Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Est-ce que vous nettoieriez vos verres sales avec un chiffon sale ? Non, alors pourquoi tenter d'éclaircir votre mental à l'aide de votre mental ? Nettoyez-le et pour ça acceptez de faire un peu de rangement, de jeter quelques vieux trucs.

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie, la vérité et le mental.
Trouvez la vérité (universelle), seule capable de nettoyer votre mental et d'éclairer l'âme

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

Imagineriez-vous nettoyer vos lunettes avec un chiffon gras ? Vous verriez encore plus mal qu'avant de vouloir les nettoyer ! C'est la même chose pour votre esprit : s'il vous semble qu'il a du mal à comprendre la vie, cherchez les réponses au bon endroit, servez-vous du bon outil, sinon vous comprendrez encore moins et la confusion grandira. Quand on a le mental confus pourquoi se servir du mental pour comprendre ? C'est comme utiliser un chiffon gras pour nettoyer ses lunettes ! La compréhension ne vient pas du mental (je parle de spiritualité, pas de mathématiques). Ceux qui vont sur une voie spirituelle profonde, cohérente, vraie savent bien d'où vient la compréhension : elle vient de l'intérieur.

 

 

C'est comme le poète inspiré : il sait que les mots, les vers, les rimes ne lui viennent pas en réfléchissant. Sur La Voie on remarque, après un certain temps, que la compréhension nous vient à travers l'Observance de l'agya, la pratique de ses quatre piliers, dans le service, le satsang, la méditation et les angas. Le mental arrive dans un second temps, pour habiller cette compréhension avec ses mots. Selon que le mental aura ou non du vocabulaire, l'expression de sa compréhension sera riche et attrayante ou hésitante et peu claire, mais ça ne changera pas la compréhension, juste son partage.

 

 

 

Comprendre

 

 

 

La compréhension est assimilation. Quand vous comprenez vous pouvez évoluer, mieux pratiquer et transposer votre évidence, venue du dedans, dans votre existence, vous pouvez réaliser, c’est-à-dire rendre réel. Pour reprendre la métaphore des lunettes, comme il n'est pas possible de nettoyer ses verres avec un chiffon sale, de comprendre et d'appliquer sa compréhension avec un mental confus. Il est nécessaire que le mental soit clair pour que la compréhension produise des fruits consommables.

 

 

Le chiffon qui nettoie les verres de votre âme, ceux à travers lesquels elle voit le monde, est votre mental, vos concepts, vos connaissances, votre façon de penser, c'est le lexique que vous avez. J'ai mis un moment pour exprimer La Voie, Sa Grâce avec des mots cohérents, un lexique normalisé pour utiliser toujours les mêmes éléments de langage pour dire les mêmes choses afin d'être compris (à peu près !). Il a fallu que je range mon bureau, que je normalise ma pensée.

 

 

 

Opposer le mental à l'âme

 

 

 

Autant il n'est pas besoin du mental pour méditer, pour se plonger dans la béatitude, en tout cas pour la phase profonde, dhyàna. Au début, pour dhàranà, c'est le mental qui médite, Mais on en a besoin pour donner forme et raconter le bonheur que l'on vit, pour partager et même pour nous : pour mettre des mots sur notre ressenti, et ainsi le considérer d'un peu plus loin. L'intellect, l'intelligence ont leur raison d'être, pas seulement pour ce qui est de la gestion existentielle des choses du monde, mais il y a un ordre précis : en premier l'immersion à l'intérieur, par l'Observance et en second l'intelligence entre en jeu. Ce serait contre-productif et surtout une erreur de vouloir opposer le mental et l'âme. Chaque partie de nous est utile, le corps, l'âme le mental, chacune dans son domaine de compétence.

 

 

 

Ranger son mental

 

 

 

Il est absolument nécessaire de ranger votre mental, si vous voulez vivre une spiritualité vraie qui porte de bons fruits. Qu'est-ce que ça signifie, « Ranger votre mental » ? Je vous donne un exemple : dans le passé les missionnaires catholiques allaient dans les colonies pour évangéliser les peuples autochtones et, par exemple, en Océanie ou en Afrique, ils traitaient par un mépris condescendant et paternel les croyances de ces peuples. Ils se demandaient comment ils pouvaient croire en ces superstitions, en ces tabous qui étaient les leurs. Mais, eux croyaient que Jésus était né d'une vierge, qu'il marchait sur l'eau, multipliait les pains, changeait l'eau en vin, rendait la vue aux aveugles et ressuscitait les morts !

 

 

Comment rencontrer Dieu, Sa vérité sans faire le grand ménage de printemps dans son mental ?! C'est ce que disait Jésus à Nicodème quand il lui disait qu'il fallait mourir au vieil homme (ou femme) pour renaître au Royaume. Il ne voulait pas dire que le Royaume de Dieu venait en récompense après la mort, il disait qu'il fallait faire le grand nettoyage en soi pour renaître en esprit. D'ailleurs, c'est ce qu'il disait par « Ce qui est né de chair est chair et que ce qui est né de l'esprit est esprit ». (Jean 3/3 à 8)

 

 

Comment voulez-vous voir les choses telles qu'elles sont si vous avez l'esprit encombré de croyances illogiques, sans fondements et sans avoir eu le début d'une preuve de leurs véracités ? Un ménage est nécessaire. C'est le propos du satsang et de l'enseignement du maître.

 

 

Vous pouvez méditer profondément en croyant des choses folles, mais comment peut-on aller dans le monde, à travers le service, comprendre et réaliser le propos de votre venue en ayant un esprit si confus ? Vous êtes fait de trois principaux éléments : l'âme-incarnée (ensemble de l'âme et de l'ego), le mental et le corps physique. Les trois doivent être traités : l'âme a besoin de méditation et du service, d'intériorité, le mental a besoin de concepts justes, d'une vision juste du monde et le corps a besoin d'une bonne hygiène de vie. Ainsi, vous pourrez mener votre existence comme il se doit.

 

 

« L'Homme n'est pas comme une pierre ;

d'un seul morceau. Il y a en lui plusieurs niveaux,

soumis aux trois gunas de la Nature-Originelle. »

 

Bhaktimàrga 1-2-18

 

 

Il est très fortement recommandé d'avoir un certain détachement et humilité. Si vous tenez à vos connaissances, à vos concepts, à vos croyances comment allez-vous faire le propre en vous ? Comment allez-vous renaître ? Je parle de renaissance en esprit. Retrouvez la vertu du bon sens, de la logique simplement plutôt que de croire sans preuves parce que d'autres le font et que vous voulez « en-faire-partie » ! Sur La Voie il n'y a pas de dogme, pas de croyances il y a une foi et une pratique.

 

 

 


 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #spiritualité, #confusion, #concepts, #humilité, #détachement, #comprendre, #lavoie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :