Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En vous calmant vous vous apercevez que vous respirez et que dans chaque respiration, toute sa Grâce, son attention, sont contenues. Le fait de s'en apercevoir, d'en prendre conscience suffi à nous faire ressentir un sentiment de gratitude, alors vous revenez en paix. Cette paix n'est pas forcément remarquable, extraordinaire, mais la paix, c'est la paix.

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

Si vous tenez à partager ce texte, copiez-collez son adresse

 

Télécharger le fichier audio

 

 

 

 

 

 

Le Saint-Nom existe, il n'est pas nécessaire de l'inventer. Aussi peu que notre esprit en a conscience, ça a un effet. Quand nous en avons conscience, que ce soit par la pratique de la technique du même nom, ou au détour d'une activité favorable, on en ressent les bienfaits, la douceur, la fraîcheur. Le Saint-Nom est présent en nous, comme il l'est partout et on peut chercher à le rencontrer au-dehors de nous, dans la beauté de la Création, où transparaît son harmonie. Mais il est plus proche de nous au « centre de nous » et il serait, à priori, plus facile de se tourner dans cette direction que dans une autre.

 

Quand on se tourne vers l'intérieur ça ne veut pas dire obligatoirement qu'on se détourne de la Création. Dans la méditation formelle, quand on est assis sur son coussin, les yeux fermés, il est évident qu'on se regroupe en son centre, ignorant tout le reste, mais durant la journée, dans le service, on peut se tourner vers le Saint-Nom sans, pour autant, se fermer. C'est le principe d'un des trois piliers de La Voie, le service ! Vous ne voyez pas que la forme des choses, mais son essence aussi.

 

 

Le bon endroit

 

 

Pour avoir cette clairvoyance il est nécessaire que votre conscience soit au bon endroit et le bon endroit, pour une conscience, c'est à l'intérieur, dans le Saint-Nom. Il est besoin de pratiquer la technique dite « du Saint-Nom », pour poser sa conscience en cet « endroit ». Vous pouvez le faire dans le service, dans la méditation formelle et dans les pauses Saint-Nom. Je vous conseille, cinq fois par jour, de vous arrêter de faire ce que vous faites, de vous asseoir et de pratiquer profondément la technique, ne serait-ce que deux minutes, jusqu'à ce que le rythme de votre mental soit redescendu un peu. Pour méditer sur le Saint-Nom, il n'est pas nécessaire « d'amorcer la pompe », le Saint-Nom est déjà là, c'est juste à vous d'être là aussi.

 

Si vous n'arrivez pas à « ressentir » le Saint-Nom vous pouvez soit respirer plus fort, comme on force une pompe pour aspirer plus de Saint-Nom, soit vous concentrer plus fort. Le Saint-Nom, même s'il est partout, ne vient pas en vous en respirant, il ne s'agit pas du pràna ! Le Saint-Nom est déjà en vous. Se concentrer plus fort ça veut dire ne faire que ça. Ayez suffisamment confiance. Le doute vous éloigne de l'instant, vous cache le Saint-Nom.

 

 

Calmez-vous

 

 

En vous calmant vous vous apercevez que vous respirez et que dans chaque respiration, toute sa Grâce, son attention, sont contenues. Le fait de s'en apercevoir, d'en prendre conscience suffi à nous faire ressentir un sentiment de gratitude, alors vous revenez en paix. Cette paix n'est pas forcément remarquable, extraordinaire, mais la paix, c'est la paix. La paix est compatible avec le quotidien et la paix du dedans a tôt fait d'envahir le quotidien.

 

On parle beaucoup de bonheur, d'épanouissement, d'accomplissement, de réalisation, d'éveil et de Libération, mais combien parlent de paix ? La paix dont je vous parle n'est pas celle dont on parle habituellement, elle n'est pas l'absence de guerre. Cherchez la paix et vous la trouverez. Vous verrez alors qu'elle est de la même famille que la béatitude.

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère mais il faut préciser ceci: il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les trois piliers et observez l'agya. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #respiration, #prana, #spiritualité, #saintnom, #lavoie, #yogaoriginel, #yoga, #spirituality, #hansyoganand, #méditation, #bonheur, #béatitude, #service, #positive, #satsang

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :