Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce satsang parle de la vraie vie, de celle que l'on a quand notre conscience est placée au bon endroit. Il parle aussi de l'existence passée quand on a sa conscience au mauvais endroit, de ce rêve qui paraît si vrai et qui nous plonge dans l'illusion.

 

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie, le rêve et la réalité de la vie.
la vie hors de la conscience de la vérité n'est qu'un rêve, bon ou mauvais

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

Attaché à la liberté

 

 

 

C’est sûr que si c’était évident tout le monde serait réalisé et que la paix régnerait sur la Terre, que le millénium, les mille ans de paix, serait une réalité. La vérité est simple, mais si vous n’êtes pas équipé pour, vous ne la comprenez pas. La Voie est droite, cependant si vous n’avez pas le bon écartement vous ne pouvez pas y rouler.

 

 

Comprendre c’est bien, pourtant, c'est insuffisant. Il n’est pas évident de comprendre, car la compréhension vient, dans un premier temps, de l’inspiration, vient du plus profond de l’âme, pas du cerveau et beaucoup font l’inverse : ils cherchent à comprendre avec leur intelligence, en apprenant des concepts dans les livres, toutefois, en s’y prenant ainsi, il est impossible de comprendre : la vérité n’est pas du domaine mental.

 

 

Comprendre c’est bien, toutefois, c'est insuffisant, ce qui compte, c’est de réaliser et réaliser c’est faire. C’est en faisant que l’on comprend. Faire quoi ? Faire satsang, faire service et faire méditation, c’est-à-dire observer l’agya de La Voie. Il n’est pas nécessaire que l’intelligence comprenne pourquoi elle observe l’agya. Il suffit que vous ayez soif de paix, soif de vérité pour le faire… la compréhension viendra en le faisant, par la méditation, par le service et par l’enseignement du maître dans son satsang.

 

 

 

La Voie

 

 

 

Toujours nous remettons l’ouvrage sur le métier, nous pratiquons les trois piliers au quotidien et observons l’agya, c’est La Voie. S’obliger à pratiquer nous libère… il y a une vraie liberté et une liberté d’illusion. La liberté d’illusion et celle de croire que vous ne faites que ce que vous voulez, en dehors de vos obligations professionnelles. Alors, pourquoi souffrez-vous ? La liberté serait celle de souffrir ? S’obliger à l’Observance vous libère, vous libère de l’illusion, génératrice de souffrances.

 

 

Vivez dans le cloud, pas sur votre disque dur… c’est vraiment la bonne posture, car ainsi vous êtes ouvert, ouverte sur l’infini d’où tout provient. La paix s’y trouve, la vérité, la béatitude. Sur votre disque dur vous avez vos fichiers et il ne sert à rien de les ressasser. Vous pouvez effacer définitivement vos fichiers, vos concepts. Ne faites pas le tri ; jetez tout. L’essentiel ne pourra pas s’effacer et ce qui restera sera l’essentiel, l’essentiel de vous.

 

 

La vérité est dans le présent et les choses du passé ne servent à rien. Je vous parle depuis une perspective spirituelle, pas de vos points retraite ! En spiritualité, il ne sert à rien d’avoir dix ou vingt ans de pratique si vous ne pratiquez plus. Il vaut mieux commencer et être à l’abri de l’agya, de ses quatre piliers que d’être un ancien disciple et de ne plus pratiquer. Les bienfaits de la pratique se trouvent dans le pratique.

 

 

 

Prendre et comprendre

 

 

 

On prend, on comprend, on réalise, on prend, on comprend, on réalise, on prend, on comprend, on réalise… ça me fait penser au tire-fort ! Vous ne connaissez certainement pas cet outil : il s’agit d’un système de treuil par préhension. Ce dispositif très puissant fait comme une personne qui tire manuellement un câble. Des espèces de mâchoires avancent, dans un boîtier, puis saisissent le câble qui passe au travers et le tirent. L’opérateur accroche le câble à un point fixe, puis, à l’aide d’un long levier, il actionne le tire-fort. C’est plus lent qu’un treuil à enroulement, mais bien plus puissant.

 

 

Voici comment fonctionne la Réalisation spirituelle : on prend, on comprend et on réalise. Prendre c’est recevoir, recevoir c’est méditer, être disponible, se donner. Ensuite, vous comprenez, et alors vient la réalisation. Ça fonctionne ainsi et c’est ainsi que ça a toujours fonctionné. Celui, celle qui actionne la machine, c’est vous. Personne ne le fera à votre place. Sans le dispositif, sans les trois piliers, vous ne pouvez pas y arriver, par contre sans votre action le dispositif ne sert à rien. À quoi ça sert tout ça ? À renaître. C’est le propos de votre vie, c’est le propos de toutes les vies : renaître. En vous disant ça je ne parle pas de la réincarnation.

 

 

« En vérité, en vérité je te le dis, si un homme ne naît de nouveau

Il ne peut voir le Royaume de Dieu. »

 

Jean 3.3

 

 

« L’incarnation est un départ et la mort un retour. »

 

Bhaktimàrga 1-3-16

 

 

Pour renaître il vous faut d’abord mourir*. Rassurez-vous : vous allez mourir, mais pour voir le Royaume il faut mourir de son vivant. C’est-à-dire mourir à la vieille personne… Et, pour ça jeter aux orties le passé, les concepts, les souvenirs, les attachements et ce qui restera sera l’essentiel.

 

*Mourir ici ne signifie pas de se tuer, mais de se détacher du passé et de l’image que l’on a de soi.

 

 

En vérité, il n’y a pas des attachements, mais l’attachement. Vous êtes attaché et l’attachement se colle sur tout ce qui passe à sa portée : une personne, une idée, un concept, un bien matériel, etc. C’est quoi être attaché ? C’est de ne pas être libre. Si vous voulez vous libérer de l’attachement, attachez-vous à ce qui vous libère. Vous ne pouvez pas vous détacher sans avoir autre chose à quoi vous rattacher et ce à quoi vous pouvez vous rattacher sans perdre votre liberté, c’est à la liberté : attachez-vous à la liberté. C’est tout l’objet de La Voie.

 

 

 

Cesser de rêver

 

 

 

Souvent, l'être humain rêve sa vie. Parfois le rêve est agréable, d’autres fois, il est désagréable et d’autres fois encore il est pénible et même il peut être un cauchemar, mais un rêve est un rêve, qu’il soit agréable ou désagréable ne change rien. Vous n’êtes pas en vie pour rêver votre vie, mais pour la vivre. Vous devriez vous réveiller. Je ne parle pas de l’éveil, qui est une autre chose, je vous parle simplement d’ouvrir les yeux et de regarder le monde tel qu’il est et pas tel que vos concepts vous font croire qu’il est.

 

 

La vie, c’est d’être vivant ici et maintenant. L’Observance de l’agya et des trois piliers vous aide à faire cela, à vivre pour de vrai, à sortir du rêve. Pour sortir du rêve, pour vivre en vérité, il est nécessaire de vous rende compte que vous rêvez et de vouloir vous réveiller. Si vous êtes un vrai chercheur, un chercheur de vérité, vous aurez à cœur de vous réveiller. Si vous êtes un chercheur de concepts, de connaissances théoriques rêver vous satisfait, pourvu que le rêve vous plaise.

 

 

Si vous avez demandé et reçue la Révélation des quatre techniques de La Voie, alors vous avez les outils pour vous réveiller et rester éveillé. Encore une fois, je ne vous parle pas de l’éveil, qui est encore autre chose. Avant d’ambitionner de connaître l’éveil, commencez par avoir soif de vérité et observez les trois piliers et l’agya, suivez l’enseignement du maître. Si vous n’avez pas eu la Révélation, eh bien demandez-la !

 

 

« La plus grande révélation est au centre de toi,

Loin des bruits et des lumières du monde. »

 

Bhaktimàrga 2-5-4

 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #satsang, #lavoie, #yogaoriginel, #vivre, #vérité
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :