Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand le faux-ego (ou vanité) ne peut faire autrement, que son hôte est attiré par Dieu il laisse faire et mieux encore : il s'habille en moine et pousse son hôte à atteindre la perfection, la sainteté. Cette ambition est la meilleure façon de se tromper de voie.

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie, la méditation, l'harmonie de l'Unité.
En méditation, on ne cherche pas à se retrouver, on cherche à trouver l'Unité du Tout

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

« La Grâce aime l'humilité, il en faut pour demander »

 

Bhaktimàrga 2-7-4

 

 

Beaucoup de mots ont été dits sur La Voie... Certains par des maîtres, d'autres par des personnes qui avaient connu une personne ayant connu une autre personne qui avait reçu l'enseignement d'une personne qui avait connu un maître. Certaines de ces paroles ont été écrites sur des bambous, d'autres sur des peaux d'agneaux, d'autres encore sur des papyrus.

 

 

Ce "Téléphone arabe" a souvent transformé un éveillé en surhomme capable de marcher sur l'eau, de ressusciter les morts, d'être en plusieurs endroits en même temps. Ainsi, quand un guide éveillé vient et délivre son enseignement, s'il ne marche pas sur l'eau, s'il ne peut être en plusieurs endroits en même temps, beaucoup disent qu'il n'est pas un vrai éveillé.

 

 

Tous ces mots, ces phrases, à propos de La Voie ne peuvent que tourner autour du même centre. La vérité universelle existe depuis que le monde est monde et elle existera, pour nous, tant que nous existerons. Elle ne change pas et tout a été dit à son sujet. Alors les mots continuent de parler à son propos sans jamais ajouter à sa véracité. Les mots sont juste des prétextes pour attirer l'oreille de ceux qui en ont une pour entendre. Certains vont, en les entendant, se dire : « Mais c'est vrai ce qu'il dit », d'autres diront : « Ce sont des évidences simplistes », qu'importe ! Que ceux qui ont l'entendement entendent. Le satsang s'adresse aux âmes disposées à entendre la vérité contenue dans l'enveloppe des mots.

 

 

 

Le non-agir

 

 

 

Vous avez entendu parler du « non-agir ». C'est le secret : tout tourne autour de lui. Cette notion est absolument incompréhensible tant elle paraît paradoxale : « Faire sans rien attendre tout en espérant ». Mais pour celui, pour celle qui se trouve dans un état de réalisation idoine, le non-agir devient une évidence et il, elle peut se frapper dans la main en disant : « Bon-sang, mais c'est bien sûr ! » ou « eurêka! ».

 

 

Pour les autres, ils sont sur le chemin de la compréhension. Certains ont de gros concepts à ce propos, ils ont lu des enseignements taoïstes, par exemple et croient, à cause de ça, tout savoir du non-agir. Ils se trompent : le non-agir n'est pas une philosophie ni une connaissance, mais l'état d'être, de conscience de celui, de celle qui fait les choses en gardant une part de son attention dans la pratique du Saint-Nom.

 

 

Que faut-il faire, dans quel état de conscience faut-il être pour être capable de non-agir ? Il faut être humble et lâcher-prise. L'humilité demande de la lucidité, elle vient avec la lucidité. C'est un autre mot pour dire conscience : autrement dit, quand vous avez conscience des réalités, vous êtes lucide. Si vous avez quelques pouvoirs décisionnaires sur votre existence, quel pouvoir avez-vous sur votre vie ? Par votre volonté seriez-vous capable de vivre dix ans de plus ? Êtes-vous pour quelque chose dans le fait qu'une inspiration vient, à chaque fois, succéder à une expiration ?

 

 

Le non-agir c'est vous rendre compte du peu de pouvoir que vous avez sur votre vie. Ce constat objectif vous rend humble et l'humilité est essentielle dans le non-agir. Baissez les armes ! Cet ego-spirituel vous tient souvent très fort, vous faisant croire que vos mérites vous gagneront le Royaume. Quels mérites ? Je n'en connais qu'un qui vaille : celui de s'effacer.

 

 

 

L'ego-spirituel veut

 

 

 

L'ego-spirituel veut. Il veut être soumis, il veut se donner, il veut se libérer... Il y a deux choses : le vouloir et le devoir. Le non-agir est du domaine du devoir pas du vouloir. Comprenez cette différence, ce sera un bon début. Si vous avez une grosse part de vouloir en vous, alors concentrez-la sur la volonté de vous soumettre, pas à moi, mais à cette paix du dedans de vous. Le non-agir c'est quand vous devenez aussi transparent qu'une vitre de cristal et que vous laissez la lumière vous traverser sans la gêner. C'est le but. Personne ne peut être dans le non-agir toute la journée.

 

 

Attention : il ne s'agit pas d'être transparent afin de faire en sorte que votre lumière intérieure éclaire les autres gens. Occupez-vous déjà de ne pas perdre votre éclairage et laissez la lumière faire ce qu'elle a à faire. Elle n'a pas besoin de vous. L'ego-spirituel est plein de cette vanité, de cette ambition d'aider les autres. En étant transparent vous aiderez ceux qui veulent vraiment l'être sans même que vous le vouliez. C'est le non-agir. Si vous y mettez du vôtre, ce sera de trop et, loin d'aider, il gênera.

 

 

Dans la vie, vous pouvez être fort pour les math, pour conduire, pour écrire, pour fabriquer un meuble, mais quand il s'agit d'avoir un quelconque pouvoir sur votre vie, avouez, soyez sincère, vous êtes, nous sommes pathétiquement démunis. Ce constat est le début de la sagesse, de l'humilité. Si vous espérez aller sur une voie spirituelle menant quelque part où Dieu se tient alors laissez votre ambition, votre vanité et offrez-vous simplement, humblement sachant que vous ne pouvez rien et que vous espérez tout de Lui.

 

 

Certains croient dur comme fer qu'ils ont le pouvoir de préparer leur vie d'après en amassant les bons karmas à force de bonnes actions. Avant de vous préoccuper de votre vie d'après, préoccupez-vous de celle-ci. Une vie après celle-ci vous ne savez pas si vous en aurez. N'écoutez pas vos concepts à ce sujet. Vivez maintenant.

 

 

Certains croient pouvoir manipuler leurs chakras, leur corps éthérique, leur corps astral pour arriver à la perfection, mais ne vous rendez-vous pas compte que tous ces projets relèvent de l'ego-spirituel ? Et qu'est-ce que l'ego-spirituel sinon le faux-ego habillé en moine ? Vous ne pouvez pas vouloir vivre la Guidance, Sa Grâce en action et, en même temps, diriger les choses. Choisissez. N'embarquez pas sur le navire du Saint-Nom avec un passager clandestin. Seule votre âme sera admise à embarquer. Pour ceux qui ont reçu la Révélation des quatre techniques et qui ont à cœur d'observer l'agya, de pratiquer ses quatre piliers, sachez que cette Observance est votre ticket d'embarquement.

 


 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #satsang, #perfection, #concepts, #fauxego, #yogaoriginel, #lavoie, #spiritualité
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :