Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce qui compte, c’est la régularité et si vous n'êtes pas régulier, commencez à l'être. Ce qui compte n'est pas ce que vous faisiez ou ne faisiez pas, mais ce que vous faites maintenant. Il n'est jamais trop tard pour bien faire et l'instant efface le passé.

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie, la pratique des techniques et le bonheur.
Il ne sert pas à grand chose de connaître les techniques si c'est pour ne pas les pratiquer

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

 

 

On a tous, nous qui avons reçu la Révélation et qui pratiquons les quatre piliers de La Voie, et nous avons tous notre technique de méditation préférée. Pour les uns, ce sera le Saint-Nom, pour les autres la lumière, pour d'autres encore la musique. Certains pratiquants sont à l'aise dans le service, d'autres préfèrent la méditation, d'autres encore le satsang. Le quatrième pilier ; les angas, c'est autre chose : il ne s'agit pas d'une pratique, mais de préconisations d'ordre comportemental. Personnellement, j'aime tout, mais j'ai quand même quelque chose que je préfère. J'adore le Saint-Nom, parce que je ne saurais pas vivre sans lui et que le Saint-Nom c'est le service. Le service est la pratique qui nous prend le plus de temps puisqu'elle va du lever au coucher.

 

 

 

La lumière

 

 

 

Le Saint-Nom c'est la « bande-son » de ma vie ; aussi loin que je me souviens j'ai toujours eu le Saint-Nom comme « Toile de fond » et j'y suis très attaché. Le Saint-Nom était mon ange gardien, quand j'étais enfant, il l'est toujours aujourd'hui mais la lumière est ce que j'aime le plus. Enfant, j'avais déjà quelque chose pour la lumière… Celle que l'on voit en ouvrant les yeux, bien sûr. Celle que je vois, maintenant en méditation, quand je ferme les yeux, me donne tant de joie, de compréhension, de certitudes que je ne me lasse pas d'aller la contempler.

 

 

Je me suis fondu dans la lumière intérieure et je ne m'y suis pas brûlé, au contraire. Dans la lumière intérieure, il n'y a aucune pensée et ni le temps ni l'espace ne règne. Il n'existe que la béatitude sans fin, une joie sans limites. Je connais des pratiquants qui ne voient pas beaucoup la lumière. D'autres ont une maladie des yeux, comme un glaucome, qui les empêche de pratiquer la technique et je connais même des pratiquants qui la voient, mais qui en ont peur ! Qu'importe, la montagne n'a pas qu'une face : il y a aussi le Saint-Nom, la musique et le nectar. Ce qui importe, c'est notre relation à Dieu, de ressentir Son « regard » posé sur nous et Sa Grâce souffler dans les voiles de nos efforts.

 

 

 

Grâce particulière

 

 

 

Que l'on ait eu une forte expérience de méditation ou que l'on n'ait pas eu de forte expérience, je sais une chose, c'est que la journée est entièrement illuminée par la méditation. C'est un petit déjeuner fabuleux, la meilleure façon de commencer une journée ; il n'est pas nécessaire d'y passer une heure, la moitié suffit si l'on a pas beaucoup de temps. Se tourner vers le Seigneur, pour commencer une journée, la place sous son regard. Ensuite, il suffit de se « souvenir » de Lui, par le service.

 

 

La lumière, c'est la forme du Saint-Nom, de l'esprit-Saint. Quand en méditant, on la voit régulièrement, c'est une bénédiction, mais pour ceux qui ont une maladie aux yeux, qui les empêche de méditer, il existe une Grâce particulière. On dit qu'un aveugle développe d'autres sens, c'est pareil pour un pratiquant qui ne peut pas méditer sur la lumière, il a une Grâce particulière. Il peut même voir la lumière sans pratiquer la technique, par exemple, en méditant sur le Saint-Nom, sur la musique.

 

 

La musique que l'on peut entendre, en pratiquant la technique dite de la musique, c'est ce que certains nomment la « Musique des sphères »... elle a sa propre vertu. La musique, peut être des tintements de cloches, des bruits de grillons, du vent, de la mer, des trompettes, etc. Elle donne la dévotion, ce sentiment d'amour poussé à l'extrême qui donne envie de se donner. Beaucoup de mystiques en parlent.

 

 

La technique du Saint-Nom est une forge soufflant sur les braises de notre amour pour Dieu. La pratique du Saint-Nom, en méditation formelle et durant la journée, à travers le service, nous permet de rester centré et offert à Sa Grâce. Elle, la pratique de la technique, donne un regard vrai sur le monde.

 

 

Si vous n'avez pas de problème aux yeux, méditez sur la lumière chaque jour, elle éclairera vos jours, votre vie et vous donnera la compréhension. C'est la lumière qui chasse les ténèbres. On dit que c'est la lumière de la connaissance qui chasse les ténèbres de l'ignorance. La connaissance dont il est question ici n'est pas une connaissance apprise, mais une connaissance reçue. L'ignorance n'est pas l'inculture, mais l'ignorance de la vérité, cette vérité que l'on ne peut ni dire ni écrire.

 

 

Pratiquez chaque jour les piliers, comme vous le pouvez, même mal, même imparfaitement. Ce qui compte, c'est l'obéissance à l'agya et à vos vœux de pratiquer. Seul, vous ne pouvez rien, seule la Grâce peut vous sauver et la Grâce vient quand on pratique chaque jour. Ce qui compte, c'est la régularité et si vous n'êtes pas régulier, commencez à l'être. Ce qui compte n'est pas ce que vous faisiez ou ne faisiez pas, mais ce que vous faites maintenant.

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #satsang, #méditation, #bonheur, #lavoie, #spiritualité, #régularité, #pratique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :