple de comprendre. « Sot est celui qui croit être le guide de lui-même quand il est le sujet soumis de ses désirs de sa vanité et de ses concepts ». (Bhaktimàrga 3-1-8)

 

 

S'il vous faut trois ans pour vous vider, après la Révélation et si vous n'avez pas réellement soif, vous allez vous lasser et abandonner, c'est dommage. La posture intérieure, c'est cet asàna (posture) dont parlait Patanjali, dans les yoga-sûtras, ce qui a donné, ensuite et par déformation, les asànas du corps. Beaucoup de ces asànas sont sans doute excellents pour beaucoup de choses, mais comme le prànàyàma, ils sont vraiment des substituts de l'asàna intérieur.

 

 

On peut être pratiquant de La Voie et faire du Hatha-yoga en plus, pour d'autres choses que la réalisation spirituelle. Le Hatha-yoga, à l'origine et encore aujourd'hui, dans certains ashrams mystiques, est une voie spirituelle, mais en occident, il est une sorte de fitness censé apporter un certain équilibre physique et psychique. On peut faire beaucoup de choses, quand on est pratiquant de La Voie, comme la médecine ayurvédique, par exemple, ou du Taï-chi, cependant l'Observance des quatre piliers de l'agya doit rester une priorité.

 

 

Selon le point de vue que l'on aura, on aura un regard différent. La vie est-elle belle ou moche ? Ça dépend du point de vue et la spiritualité, c'est pareil. Allez-y sans concepts et sans but, sans raison. Allez-y parce que c'est la sadhana. Ce n'est pas parce que vous allez rechercher l'expérience que vous la trouverez, au contraire : plus vous êtes tendu, dans la méditation, à la recherche de quelque chose moins vous recevez. Soyez vraiment dans le non-agir, dans la contemplation. Vous méditez, juste vous méditez. Ça change tout, la bonne posture... ça change votre point de vue, l'expérience que vous faites de votre vie. « Le non-agir n'est pas le rien faire ». (Bhaktimàrga 2-3-3)

 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #graal, #saint, #lavoie, #yoga, #spiritualité, #méditation, #bonheur
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :