Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Votre âme possède une mémoire du Royaume, de la béatitude d'avant l'incarnation et elle est toujours attirée par ce « milieu originel ». Plus vous êtes votre âme, plus vous ressentez ce tropisme, cette attirance ?

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie, l'âme et son attirance pour la béatitude.
Profondément nous sommes l'âme et l'âme est attirée par Dieu, par la simplicité et l'harmonie

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

 

Être perdu

 

 

 

Il est arrivé que l'on soit quelque part, que ce quelque part on ne le connaisse pas et que l'on se sente perdu. On peut se perdre dans toutes sortes d'endroits, dans une jungle par exemple. Quand quelqu'un est perdu dans une jungle, il est vraiment perdu, il ne se retrouve pas. On peut très bien faire un grand cercle sur des kilomètres sans s'en apercevoir. On ne voit pas le ciel, la vue est bouchée par les mêmes arbres et autres végétaux, quoi que l'on fasse, on continue de tourner sans le savoir.

 

 

On peut aussi se perdre sur l'océan. Rien ne ressemble plus à une vague qu'une autre vague. Si l'on ne sait pas lire la carte du ciel, si on n'a pas d'instruments on ne sait plus où est le nord... le sud non plus d'ailleurs ! Dans la vie, il peut aussi arriver que l'on soit perdu... que l'on se sente perdu. Comment se retrouver ? Comment se sortir de là ? Dans la vie, comme dans une jungle ou sur l'océan, vous pouvez très bien aller dans la bonne direction sans ce que ça change quoi que ce soit. Si vous ne savez pas que vous êtes dans la bonne ou la mauvaise direction, comment faites-vous ?

 

 

Si un guide, un vrai, un qui connaît la bonne direction (comme tous les guides) vous dit : « Vous êtes dans la bonne direction », c'est déjà un grand soulagement, mais comment la garder, cette bonne direction ? Comment faire ? Sur un bateau il y a la barre automatique et il y a la boussole, bien sûr ! Encore faut-il savoir prendre des points de repère. Vous n'avez ni montre ni sextant alors, la boussole ne vous est pas d'une grande utilité. La bonne direction n'est pas toujours le nord, ce peut être le nord-ouest ou le sud-est à tant de degrés, ce n'est pas évident à pointer. On est perdu, on ne sait pas comment se retrouver.

 

 

 

Le retour asservi

 

 

 

Ce qui est bien, avec La Voie, c'est qu'il y a le pointage automatique... c'est comme sur la CX de Citroën. Ceux qui n'ont pas conduit cette automobile ne peuvent pas comprendre cet exemple. Cette voiture avait un système, dépendant de la direction assistée, qui faisait qu'après avoir manœuvré avec le volant, quand on le lâchait, il revenait automatiquement à sa position « roues droites ». Nous avons aussi un système comme celui de la CX, un « retour asservi » qui nous met toujours dans la bonne direction. On ne peut plus se perdre, mais ce retour asservi, de La Voie, demande tout de même quelque chose de nous ; que nous lâchions le volant. Si vous continuez de serrer le volant entre vos mains le retour ne se fera pas.

 

 

C'est ça le plus dur, de lâcher le volant, car on a l'habitude de le tenir et de diriger nous-mêmes notre destin. C'est vraiment ça le Saint-Nom, la technique, la certitude de revenir tout le temps dans la bonne direction. C'est comme cette histoire du petit chaperon-rouge qui doit traverser la forêt pleine de dangers et qui ne doit pas s'écarter du chemin.

 

 

Avec le Saint-Nom, qui est notre fil d'Ariane, on ne se perd plus. Si l'on est perdu, on recommence à pratiquer la technique et quel que soit l'endroit où notre égarement nous a conduits, on revient automatiquement sur le bon chemin, dans la bonne direction. On ne sait pas ce qui nous attend au bout du chemin, mais on a confiance, on sait que ce sera un havre de paix… De toute façon, on n'a pas le choix, pas plus qu'une coquille de noix emportée vers la mer par l'Amazone.

 

 

 

Lâcher le volant

 

 

 

Comment lâcher le volant ? On lâche le volant en méditant, en pratiquant la technique du Saint-Nom. C'est simple. Si vous êtes « Dans le monde » et que l'agitation vous empêche d'être « Dans le Saint-Nom », rien ne vous empêche de fermer les yeux un moment et de vous réinitialiser en pratiquant un peu plus profondément. Évidemment, si vous êtes en voiture, garez-vous un moment, si vous êtes au travail, faites-le à la prochaine pause. Quand vous pratiquez ainsi la technique du Saint-Nom c'est comme si vous lâchiez le volant, c'est alors le « retour asservi », la Grâce, Sa Guidance qui vous dirige.

 

 

Ne croyez pas que vous n'avez plus rien à faire, le non-agir n'est pas le rien-faire ! Quand vous êtes sur la mer, que vous avez mis la barre automatique, il y a encore toutes sortes de choses à faire, comme gérer les voiles : si vous ne larguez pas les voiles, ou ne la réduisez pas vous n'avancerez pas !

 

 

La Grâce, Sa Guidance ne va pas faire la vaisselle pour vous, ne va pas écrire une lettre importante, aller gagner votre pitance, etc. Vous avez le libre-arbitre et à cause de cette liberté, il est de votre ressort de choisir d'être ou de ne pas être dans la conscience du Saint-Nom à chaque instant. Ce serait plus facile sans cette liberté fondamentale.

 

 

Votre âme possède une mémoire du Royaume, de la béatitude d'avant l'incarnation et elle est toujours attirée par ce « milieu originel ». Plus vous êtes votre âme, plus vous ressentez ce tropisme, cette attirance ? Plus vous vous identifiez à votre mental, à vos pensées, à vos concepts, à vos sentiments, à votre personnage et moins vous ressentez cette attirance.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #satsang, #bonheur, #lavoie, #saintnom, #spiritualité, #béatitude, #méditation
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :