Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ça n'a l'air de rien mais ce n'est pas du tout le même monde ni la même vie, selon que l'on voit les choses de façon positive, ou de façon négative. Souvent le monde est comme vous le percevez, pas tel qu'il est vraiment. On revient à l'objectivité. Ce n'est pas évident d'être objectif. Pour être objectif il faut privilégier la raison, pas la passion, l'intelligence, pas les émotions.

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

Si vous tenez à partager ce texte, copiez-collez son adresse

 

Télécharger le mp3

 

 

 

 

 

Personne ne peut décréter devenir humble. Encore faut-il s'entendre sur que ce que signifie ce mot. En général on l'associe à « modeste », mais l'humilité n'est pas la modestie. Être humble signifie ne pas se surestimer ni se sous-estimer. Je vous propose une définition de l'humilité : « L’humilité c'est se voir de façon objective, sans les déformations de l’orgueil, de la vanité, de l’égocentrisme, du narcissisme, du dégoût de soi et des concepts » (Hans yoganand ji).

 

Vous voyez que personne ne peut décréter devenir humble : il faut déjà connaître le sens du mot et puis avoir un regard objectif. Comment faites-vous pour avoir un regard objectif ? Pouvez-vous vous lever, un matin, et décider d'avoir un regard objectif ? Il existe un ordre, pour que les choses se fassent. Il y a, en premier, la conscience à approfondir ; ensuite vient l'humilité. Il est possible de s'efforcer à la modestie, mais pas à l'humilité. Vous faites comment, pour approfondir votre conscience ? Et puis, la conscience, c'est quoi ? Avant de vouloir l'approfondir il faut savoir ce que c'est, où la trouver et comment agir sur elle. Comme vous le constatez, ce n'est pas évident !

 

C'est comme pour le détachement, le vrai, pas l'indifférence : pour se détacher il est nécessaire de d'abord lâcher-prise. Voyez, la compréhension, en spiritualité, elle vient avec l'expérience, avec la conscience, pas de lectures (qui peuvent tout de même inspirer), ni de réflexions intellectuelles. « Avec peu de connaissances on gagne la paix du Tao ; avec beaucoup de savoirs on s'égare dans la confusion. » (Lao-Tseu, Tao-Te-King, extrait du livre premier, phrase 22).

 

L'expérience vient avec la pratique...La pratique de quoi ? Là est toute la question ! Les disciples de La Voie savent, pour eux, de quelle pratique il s'agit, celle de la sadhana de La Voie, de ses quatre piliers ou la sadhana d'une autre voie spirituelle authentique. Qu'est-ce qu'une voie spirituelle authentique ? C'est une voie qui n'épargne pas votre vanité, qui remet en cause toutes vos certitudes pour vous en libérer et ouvrir, en vous, les portes du Royaume ou satçitananda. (la parfaite conscience de la béatitude).

 

 

La braise de la conscience

 

 

La conscience profonde est comme une braise qui manque de s'éteindre et la recherche sincère des profondeurs intérieures, souffle sur cette braise. Le feeling de paix, d'amour, de satisfaction que l'on peut ressentir, cette soif de mieux, c'est cette braise de la conscience, qui irradie sa chaleur jusqu'à la surface de l'esprit. Quand vous ressentez ce feeling, gardez votre attention sur lui, autant que possible, il est un ambassadeur du Saint-Nom. (Verbe, Parole, vertu du Tao, etc).

 

 

La bonne et la mauvaise façon

 

 

La conscience du Saint-Nom, ou béatitude, ça se travaille. Elle n'arrive pas comme la pluie en automne. Il y a beaucoup de choses qui ne dépendent pas de vous, d'autres qui sont de votre compétence. Il y a toujours deux façons de considérer les choses, la bonne et la mauvaise. Par exemple, quand quelqu'un, qui vous précède, ne retient pas la porte qu'il vient d'ouvrir, et qu'elle se referme brutalement sur vous, la mauvaise façon de réagir est de se dire : « Il l'a fait exprès, pour que je prenne la porte sur le nez ». La bonne façon est de se dire : « Il ne m'a pas vu ». Pourquoi est-ce la bonne façon ? Parce que ça vous évite bien des problèmes ! Et qu'importe que ce soit vrai ou faux. L'important n'est pas si c'est vrai ou faux, mais l'implication que votre point de vue aura sur votre existence.

 

Ça n'a l'air de rien mais ce n'est pas du tout le même monde ni la même vie, selon que l'on voit les choses de façon positive, ou de façon négative. Souvent le monde est comme vous le percevez, pas tel qu'il est vraiment. On revient à l'objectivité. Ce n'est pas évident d'être objectif. Pour être objectif il faut privilégier la raison, pas la passion, l'intelligence, pas les émotions.

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère mais il faut préciser ceci: il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les trois piliers et observez l'agya. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.
 

Tag(s) : #objectivité, #subjectivité, #spiritualité, #lavoie, #méditation, #yoga, #bonheur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :