Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Voie, ses quatre piliers est une pratique spirituelle... Pas une théorie et si vous ne pouvez pas comprendre et pratiquer, alors pratiquez même sans comprendre... vous comprendrez ensuite ! La compréhension vient de la pratique, de l'âme pas des livres.

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, la pratique de La Voie, la compréhension.
Faire sans comprendre, tout dépend de ce veut dire comprendre

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

 

La constance compte beaucoup. Dans le Yogasûtra, livre premier, aphorisme 14 il est écrit : « Satu dïrgha-kâla-nairantarya-satkàràsevito drdha-bhùmih. Mais elle (l'Observance) est une base solide que si elle est pratiquée avec ferveur, persévérance, de façon continue et pendant longtemps. » Vous savez ce que signifie fluctuations, dans le vocabulaire de ce livre : la confusion du mental pour simplifier. La constance est ce qui fait la durée de la pugnacité. Avoir de la constance demande que vous ayez soif, soif de paix, de vérité. Sans un besoin profond, vrai, vous n’aurez jamais la motivation nécessaire à une Observance constante de l’agya, de ses quatre piliers.

 

 

La constance est une vertu essentielle à la Réalisation. Qu’est-ce que cette Réalisation ? C’est ça le truc : connaître clairement l’objectif. Réaliser que vous avez besoin d’être en pleine conscience, voilà la réalisation qui compte. Vous avez besoin de Dieu (ou quel que soit le nom que vous voudrez lui donner) dans votre existence, de sentir son attention, sa Grâce posée sur vous. Voilà de quoi votre âme a soif. De le réaliser, c’est le commencement. Vous ne saurez jamais si vous avez réussi votre vie. On ne le sait qu’à la fin et quelqu’un pourra le noter sur votre monument funéraire : « Il a réussi sa vie », mais vous vous en moquerez, alors, car vous serez en route pour ailleurs. Avoir de la constance, c'est réussir sa vie à chaque instant.

 

 

 

Réussir sa vie

 

 

 

Réussir sa vie ça ne veut rien dire… regardez ces milliardaires qui se retrouvent malades et qui meurent prématurément ; ont-ils réussi leur vie ? On ne peut pas réussir sa vie, mais on peut réussir sa mort et la mort est bien plus décisive que la vie, pour ce qui concerne votre âme. La finalité de toute vie est la mort et ce que vous pouvez faire de mieux c’est de préparer votre mort pour la réussir. Qu’est-ce que réussir sa mort ? C’est de faire en sorte qu’au moment de passer de l’incarnation à la désincarnation vous choisissiez le bon chemin. Dans le livre de la voie, le Bhaktimàrga il est écrit : « La mort a deux chemins, l’un est lumineux l’autre plein de ténèbres, l’un est retour l’autre non-retour ». (Bhaktimàrga 1-3-32)

 

 

 

 

Le but de la vie

 

 

 

Le but de la vie n’est pas d’avoir un métier. Ce n'est pas de faire plaisir au patron, pas plus que de former une paire avec une autre personne. La vie n'est pas d'avoir des enfants, d’acheter une maison, de construire un barbecue en dur et de préparer sa retraite. Toutes ces choses sont bien et méritent d’être faites, si vous le ressentez comme ça, ce n’est pas la question… Il s’agit là du domaine de l’existence, mais si vous pouvez faire toutes ces choses, de faire toutes ces choses n’est pas le propos premier, fondamental de votre incarnation. N’oubliez pas que vous n’êtes pas là pour toujours !

 

 

Si vous allez aux toilettes pour un besoin précis et qu’arrivé là vous vous mettiez à lire les magazines qui s’y trouvent en oubliant de faire ce pour quoi vous y étiez venu, ce serait idiot, non ? C’est la même chose pour votre vie : vous êtes venu pour faire quelque chose et vous devriez faire ce pour quoi vous êtes venu. C’est ça l’accomplissement et il est la source de la plus grande des satisfactions.

 

 

 

L’instant

 

 

 

La vie, votre vie est contenue dans l’instant. L’instant est une notion floue sur laquelle il y a des avis différents que vous soyez physicien, jaïne, hindouiste ou philosophe… je donne à l’instant, pour les pratiquants de La Voie, cette définition : « L’instant est la durée du Saint-Nom ». Les pratiquants de La Voie, qui ont reçu la Révélation savent ce que ça veut dire. Quand je parle du Saint-Nom, je parle de la technique dite du Saint-Nom, une de ces quatre techniques révélées.

 

 

La vie, votre vie est contenue dans cet instant. Tant que votre conscience reste dans cet instant, vous êtes pleinement vivant. Quand elle le quitte vous n’êtes plus pleinement vivant. Vous êtes en vie, mais la confusion des fluctuations du mental n’est pas une vie… à peine une existence, une sorte de rêve. Heureusement que notre conscience a une sorte de batterie qui se recharge quand on médite. Ainsi on peut vivre sur cette réserve un certain temps en connaissant la paix même si on oublie de pratiquer le Saint-Nom… mais cette batterie se vide, comme toutes les batteries, il faut la recharger régulièrement. C’est à ça que servent les cinq pauses Saint-Nom que je vous conseille.

 

 

 

Comprendre

 

 

 

Pour méditer avec constance, il n’est pas obligé de comprendre. C’est mieux de comprendre, mais ce n’est pas obligé. Ce qui est obligé, c'est de faire. Il vaut mieux faire sans comprendre que de comprendre sans faire. Pour être boulanger, ébéniste, médecin il y a des tas de choses à comprendre, à savoir, mais pour vivre une vie spirituelle que devez-vous savoir ? Les quatre techniques de méditation, que Dieu vous aime et que vous l’aimez et que l’Observance, l’enseignement du guide sont essentiels… ce n’est pas très compliqué, comme vous le voyez. Après si votre mental est gourmand de savoirs et de compréhension, donnez-lui à manger, mais que ce ne soit jamais au détriment du faire. En chaque instant, vous pouvez être relié au cloud… il n’est pas obligé de tout enregistrer sur le disque dur de votre mémoire.

 

 

Aimez-vous Dieu ? Son amour ? Si la réponse est oui, alors La Voie vous aidera. Si vous pratiquant pratiquez, si non, demandez à le devenir. Chaque jour est une plage blanche où vous pouvez écrire votre existence.

 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #satsang, #lavoie, #but, #bonheur, #spiritualité, #méditation, #comprendre
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :