Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On parle ''en-spiritualité'' de vacuité et sa définition est ''vide''. Quand on la fréquente, par la méditation profonde, on réalise que si elle est vide de vanité, de désirs, elle est, en revanche, pleine de paix et de vérité.

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie, la vacuité, la béatitude et la paix.
La vacuité est vide de pensées, d'émotions mais pleine de conscience, de béatitude

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

L'accueil du blog

 

 

Version différente, et avec fichier audio, de ce satsang

 

 

Votre vision change selon l'optique de votre regard. Si vous vous approchez très près d'une grande affiche avec un fond bleu, vous verrez les points de la quadrichromie et dans ce bleu vous verrez qu'il n'y a pas que du bleu. La vacuité (le vide), si chère aux bouddhistes, est comme cette image bleue : le premier regard n'y voit que du vide, mais si vous focalisez votre attention vous verrez que ce vide est plein. La vacuité n'est pas un vide, une dépression, c'est une dimension, celle de la pleine conscience.

 

 

Quand votre regard est incapable de voir le contenu de la vacuité, elle vous fait peur. Vous la voyez vide et le faux-ego a horreur du vide, du silence, du recueillement, du « rien-faire », du « Lâcher-prise ». Alors votre regard se contente de voir ce qui est le plus facile à voir, sans se remettre en question : l'agitation, les choses, les écrans, les amis, les voisins, les collègues... et vos pensées, concepts et partis-pris.

 

 

Le « monde-extérieur », comme on disait à l'ashram (monastère) en Inde, vous n'avez pas besoin d'être équipé d'une focale particulière pour le voir : il est évident, facile d'accès. Tandis que l'intériorité demande une démarche volontaire, particulière pour être perçue. Cette démarche, c'est, si vous avez reçu la Révélation, l'Observance de l'agya, c'est-à-dire la pratique régulière des quatre piliers. L'Observance aiguise vos sens intérieurs et plus vous pratiquez, dans la durée, plus vos sens intérieurs sont aiguisés et perçoivent ce que contient la vacuité, la béatitude, le Royaume.

 

 

 

Affûté

 

 

 

Je vous ai dit que l'important, dans la pratique de La Voie, était la constance. C'est comme pour un sport de haut niveau, le tennis ou la natation, par exemple : si vous cessez de pratiquer une année et que vous reprenez les compétitions vous verrez que votre niveau a diminué. Bon, La Voie n'est pas une compétition, mais vous comprenez l'esprit. La constance permet de tenir les sens intérieurs affûtés.

 

 

En méditation formelle, plus vos sens intérieurs seront affûtés et votre attention dédiée, et plus vous verrez, entendrez, percevrez le Royaume (La béatitude). Sauf pathologie particulière, bien sûr ! Car l'état du corps influe sur la méditation tant il est vrai qu'il est le temple de Dieu.

 

 

Le faux-ego a horreur des réponses qui effacent les questions et vous avez reçu quelque chose qui a cette tendance. Alors le faux-ego panique, il est en manque, il prend cette absence de questionnement pour du vide participant au néant dont il a peur. C'est comme un chien dont on a retiré l'os, alors il ne sait plus quoi ronger. Il a peur de s'ennuyer. Les peuples heureux n'ont pas d'histoire. Le faux-ego adore les histoires, mais vous ?

 

 

 


 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #satsang, #vacuité, #saintnom, #béatitude, #lavoie, #spiritualité, #méditation
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :