Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jésus finissait ses satsang en disant : « Celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende ». Il jetait sa parole à la foule, comme un pêcheur jette son filet dans l'eau. Jésus ne parlait pas à tous, non ; il s'adressait à ceux qui avaient des oreilles pour l'entendre. « Je choisirai un sur mille et deux sur dix mille et ils se tiendront en étant un seul être » (Thomas, logion 23).

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

Si vous tenez à partager ce texte, copiez-collez son adresse

 

Télécharger le fichier audio

 

 

 

 

 

Seul l'entendement permet d'entendre. Des dizaines de gens venaient écouter Jésus, quand il donnait satsang. Quand il avait terminé, il disait : « Celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende ». Il jetait sa parole à la foule, comme un pêcheur jette son filet dans l'eau. Jésus ne parlait pas à tous, non ; il s'adressait à ceux qui avaient des oreilles pour l'entendre. « Je choisirai un sur mille et deux sur dix mille et ils se tiendront en étant un seul être » (Thomas, logion 23). Combien ont été ses disciples ? Même parmi les douze apôtres, tous ne l'étaient pas : ils furent tout au plus six ou sept.

 

 

Jésus parlait à tous, mais qui comprenait ?

 

 

Jésus donnait son satsang parce que c'était sa raison d'être, mais il n'attendait aucun résultat, comme toute personne détachée agissant dans le non-agir, où le sage fait ce qu'il a à faire dans le détachement quant au résultat de ses actes. Il savait qu'il ne s'adressait qu'à ceux qui avaient des oreilles pour l'entendre. Tous les gens ont des oreilles, mais il ne s'agit pas de ces oreilles, ce que voulait dire Jésus, c'est : « Que ceux qui ont l'entendement, entendent ». L'entendement, c'est la compréhension. Qui, parmi tous ces gens, avait la capacité de comprendre les satsang ? Très peu puisque très peu l'ont suivi.

 

Ces gens, qui ont eu l'entendement, en écoutant Jésus, étaient-ils supérieurs aux autres ? Non, mais ils avaient une évolution spirituelle qui les avait rendus sensibles au satsang ; ils étaient prédisposés à les entendre et à les admettre. Les satsang de Jésus résonnaient en eux. Les autres entendaient les mêmes mots et beaucoup les trouvaient marquants, mais s'ils approuvaient souvent les paroles de Jésus, peu s'investissaient dans la pratique.

 

Ils venaient au spectacle, comme certains, aujourd'hui, qui vont aux darshans* de guru indiens à la mode. Ils aimaient le spectacle, mais ne voulaient pas l'apprendre ni le jouer. Chez la plupart des gens ça ''n'imprime pas'', comme on dit. La plupart s’intéressent à la forme et l'apprécient ou non, mais le fond n’intéresse que très peu de monde. Ceux qui ont suivi Jésus ont reçu un appel, comme les femmes et les hommes qui entrent dans les ordres monastiques. Ces appelés ne ressentent pas cette consécration comme un sacrifice, mais comme une Grâce.

*Rituel face à la présence physique d'un guru

 

Certains lisent du satsang, l'écoutent, se mettent à pleurer et à dire : « C'est vrai, ce que tu dis, si vrai et je veux en faire ma vérité ». D'autres entendent les mêmes phrases et se moquent ou sont indifférents...« Que ceux qui ont l'entendement, entendent ». L'âme qui n'est pas prête à comprendre ne comprendra pas. La personne pourra discuter, gloser, échanger à propos des discours attribués à Bouddha, à Socrate ou à d'autres encore, mais elle ''n'imprimera pas'', ne rendra pas cet enseignement pratique dans sa vie.

 

Ce qui fait le buzz, dans l'existence, ce n'est jamais les choses profondes remettant en cause la pensée humaine, ce sont des choses légères, amusantes, choquantes, attendrissantes : regardez sur Internet, les buzz les plus importants ! La majorité des gens sont attirés par ce qui brille, qui est excitant, pas par la vérité ni par la sagesse.

 

 

Il est vain de vouloir convaincre

 

 

C'est pourquoi il est vain de chercher à convaincre les gens. Seuls ceux qui ont de l'entendement peuvent entendre le satsang et ils ne sont pas nombreux. Il faut en parler à beaucoup pour assumer son dharma*. Ce Service demande un grand détachement, d'être dans le non-agir. « On n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison ». (Matthieu 5:15).

*Devoir sacré.

 

Les gens qui arrivent à La Voie ont l'âme prête, alors peut-être que leur existence, leur mental, leur santé sont dans un état défavorable à la pratique optimale et sans doute est-il possible qu'il soit nécessaire de travailler à améliorer leur situation sociale et physique, pendant des années avant que l'approfondissement spirituel commence vraiment, mais qu'importe. (josé s'adresse à une pratiquante présente au satsang)  : « Toi, ça fait combien de temps que tu as reçue la Révélation ? Trois ans ? Et depuis combien de temps vois-tu bien et facilement la lumière-intérieure ? Quelques semaines ? ».

 

On ne s'étonne pas du nombre d'années d'études nécessaires pour obtenir certains diplômes, mais pour ce qui est de La Voie, de cette voie si fondamentale, on ne veut pas attendre, ni payer d'ailleurs. La spiritualité ça doit être facile, rapide et gratuit ! On est étalonné pour ce qui est difficile, compliqué, alors quand c'est facile, on a du mal...(s'adressant à la pratiquante) « Finalement, la technique de méditation sur la lumière c'est facile ou difficile ? Facile ! Ah, tu vois : je te le disais depuis le début, tu t'es bien compliqué la vie... ».

 

Que ceux qui ont de l'entendement, entendent. Vous, ce n'est pas votre mérite qui vous apporte la compréhension, c'est juste que la compréhension vient au fur et à mesure que l'âme est prête à la recevoir, c'est comme certaines vendanges : on fait la récolte en plusieurs fois, au fur et à mesure du mûrissement des grains. Tout ce que nous pouvons faire, c'est d'être là, d'être disponibles pour recevoir cette compréhension et cet approfondissement de notre relation à la paix-intérieure, au fur et à mesure qu'ils viennent.

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère mais il faut préciser ceci: il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les trois piliers et observez l'agya. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #satsang, #jésus, #lavoie, #entendre, #entendement, #comprendre, #yogaoriginel, #yoga, #hansyoganand, #méditation, #spiritualité, #spirituality, #bonheur, #positive

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :