Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'important dans la vie n'est pas ce que vous faites pour gagner de l'argent, l'important, c'est l'essentiel, c'est votre vie et cette vie est une petite équation qu'il y a en toutes choses et le mathématicien de cette équation, c'est le Saint-Nom. C'est ainsi qu'on l'a nommé, sur La Voie.

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie, le travail et le vrai but de la vie.
Vous voulez être cosmonaute-clown ? pourquoi pas ? Mais ce n'est pas le but de la vie

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

 

Imaginez… vous avez invité des amis et il vous faut organiser le banquet, mettre la table et servir le repas. Vous voulez faire plaisir à vos hôtes. Pour ça vous devez aller acheter tous les ingrédients nécessaires, les ranger, les préparer, servir, débarrasser, faire la vaisselle. En fait, vous allez faire les courses, vous passez votre temps à faire les courses, chaque jour, mais vous ne faites que ça ! Ou alors vous cuisinez, vous cuisinez et vous cuisinez encore et la nourriture s’empile, mais ce n’est pas l’essentiel de faire les courses, de faire le repas. L’essentiel, c'est que vos invités soient servis, qu’ils mangent et soient satisfaits de ce repas.

 

 

 

L’essentiel

 

 

 

Quel est le but de votre vie, l’essentiel ? De faire les courses, de cuisiner ou de faire plaisir à vos invités ? Ne confondez pas le but et les moyens. L’être humain passe toute son enfance à étudier, après il travaillera trente ans, il lui en faudrait faire cinquante, pour gagner sa retraite, mais avec les réalités du marché du travail, il ne pourra en faire que trente. Était-ce le but de sa vie ?

 

 

Si vous demandez à un enfant quel est le but de sa vie et qu’il répond devenir avocat, qu’en pensez-vous ? Le but de la vie de cet enfant est d’être avocat ! Ou libraire, ou pilote, ou professeur… est-ce que ça vous paraît juste ? Et, quand il ne sera plus avocat ? Que deviendra-t-il ? Ancien avocat ? On ne pourra plus lui dire « maître » mais devra-t-on lui donner de l’ex-maître ? C’est quoi le plan ? De porter une robe noire ? D’avoir une belle maison avec une plaque sur le mur, en bas, avec « maître » gravé dessus ?

 

 

Il n’est pas mal d'être avocat. On peut préférer cosmonaute-clown ou autre chose, qu’importe. Ce sont des choses qu’il vous faut faire, comme de manger, de vous brosser les dents, mais ce n’est pas la raison d’être de votre vie ! Ne confondez pas les moyens et le but ! Si le but de la vie est d’être avocat, ou ingénieur, ou ébéniste, le jour où cela cesse, on a raté sa vie ! Donc, vous n’avez rien à gagner à vivre. Toute votre enfance passée à l’école, trente ou quarante ans passés à travailler, pourquoi faire, finalement ? Échouer sur les rives de la retraite.

 

 

 

Le but de la vie

 

 

 

C’est absurde ! Ce n’est pas le propos de l’existence. Sans doute faut-il faire tout ça, mais ce n’est pas l’essentiel. L’être humain passe sa vie à assurer ses besoins en oubliant l’essentiel, comme celui-là qui passe sa vie à faire ses courses, ou à cuisiner sans jamais servir à manger à ses invités. Le but de la vie n’est pas de faire des enfants ! Faites des enfants, pourquoi pas ? Mais, ce n’est pas le but de votre vie. Ayez un logement convenable pour les loger, de quoi les nourrir, les vêtir, les soigner, leur payer la connexion internet, mais ne faites pas que ça de votre vie.

 

 

Il y a quand même autre chose à faire. Ce but-là, celui dont j’entreprends de vous parler, ne dépend pas que vous soyez jeune, intelligent, que vous ayez étudié, que vous ayez du travail, un ou une conjointe et des enfants. Ce but ne perd pas son sens au fur et à mesure que vous avancez en âge.

 

 

Le but de la vie ne dépend que du fait d’être vivant et vivant vous l’êtes. Être vivant sans faire ce pourquoi on est vivant, c'est dommage, ne trouvez-vous pas ? Le but de tout ça, de ce temps de vie, ce n’est pas de subvenir à ses besoins pas plus que d’aimer, d’être aimé ni de se reproduire. La vie est si belle, si parfaite, pleine de tant de beauté que ça ne se peut pas que son propos soit seulement ce que la société nous en dit.

 

 

 

Le chef d’orchestre

 

 

 

Tant d’amour, de beauté, de perfection, d’harmonie, c’est impossible qu’il n’y ait pas un chef d’orchestre derrière et ce chef d’orchestre, quelle symphonie a-t-il prévue de nous faire jouer ? Quand on a conscience de tout ça on ne peut se contenter de simplement exister, comme le premier lapin venu.

 

 

La perfection de la vie n’est pas là pour rien, pour que vous passiez à côté sans la voir, pris par les soucis quotidiens. Si vous quittiez des yeux, ne serait-ce qu’un instant, le spectacle de nos imperfections vous verriez peut-être la perfection qui préside à la vie. Votre but n’est pas d’assister au spectacle de la bêtise de certains, mais bien de participer à l’harmonie transcendantale du monde, de la création.

 

 

Il y a une petite ligne de calculs, une équation primordiale qui régit tout le vivant et cette équation est en chaque être, chaque chose. Celui qui l'a inventé, le grand mathématicien céleste a prévu quelque chose pour vous, autre chose que de vivre. Il ne s’agit pas de cesser toutes vos activités, de quitter votre conjoint, conjointe, vos enfants ni votre travail, mais d’avoir conscience de cette perfection et d’y participer, d’en jouir.

 

 

La vie est une symphonie parfaite, où toutes les parties sont équilibrées. Les êtres vivent de concert, chacun à sa place dans une harmonie infaillible entre les êtres vivants, les éléments et vous, vous en faites partie… c’est de ça dont il s’agit ! Pendant que se joue cette symphonie, allez-vous continuer à jouer de la flûte à bec sans écouter le reste de l’orchestre ?

 

 

 

L’équation divine

 

 

 

L’équation de la vie est en tout… choses et êtres et si elle est en tout, elle est aussi en vous. Si vous vivez, c'est grâce à elle et elle n’a pas besoin que vous la connaissiez, cette équation divine de votre vie, pour que vous puissiez vivre. Vous pouvez continuer à lui tourner le dos pour vous intéresser à l’accessoire. L’essentiel continuera de vous faire vivre, car c’est l’effet de cette ligne de calcul, de cette équation. Mais, si vous la connaissiez, si vous en aviez conscience la vie, votre vie prendrait une dimension telle que vous comprendriez pourquoi vous êtes vivant.

 

 

Pour simplifier, parce que aucun nom n’existe pour le dire, nous avons donné un nom à cette équation du vivant, ce nom, c'est « Saint-Nom » ou Verbe, ou encore Grâce. Toute la spiritualité de La Voie tourne autour de ce Saint-Nom. Toute notre pratique, notre sàdhana, les quatre piliers de l’agya ont pour occupation ce Saint-Nom. Cette démarche est individuelle, c’est à chacun de vous de la faire et elle peut se faire seul. Allez voir en votre dedans pour rencontrer cette Grâce. Comme les arbres d’une forêt sont reliés les uns aux autres par leurs racines, comme les îles d’un archipel sont reliées les unes aux autres par le fond sous-marin, les êtres vivants, les êtres-humains sont reliés par en dedans.

 

 

Pour accomplir le propos de votre vie, il n’est pas nécessaire de partager avec d’autres. Ce qui n’empêche pas de le faire si c’est votre caractère. En connaissant le Saint-Nom qui est en votre dedans vous connaîtrez le Saint-Nom qui est en dedans de vos voisins, car c’est le même ! Ce n’est pas en allant vers les autres que l’on touche à l’universel, c’est en touchant à l’universel, en soi, que l’on trouve les autres. Le but n’est pas d’aller vers les autres, mais vers l’universel et de jouer notre partie humblement, tandis que les autres font de même de leur côté. C’est le chef d’orchestre qui bat la mesure que l’on doit regarder.

 

 

« Le Tout est le un et le deux, le Créateur, la Création et la créature,

le Roi et son Royaume, le ciel et la Terre, le dehors et le dedans. »

 

Bhaktimàrga 1-1-12

 

 

Si vous êtes altruiste, généreux, sociable, c'est bien, continuez, mais ce n’est pas le but de votre vie. Le but de votre vie, c'est de la vivre en toute conscience et vous donner les outils pour le faire est le propos de La Voie.

 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #lavoie, #agya, #méditation, #spiritualité, #bonheur, #vivre, #but
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :