Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Beaucoup de gens, attirés par la spiritualité, rêvent d'équanimité, d'une béatitude constante, mais attention aux ambitions impossibles à atteindre : elles sont le piège de l'ego-spirituel qui est le faux-ego habillé de safran.

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, LA Voie, la paix intérieure, le Saint-Nom.
Il y a quelque chose, un endroit, en chaque Homme (et femme !) où règne la paix et la stabilité

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

 

Quand on connaît la paix, on a envie d'y rester, mais on n'y arrive pas toujours. Cette équanimité, dont les théoriciens mystiques nous rebattent les oreilles, y arriverons-nous un jour ? On y arrive régulièrement, plus ou moins souvent et longtemps, selon notre Observance et les circonstances, mais tout le temps non. À moins que vous vous y arriviez ? Cette équanimité est l'état de paix-intérieure constant, toute la journée et chaque jour.

 

 

Nous vivons dans une société où les stimuli qu'elle nous adresse sont nombreux et puissants. Ajoutez à cela les nombreuses responsabilités pressantes qui s'imposent à notre sens du devoir et vous comprenez pourquoi la béatitude n'est pas notre état par défaut !

 

 

Assumer ses devoirs est un impératif dont La Voie ne vous fait pas grâce : il faut assumer ses devoirs, et ce avant même de faire quoi que ce soit d'autre. Ceci dit il est possible d'être serein dans cette « assumation », par la pratique assidue et bien comprise des quatre piliers de La Voie, de son agya. Mais, à ce sujet tout le monde n'est pas égal. Même pour ceux qui ont une tendance naturelle à la sérénité ils ne peuvent pas être équanimes H24.

 

 

« Le Dharma est l'agya. » (Bhaktimàrga 2-2-6) Le but est aussi celui-là, de tendre vers cet état de présence dans l'instant. Il s'agit toujours de cette problématique qui est que lorsque le mental est laissé sans maître, il a tendance à se faire éjecter du centre par la force centrifuge des choses.

 

 

 

Tourner sept fois

sa langue

 

 

 

De la même manière qu'il faudrait mâcher cinquante fois chaque bouchée de nourriture avant de l'avaler, ceci afin de refréner ce serpent de l'avidité dont la bouche est dans notre bouche et l'anus dans notre anus. Cette discipline permet de mieux digérer et d'arriver à satiété plus vite aussi et elle nous donne la main sur l'avidité.

 

 

Rassurez-vous, cette discipline de mâcher ainsi n'est pas une des pratiques de La Voie. De cette même manière vous pouvez méditer (par la technique dite du Saint-Nom) avant chaque action de la journée si vous n'arrivez pas à méditer en agissant (pour ceux qui ont reçu la Révélation).

 

 

C'est ce que signifie cet axiome : « Il faut tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler ». Garder le contrôle du mental, ne pas se laisser dominer par ses pulsions. C'est ce que permet la pratique de La Voie.

 

 

Le mental n'est pas mauvais. Il nous a été donné pour une raison, mais il faut bien avouer qu'il est viscéralement plus attiré par les stimuli, que les sens tournés vers le dehors perçoivent, que par ceux, plus subtils, de l'intérieur. Le mental ainsi tourné a soif de nouveauté et de mouvement : il faut toujours qu'il se passe quelque chose. Une vie saine, équilibrée, organisée, rassurante lui semble mortelle, il dit que c'est de la routine et que la routine, c’est la mort. Comment voulez-vous trouver la paix avec une telle mentalité ? Pour trouver la paix, il y a un préalable incontournable : la désirer.

 

 

 

Garder le contrôle

 

 

 

Ce besoin d'avaler, à peine la nourriture dans la bouche, d'arriver à destination à peine parti, c’est l'impatience et l'impatience est l’œuvre d'un mental hors du contrôle de votre véritable identité : l'âme.

 

 

C'est le faux-ego qui vous pousse à l'impatience. C'est pour lui, croit-il, une question de survie. Mais, il ne risque rien. Personne ne va le tuer : il n'existe pas, il n'est qu'une espèce d'égrégore en négatif, fruit de l'ignorance, de la nescience, d'une conscience mal placée.

 

 

Le faux-ego a peur de l'instant : il veut toujours se souvenir, se projeter or la béatitude est dans l'instant, uniquement. Il ne s'agit pas d'un concept, même juste, philosophiquement : c'est un fait, un fait que l'on connaît quand on est allé dans l'instant déjà et que l'on y a trouvé la paix, la béatitude, la Grâce. La plus grande part de ce que vous croyez être est bien accrochée au faux-ego. C'est pourquoi il est nécessaire de tout remettre en question.

 

 

Il ne s'agit pas de refuser d'être soi, juste de soumettre votre conscience à la lumière de la vérité. Cette cure l'éclairera et, petit à petit, vous remettra au clair ! C'est ça toute l'utilité des « Pauses-Saint-Nom » ! Maîtriser cet inconscient de faux-ego et faire que votre mental reste entre les mains de votre conscience. L'être humain est un animal. Il est doté d'instincts et l'instinct ne se contrôle pas. Mais, l'être humain n'est pas qu'un animal, il peut aussi faire ce que sa raison lui commande.

 

 

Fréquentez régulièrement cet endroit en vous où règne la paix, ça vous reposera et vous donnera du recul sur la précipitation des événements et de l'impatience. Le but de la vie n'est pas d'être équanime celui qui médite de la bonne façon rencontre la vérité et cette vérité le délivre. De quoi la vérité délivre-t-elle ? De la non-vérité, de la confusion, de la nescience.

 

 

«  Agis dans le Saint-Nom, assume ton Dharma tu plairas à L'Un

Et, sera libéré des chaînes de la vanité. »

 

Bhaktimàrga 2-3-33


 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #spiritualité, #saintnom, #paix, #fauxego, #bonheur, #vérité, #confusion
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :