Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand on rencontre des théories, des concepts spirituels, ou revendiqués comme tels, on reconnaît tout de suite s'ils ont la ''god's touch'' (la touche divine) ou non. À quoi le reconnaît-on ? Il me vient un mot à l'esprit pour désigner cette "god's touch", ce mot, c'est : simplicité. Tout ce qui vient de Dieu est simple.

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

Si vous tenez à partager ce texte, copiez-collez son adresse

 

Télécharger le mp3

 

 

 

 

 

Quand on rencontre des théories, des concepts spirituels, ou revendiqués comme tels, on reconnaît tout de suite s'ils ont la ''god's touch'' (la touche divine) ou non. À quoi le reconnaît-on ? Il me vient un mot à l'esprit pour désigner cette "god's touch", ce mot, c'est : simplicité. Tout ce qui vient de Dieu est simple. A contrario tout ce qui est compliqué, confus ne vient pas de lui.

 

Chose bien comprise s'énonce simplement. C'est simple : plus c'est éloigné de Dieu, plus c'est compliqué, et plus on se rapproche de Dieu plus c'est simple. Il ne faut pas confondre simplicité et simplisme, ni complexité et complication. Aucun mot ne peut nous faire comprendre Dieu et pourtant, en vérité, on a besoin de comprendre et pas seulement par la conscience mystique, on a aussi besoin de comprendre avec notre mental.

 

 

Mise au point sur le mental

 

 

Durant notre incarnation, nous ne sommes pas qu'une âme, nous avons toutes sortes de choses qui nous constituent, comme le mental, l'intelligence et elle aussi veut sa part pour nous laisser en paix dans la béatitude. Si Dieu nous a équipé d'un mental, c'est qu'il a une raison d'être. Il a une fonction "domestique", pour vivre, se souvenir, réfléchir, créer, ressentir. Il n'a pas été fait pour psychoter, ça, c'est quand il y a le virus du faux-ego. Le mental a aussi une fonction mystique, ayant trait à la spiritualité : il permet de donner et d'écrire du satsang et il permet de comprendre et de réaliser. « Le mental conduit le corps et l'esprit pour rêver, ressentir la beauté de la Création ». (Bhaktimàrga 1-2-21)

 

La conscience n'est pas seulement la béatitude. Elle permet de voir la lumière- intérieure, d'entendre la musique (intérieure aussi), de ressentir le Saint-Nom et parfois de sentir le suave parfum du Nectar et, plus rarement encore, de le goûter. La conscience n'est pas simplement la béatitude, la non-pensée, c'est aussi la compréhension. Pour cette compréhension, il faut le mental, sous le contrôle de la conscience (ou âme). Dans le domaine de la conscience, il y a deux pôles : celle que l'on est quand on est pleinement dans l'instant, pratiquant une des quatre techniques de méditation de La Voie, et la conscience humaine, quotidienne.

 

On ne peut pas être tout le temps dans la méditation profonde, on doit se lever et aller assumer ses obligations dans le service, et pour ça, on a besoin du mental, de l'intelligence. Pour que le service produise de bons fruits, pour arriver à la réalisation, on a besoin de mettre des mots sur notre compréhension. Le cerveau du pratiquant digère la béatitude et la transforme en compréhension, comme la photosynthèse transforme la sève brute en sève élaborée nourrissant la plante. La méditation, c'est nos racines, le service et la compréhension sont les feuilles de notre vie et ces feuilles transforment la béatitude en Réalisation.

 

 

La simplicité à suivre

 

 

Choses bien comprises s'appliquent aisément. Pour bien comprendre, il faut de la simplicité. On joue mieux avec des concepts simples, qu'avec des concepts compliqués et flous. Déjà avec des mots simples, les gens ont du mal ! Imaginez avec des mots et des phrases compliqués. Quand on n'a pas les mots pour exprimer ce que l'on ressent, on prend ça pour de l'injustice et ça nous frustre. La compréhension n'est pas une option, elle est essentielle. Si tu as besoin de réfléchir des heures, c'est que ce n'est pas vrai ni d'origine divine. « Heureux les simples d'esprit » disait Jésus, en voulant dire : « Qui ont un esprit simple » et pas les simplets !

 

Dans les religions, on doit croire sans comprendre. Sur La Voie, on peut comprendre. Quand tu as le choix entre quelque chose de simple et quelque chose de compliqué, choisis ce qui est simple, tu ne te tromperas pas. Si tu as le choix entre quelque chose de logique et quelque chose qui heurte ta logique, alors choisis la chose logique.

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère mais il faut préciser ceci: il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les trois piliers et observez l'agya. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #simplicité, #simple, #Dieu, #spiritualité, #satsang, #bonheur, #lavoie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :