Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand vous servez Dieu vous avez la Grâce... Dieu vous donne les capacités à le servir. Si vous restez assis à regarder devant vous sans rien faire, pourquoi voudriez-vous que Dieu vous donne ce supplément de Grâce ?

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, l'accomplissement, La Voie.
L'accomplissement c'est quand on a accompli ce que l'on était censé accomplir

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

En médecine, on parle de maladies psychosomatiques, ce sont des maladies du corps, réelles, qui ont été provoquées par le psychisme. Beaucoup de nos soucis de santé viennent de notre mental. À partir du moment où il n'y a pas de raisons matérielles à notre mal-être, que l’on ne manque de rien d'essentiel, l'origine de notre malaise moral est psychique. Certains croient que c'est en explorant le psychisme qu'ils y découvriront l'origine de leur mal-être. Ils se trompent. La seule façon efficace de soigner cet état de malaise psychosomatique, c'est de mettre le mental au repos.

 

 

Beaucoup d'appareils électroniques se mettent à mal fonctionner, tombent en panne simplement parce qu'ils sont saturés d’électricité statique, il suffit alors de les mettre à la terre ou de les éteindre pour que tout rentre dans l'ordre. Le psychisme, on ne peut pas l'éteindre, il fonctionne H24… On a les rêves, qui servent à soulager la charge émotionnelle du mental, mais on peut aussi le « mettre à la terre ».

 

 

Pour vous parler de moi, j'ai plus de soixante ans et je devrais normalement voir mes capacités intellectuelles diminuer or, il se trouve qu'en toute immodestie, il n'en est rien. J'utilise tous les jours, toute la journée, ou presque, mon cerveau, ma mémoire pour le service de La Voie et je le fais avec une grande facilité. Je sais que cette jeunesse psychique, que je constate, vient de la pratique régulière des quatre piliers.

 

 

 

Mettre à la terre

 

 

 

Je sais que je mets « à la terre » régulièrement mon psychisme en pratiquant la technique du Saint-Nom. Si l'on ne peut pas éteindre l'ordinateur de son cerveau, on peut au moins en ralentir le fonctionnement, nettoyer ses circuits. Le Saint-Nom, la pratique de sa technique, dans le service et dans la méditation profonde et les pauses Saint-Nom au cours de la journée, aide à faire cette mise à la terre, à ralentir la charge psychique du cerveau. Ainsi vous le soulagez, le préservez des maladies psychosomatiques. Ce n'est pas le but de La Voie, bien sûr, mais il n'est pas mauvais de constater ses effets « secondaires » positifs.

 

 

Ne vous posez pas de questions, faites ce que vous avez à faire, quand vous avez à le faire et comme cela doit être fait. Tout le reste découle de cette pratique régulière. « Préoccupez-vous en premier du Royaume et tout le reste vous sera donné en plus », disait Jésus en substance. Le Royaume dont Jésus parlait, quand il disait qu'il était en nous et en dehors de nous (évangile selon Thomas) c'est la parfaite conscience de la béatitude, en Inde ils disent « Satçitananda ». Occupez-vous en premier de cette béatitude, de la connaître, de la fréquenter, alors le reste viendra par la Grâce.

 

 

Faire bien les choses

 

 

 

Quand je vous conseille de faire les choses comme il faut les faire, qu'est-ce que ça veut dire ? Ce que ça veut dire c'est que vous devez les faire en gardant une part de votre attention sur le Saint-Nom chaque fois que c'est possible. Vous devez apporter un grand soin à tout ce que vous faites, comme si vous agissiez sous le regard de Dieu.

 

 

Faire les choses en conscience et le mieux possible, voilà ce qu'est le service. Le service, c'est aussi servir, servir dans le sens où un soldat sert sa patrie, où le serveur, dans un restaurant, sert les clients ou un parent sert ses enfants... servir dans le sens d'être fonctionnel. Vivez aussi en étant utile à quelque chose, à quelqu'un. C'est ça aussi le service : être utile à quelque chose et à quelqu'un.

 

 

Parfois je vois des gens qui doutent d'eux-mêmes, d'être en capacité de faire ce qu'ils doivent faire, mais vous savez, la capacité de faire les choses vient en les faisant ! Plus vous faites les choses et plus vous êtes capable de les faire. Commencez a agir sans vous poser de questions, sans « états-d'âme » et vous verrez, le reste suit. Sauf pathologie particulière, évidemment, en ce cas n'hésitez pas à consulter un médecin dont c'est le métier !

 

 

Quand vous servez Dieu vous avez la Grâce… Dieu vous donne les capacités à le servir. Si vous restez assis à regarder devant vous sans rien faire, pourquoi voudriez-vous que Dieu vous donne ce supplément de Grâce ? Si vous le servez, vous lui devenez utile et il vous traite d'une façon particulière, il prend soin de vous plus particulièrement. Dieu prend soin de tout le monde, mais celui qui sert à un petit supplément de Grâce. C'est comme le morceau de citron et de sucre que les entraîneurs nous donnaient, quand j'étais enfant, à la mi-temps d'un match de football ou de rugby.

 

 

 

Le bonheur

de l'accomplissement

 

 

 

Faire ce que vous devez faire, sans vous poser de questions, dans la bonne posture intérieure et le reste suit. Avec le temps, vous constatez que l'Observance de La Voie a un vrai impact sur votre existence matérielle et sur votre état mental... la confusion s'estompe et la joie simple vous rempli. Votre santé s'améliore et votre état mental aussi. Ce n'est pas le but de la spiritualité, mais c'est bon à prendre ! L'agya dit bien qu'il faut prendre soin de sa santé physique et morale !

 

 

On est toujours capable de faire ce que l'on a à faire, pourtant il ne faut pas se fixer sur son état d'être physique, moral, en revanche plutôt sur le Saint-Nom et votre volonté de servir. Respectez les quatre piliers et l'agya, suivez l'enseignement du satsang, pratiquez régulièrement et vous verrez : tout le reste vient en plus. Je connais des gens qui considèrent que vivre les quatre piliers, c'est une affaire de moine. Comme ils ne sont pas des moines, c'est donc normal qu'ils n'y arrivent pas.

 

 

Vous savez, suivre les piliers n'est pas une discipline de moine, c'est simple et naturel. Il suffit de le faire et de s'y tenir, alors l'habitude vient, comme pour toutes choses, l'expérience s'installe et c'est de plus en plus facile et gratifiant. Le bonheur vient de l'accomplissement et l'accomplissement vient en faisant ce pour quoi l'on a été créé... créé par Dieu. Quand vous êtes dans le service, le satsang et la méditation vous faites ce pour quoi vous avez été créé et ce pour quoi le Seigneur vous maintient en vie.

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #satsang, #accomplissement, #lavoie, #spiritualité, #bonheur, #méditation, #hansyoganand
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :