Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réussir sa vie sur le plan social, professionnel, n'a aucun intérêt : avant d'avoir un métier et de travailler, on n'a pas de vie sociale, on est enfant, collégien, lycéen, apprenti, étudiant, stagiaire et sa vie professionnelle cesse le jour de la retraite, alors ?

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie, le secret et l'obéissance.
Une spiritualité profonde, vraie a un secret, révélé seulement aux plus motivés !

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

Télécharger le mp3

 

 

 

 

 

 

 

Réussir sa vie sur le plan social, professionnel, n'a aucun intérêt : avant d'avoir un métier et de travailler, on n'a pas de vie sociale, on est enfant, collégien, lycéen, apprenti, étudiant, stagiaire et sa vie professionnelle cesse le jour de la retraite, alors ? Combien de temps aura duré notre vie professionnelle ? Plus ou moins quarante ans. En vérité, le secret de la réussite de sa vie s'entend sur le plan essentiel et primordial de la spiritualité. Le secret de cette réussite-là, donc, c'est de rester dans la conscience du « Saint-Nom ».

 

 

Je rappelle, à ceux qui n'ont pas eu la Révélation du « Saint-Nom » qu'il ne s'agit pas d'un mot, que l'on peut écrire, lire, mais de l'énergie divine qui anime tout et, en même temps, une technique de méditation favorisant sa conscience. Cette technique n'est pas faite d'un mantra. Pour la connaître, cette technique, il vous faut le demander. Donc le secret de la réussite de sa vie est de rester en conscience du « Saint-Nom ».

 

 

 

Le Saint-Nom

 

 

 

Le « Saint-Nom », ou « Parole », « Verbe », « Satnam », « Vertu du Tao », est le « Tao » en action sur le plan du créé, animé ou inanimé. Cette énergie n'est pas sans conscience. Elle a un dessein, le dessein de Dieu, celui qui, au commencement a tout créé. Dans la genèse, au verset trois, il est dit : « Toutes choses ont été faites par cette volonté et rien de ce qui a été fait ne l'a été sans elle. » (L'évangile de Jésus). La volonté, c’est le dessein de Dieu, ce que je nomme le « Saint-Nom », la « Parole », le « Verbe ».

 

 

Au début de la genèse, comme au début de l'évangile de Jésus, il est dit : « Au commencement était la volonté de Dieu. » Au deuxième verset, il est dit : « Au commencement la volonté de Dieu était l'expression unique du Tout. » Ce mot « volonté » vient du Grec « logos », « Verbe », « Parole », pouvant se traduire par « volonté », « dessein ». Quel est ce dessein de Dieu ? C'est de maintenir l'harmonie du Tout, de son Unité. La Grâce est la « cheville ouvrière » de ce dessin en action. Avoir conscience de la Grâce est le summum de la conscience humaine.

 

 

Ne pas être conscient de la Grâce c'est être aveugle et sourd, orphelin, sans vrai bonheur possible, à vivre une existence vide de sens. Quand on a une existence vide de sens, on cherche à lui en donner un et c'est alors que les bêtises commencent ! L'être-humain est capable de donner n'importe quoi, comme sens à sa vie. Je ne vais pas commencer à vous dresser une liste, parce qu'elle ne pourrait pas être exhaustive et que je risque de vexer quelques personnes, ce qui n'est pas mon but. Je veux bien vous enseigner la vérité (en toute modestie), pas vous vexer.

 

 

Je vous parle du secret de la réussite, du point de vue spirituel, et je vous ai dit que c'était d'être conscient du « Saint-Nom ». Il y a une condition préalable, à cet état de conscience : connaître le Saint-Nom et la façon, la méthode pour en être conscient. C'est impossible de la découvrir par soi-même. Il y en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes ! Heureusement, il existe quelqu'un qui connaît le Saint-Nom et la méthode, la technique pour en être conscient, il suffit de lui demander.

 

 

Dans un texte du blog : « lavoie.eu », « la clé ultime », il est expliqué un secret de la spiritualité, le « non-agir ». Pour plus d'explications, cliquez sur le lien et il vous mènera au texte. Mais, en vérité, ce « non-agir » ou « service » (un des quatre piliers de La Voie) n'est pas le but de La Voie, il est un moyen d'arriver au but. Je vous rappelle ce but : « être conscient du Saint-Nom, de sa Grâce ». Un autre moyen, d'être conscient du Saint-Nom, est la méditation (un autre des quatre piliers de La Voie)

 

 

 

Obéissance

 

 

 

Mais en vérité le secret est autre... On n'ose pas en parler, car le mot qui en parle a très mauvaise presse, surtout en ce moment, dans notre pays, avec toutes ces restrictions de nos libertés fondamentales, dues à la pandémie de Covid, mais je vais vous le dire, ce secret : la soumission. Pour éviter de dire ce mot (dit ou maudit !), on parle d'Observance, de pratique, mais en fait, c'est une obéissance. Pourquoi croyez-vous que tous les moines du monde prononcent un vœu d'obéissance ? Pour satisfaire la soif de pouvoir de l'abbé ? Les moines font vœu d'obéir aux règles de leur ordre, à Dieu. Sur La Voie, vous n'obéissez pas au maître de La Voie, mais à la sadhana.

 

 

Qu'est-ce qu'une sadhana ? C'est tout ce qui constitue une voie spirituelle. La Voie, sa sadhana est faite de quatre piliers, dont la méditation, le service et le satsang, sans oublier les angas. Si vous n'apprenez pas à obéir, comment voulez-vous vous soumettre à l'amour de Dieu, à sa Lumière, quand elle apparaîtra face à vous et vous invitera à la suivre ? (la Lumière). Beaucoup de gens veulent méditer, mais pas se soumettre or sans soumission pas de méditation possible ! De toute façon, vous êtes soumis, toujours. Si ce n'est pas à la sadhana de La Voie, c'est à votre vanité, votre refus de vous soumettre, vos concepts, vos émotions et vos désirs. Quant à être soumis, autant l'être à quelque chose qui vous libère !

 

 

Il y a quelque chose, en l'Homme, qui n'aime pas la soumission, c'est la vanité, le faux-ego. Si vous ne connaissez pas ce mot, « faux-ego », dites-vous que c'est ce que la plupart des gens nomment l'ego, habituellement. L'ego est autre chose. Le faux-ego est la vanité, dans le sens de vain, d'inutile. Il ne s'agit pas d'une invention de votre serviteur (c'est-à-dire moi), on en parle dans des livres très anciens, dont plus particulièrement l'un d'entre eux : « Celui que les plaisirs matériels n’attirent plus, qui n’est plus esclave de ses désirs, qui a rejeté tout esprit de possession et qui s’est libéré du faux-ego, peut seul connaître la paix parfaite. Celui qui, au moment de sa mort, retrouve le chemin de l'Unité, celui-là entrera au Royaume. » (La Bhagavad-Gîtâ 2:71-72 et « Le chant de l'éveillé », 1.17)

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #spiritualité, #lavoie, #secret, #réussir, #but, #obéissance, #sadhana

Partager cet article

Repost0