Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En chaque instant est contenu un diamant, ce diamant est la conscience du Saint-Nom, alors partez à la quête de chaque diamant par la Grâce offert. Si vous perdez la conscience de l'instant si vous vous perdez dans vos « états-d'âme » ne vous en faites pas, ce n'est pas grave : l'instant est toujours là, il vous attend, vous ne le raterez pas comme on rate un train.

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie, l'instant et le trésor de l'instant.
En chaque instant est contenu un trésor, allez-y l'y trouver

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

Télécharger le mp3

 

 

 

 

 

 

Notre vie (pour les disciples) c'est la pratique, l'observance. La toile de fond de notre existence, c'est la pratique des quatre piliers, ensuite on peut dessiner d'autres choses, sur cette toile, par exemple faire les commissions, faire la cuisine, se promener, travailler, s'aimer, etc. La toile, sur laquelle se dessine notre existence, est faite du service, du satsang, de la méditation et des angas. Si le service, c'est le non-agir, l'observance est de ne rien attendre, mais de se tenir prêt à tout recevoir.

 

 

Comment pourrait-on s'attendre à quelque chose alors qu'on ne connaît rien au pays traversé ? C'est comme si nous étions dans un pays inconnu, en voyage, assis à l'arrière d'une auto et qu'à l'entrée d'un virage on s'attendait à une surprise. S'attendre à quoi ? On n'est jamais passé par cette route ! Quand on est dans la pratique de La Voie on ne s'attend à rien, on ne peut pas imaginer ce que peut être la conscience, quand on s'enfonce plus loin sur le chemin. On ne peut que recevoir ce qui arrive au fur et à mesure.

 

 

 

Comprendre

 

 

 

Pour pratiquer bien les quatre piliers de La Voie, est-ce qu'il est nécessaire de comprendre ou est-ce que l'on peut s'en passer ? C'est bien de comprendre, mais la compréhension ne viendra pas de notre réflexion. Pour construire votre réalisation spirituelle ne prenez pas pour fondation les fruits de vos cogitations intellectuelles et la compréhension qui en a découlé. Prenez comme fondation la persévérance dans l'observance. Prenez comme fondation la pratique du Saint-Nom. Prenez comme fondation le satsang.

 

 

La compréhension, la réalisation viennent de l'intérieur et remontent à la surface par l'observance. Un des « effets secondaires » de la pratique, c'est la compréhension, comme une évidence. On finit, à force de pratiquer, par constater le bien que ça nous fait. C'est plus un constat que de la compréhension. Comprendre cela signifie « prendre-avec », sous-entendu « prendre avec soi ». Prendre avec soi veut dire rendre réel, qui signifie « réaliser ».

 

 

Abandonnez vos concepts sur la spiritualité. Ce que vous allez comprendre, à force de pratiquer, n'entrera pas dans vos concepts. Soit vous abandonnez vos concepts, soit vous pliez, découpez, trafiquez ce que vous comprenez pour le faire entrer de force dans vos concepts.

 

 

La réalisation spirituelle est tellement simple ! Pourquoi vous n'y arrivez pas ? Peut-être parce que vous n'êtes pas simple. Les choses ne vont pas comme vous voulez ? Et alors ? Est-ce que ce que vous voulez est la bonne chose ? Vous ne connaissez pas le pays, vous ne pouvez donc pas juger du voyage. Profitez-en, simplement. Vous désirez plus de lumière ? Plus de musique ? Plus de béatitude ? Mais est-ce que votre désir est un bon guide ? Cessez de l'écouter ! Vous ne devez pas désirer ces manifestations de l'Unité, mais en avoir besoin, en avoir soif.

 

 

 

Le désir

 

 

 

Un désir est un désir. Même s'il est enveloppé de coton bio, couleur safran, parfumé à l'encens. Que ce soit un désir de sainteté, un désir de réalisation, un désir de libération, un désir de servir, un désir d'aider les autres, un désir est un désir et ne peut rien vous amener de bon. Ne confondez pas le désir et le besoin, et de rebaptiser le désir « besoin » n'y change rien.

 

 

La soif plus que le désir ! Avoir soif de paix, avoir soif de vérité, avoir soif de béatitude, avoir soif de conscience vous pousse à bien faire ce qu'il faut faire, à pratiquer les piliers de La Voie et à observer son agya. Alors vous ne pouvez que constater que lorsque vous le faites, vous vous en trouvez mieux que si vous ne le faites pas.

 

 

On ne peut pas mettre une étiquette sur chaque chose que l'on vit. Supportez les mauvais moments et profitez des bons tout en gardant votre attention un peu posée sur le Saint-Nom, ce qui veut dire pratiquer la technique. C'est le service... un des piliers. C'est ça le service : garder une part de votre attention sur la pratique du Saint-Nom toute la journée, quoi que vous fassiez. Vous n'y arrivez pas ? Continuez. Vous n'y arrivez toujours pas ? Continuez encore. C'est la constance qui compte !

 

 

En chaque instant est contenu un diamant, ce diamant est la conscience du Saint-Nom, alors partez à la quête de chaque diamant par la Grâce offert. Si vous perdez la conscience de l'instant, si vous vous perdez dans vos « états-d'âme » ne vous en faites pas, ce n'est pas grave : l'instant est toujours là, il vous attend, vous ne le raterez pas comme on rate un train. La source de l'amour ne se tarit jamais.

 

 

La vie sans la conscience du Saint-Nom est une absurdité.

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #satsang, #lavoie, #bonheur, #spiritualité, #spirituality, #méditation, #positive
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :