Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Parfois vous allumez votre ordinateur et une boite de dialogue apparaît et vous dit que votre antivirus n'est pas à jour. Pour vivre votre existence, tout en restant conscient de l'essentiel, il faut vous remettre à jour ! Vous remettre à jour, c'est méditer.

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie, le bonheur et la vie.
La vie se vit dans le cloud, pas sur disque-dur !

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

Télécharger le mp3

 

 

 

 

 

 

 

Si vous projetez d'approfondir votre conscience, de connaître une vraie satisfaction, une satisfaction qui ne dépend pas de faits extérieurs à vous, il est nécessaire que vous preniez du recul avec votre mental. Il est un bon outil pour travailler, communiquer, gérer vos fonctions vitales, vos sens, votre niveau thermique, vos réflexes, votre cœur et votre respiration, mais vous n'êtes pas lui. Vos pensées viennent de lui, à partir du moment où vous vous identifiez aux pensées, vous vous identifiez à lui et c'est une erreur.

 

 

Le mental est un outil : vous devez l'utiliser, pas être utilisé par lui. C'est de là que viennent la confusion, les délires, les concepts, quand vous vous prenez pour le mental, pour votre personnalité, vos souvenirs, vos connaissances. Le mental fonctionne tout le temps, sinon vous seriez dans le coma, mais êtes-vous obligé de le regarder fonctionner tout le temps ?

 

 

 

Vous êtes spectateur

 

 

 

Ne vous trompez pas : vous êtes celui qui regarde, qui entend, qui sent et touche, pas celui qui pense. C'est essentiel de ne pas le perdre de vue. Prenez garde à qui vous vous identifiez, tout le reste découle de ça. Si vous passez le plus clair de votre temps dans vos pensées, vous vous identifiez à elles. Alors vous devenez nationaliste, libéral, freudien, aristotélicien, catholique, musulman, au choix : vous devenez vos concepts.

 

 

Vous n'êtes pas vos concepts ni vos pensées ! Pour être vous, le vrai, il est nécessaire que votre conscience (c'est-à-dire vous) soit placée au bon « Endroit ». Un endroit, en vous, qui est tout le temps le même, qui ne bouge pas, qui est stable, inchangé depuis votre naissance.

 

 

Cet endroit, c'est votre centre, la vacuité. C'est là que vous êtes vraiment vous. Le cerveau est votre ordinateur de bord, avec le système d'exploitation et les drivers. Vos yeux voient le monde et c'est comme si vous regardiez à travers un objectif. Vous ne pouvez pas voir le monde sans vos yeux et vos yeux ne voient pas le monde : c'est votre cerveau qui transforme les signaux lumineux en images.

 

 

Si le mental ne veut pas voir, il ne voit pas et s'il ne veut pas entendre, il n'entend pas. C'est la même chose pour la compréhension : s'il ne veut pas comprendre il ne comprend pas et les arguments, la logique et la véracité n'y changeront rien. Inutile de chercher à convaincre qui que ce soit. Quelqu'un qui ne veut pas être convaincu ne sera pas convaincu.

 

 

 

Comprendre

 

 

 

C'est pour cette raison que Jésus disait : « ... et pour eux s'accomplit cette prophétie d'Ésaïe, vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point. Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point, car le cœur de ce peuple est devenu insensible. Ils ont endurci leurs oreilles et ils ont fermé leurs yeux, de peur qu'ils ne voient de leurs yeux, qu'ils n'entendent de leurs oreilles, qu'ils ne comprennent de leur cœur, qu'ils ne se convertissent et que je ne les guérisse. Mais, heureux sont vos yeux, parce qu'ils voient et vos oreilles, parce qu'elles entendent ! » (Matthieu 13:14-15-16).

 

 

Parfois vous allumez votre ordinateur et une boite de dialogue apparaît et vous avertit que votre antivirus n'est pas à jour. Il vous faut le remettre à jour ! Pour vivre votre existence, tout en restant conscient de l'essentiel, il faut vous remettre à jour ! Et vous remettre à jour, c'est méditer. Vous vous branchez sur le serveur et la mise à jour se télécharge.

 

 

Vous pouvez, pendant le téléchargement, voir ces mises à jour comme vous pouvez aussi ne pas les voir, parce que vous regardez ailleurs. Vous les voyez ? Tant mieux ! Vous ne les voyez pas ? Tant pis ! Elles se téléchargent quand même. La méditation remet à jour votre conscience, que vous en ayez conscience ou non durant la méditation. C'est ensuite, dans le service, que vous constatez que quelque chose a changé !

 

 

La compréhension vient de la contemplation, mais pour qu'elle affecte votre existence, qu'elle s'exprime, il lui faut des mots, des concepts et c'est à ça, aussi, que sert le mental. Il y a le mental inférieur, siège des réflexes, des fonctions automatiques, des instincts, des besoins et des désirs. Il y a le mental supérieur (qui est nommé " intelligence " dans la Bhagavad-Gîtâ) et c'est là que se « tricote » la compréhension.

 

 

Le satsang aide le mental supérieur à comprendre. C'est pour ça qu'il y a quatre piliers à la sadhana (pratique) de La Voie et chaque pilier est utile. Chaque satsang fait comme une sauvegarde de votre compréhension à partir de laquelle vous pouvez aller plus profond.

 

 

 

Emplir ses mots

de vérité

 

 

 

Pour ce qui est du satsang, je voulais vous dire ; nous pouvons nous servir de la compréhension venue d'anciennes méditations et leur donner des mots, puis d'autres mots pour en faire des phrases qui parlent de Lui. Mais si nous ne sommes pas dans l'expérience, en disant ces phrases, en les écrivant, elles ne sont plus que des concepts vides de sens.

 

 

C'est la différence entre du satsang et des concepts : ce que l'on dit dans le satsang on le vit, tandis qu'un concept est vide, il n'est que mots. Les mots sont comme ces méduses qui, lorsqu'elles sont dans leur milieu, ont une jolie forme pleine et rebondie et qui, lorsqu'elles sont sorties de l'eau, flasques et sans forme. Ce qui gonfle les mots de vérité, c'est l'instant plein de vérité. Les mots dégonflés de l'expérience sont des sophismes*. Nous devons emplir nos mots de vérité.

 

 

Nous devons vivre en ligne, branchés sur le serveur. Le service est là pour ça, les pauses Saint-Nom aussi, ensuite le débit dépendra de votre soif. Quand vous vivez en ligne vos mots se gonflent de vérité et deviennent du satsang. Hors connexion immanquablement la confusion vient prendre l'espace de votre esprit. Parfois, c'est une confusion simple, de personnes simples, d'autres fois une confusion pleine de cris et de souffrances, d'autres fois encore, ce sera une confusion brillante, pleine de savoirs.

 

 

Qu'importe la couleur : la confusion est la confusion. Rester dans l'illusion des apparences vous plonge dans la confusion et sa souffrance. Vous avez les outils, le reste vous concerne. Faites-le ! « Le bien trouvé te mène au Royaume, le mal à l'illusion et à la souffrance. » (Bhaktimàrga 1-4-5)

 

*Sophisme : argument, raisonnement faux malgré une apparence de vérité.

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #satsang, #vérité, #spiritualité, #spirituality, #lavoie, #méditation, #bonheur
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :