Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Si l’existence est l’outil de notre réalisation spirituelle il s’agit de faire en sorte que tout ce que l’on y fait serve à ce dessein ; la réalisation spirituelle, même les plaisirs que l’on prend, les grands et les petits bonheurs, les devoirs assumés, etc

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie, la vie, le but de la vie et l'instant-présent.
La vie nous a été donnée pour une raison précise

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

 

 

C’est vrai que l’existence que nous vivons aujourd’hui n’est pas éternelle. Nous ne devrions pas nous y installer comme si elle devait durer toujours. Il n’est pas bien non plus de faire comme si elle était une salle d’attente. Évidemment que la finalité de cette existence est sa fin et au-delà ! Comme dirait le héros de dessin animé Buzz l’éclair… Mais il n’est pas question de simplement attendre la fin. Cette vie nous a été donnée pour quelque chose, pas juste pour attendre, alors vivons la pleinement, comme elle le mérite !

 

 

Le moyen d’accomplir la raison qui nous a fait venir vivre ici aujourd’hui c’est l’existence. Je veux dire que l’existence n’est pas seulement la scène où nous vivons l’histoire de notre vie, elle est aussi l’outil qui nous permet de la vivre comme elle doit être vécue.

 

 

Pour les plus mystiques des gens qui liront ce satsang, quand il aura été retranscrit et publié sur le blog, je veux dire que la spiritualité n’est pas faite seulement de méditations plus ou moins profondes, plus ou moins transcendantes... Si l’existence est le moyen d’arriver à l’accomplissement du propos de notre vie, la seule méditation, même très profonde, assise sur son coussin n’est pas l’alpha et l’oméga de la spiritualité. La spiritualité vraie est celle qui ne laisse pas une seconde de l'existence hors de La Voie vers la réalisation.

 

 

 

Une existence spirituelle

 

 

 

L’existence n’est pas faite que de la réalisation de la raison primordiale de notre vie, il y a toutes sortes de choses à faire ; étudier, travailler, avoir ou non des enfants, vivre autant que faire se peut tous les petits et grands bonheurs qui nous viennent par Sa Grâce, respecter ses devoirs, etc. Mais si l’existence, l’existence tout entière, est l’outil de notre réalisation spirituelle il s’agit de faire en sorte que tout ce que l’on y fait, dans cette existence, serve à ce dessein ; la réalisation spirituelle, même les plaisirs que l’on prend, les grands et les petits bonheurs, les devoirs assumés, etc. Toute l’existence est une voie spirituelle !

 

 

Même sans lapsang-souchong, même sans embrasser les arbres, même sans se dire « Namasté, je nous aime », même sans travailler sur notre taux vibratoire, sur nos chakras, manger végétalien, la vie est spirituelle. Sans bol chantant tibétain, sans mantra, l’existence toute entière est spirituelle, par son essence même. Comme il n’y a pas de scission entre l’intérieur et l’extérieur, le Un et le multiple, le jour et la nuit, il n’y a pas de scission entre notre existence et la spiritualité. Mais vous devez la vivre de la bonne façon, évidemment. Il ne suffit pas de la vivre avec bonheur et gourmandise pour avoir une vie spirituelle menant à la réalisation de notre destinée.

 

 

Être heureux de vivre, en bonne santé, entouré d’êtres aimés et aimant avec des moyens financiers suffisant dans une société démocratique, et en paix tout cela n’est pas suffisant pour faire de notre vie une vie réussie. Une vie réussie est une vie durant laquelle on a fait ce pour quoi on y a été adressé. Le but de la vie humaine est un autre sujet. C'est expliqué par les textes des différents blogs, mais il y a un but, une raison à notre vie et ce n’est pas d’être heureux ni de mourir en bonne santé, avec le visage sans rides. Même si être heureux est plus gratifiant que d’être malheureux.

 

 

Je sais une chose, c’est que la vraie vie spirituelle est une vie qui englobe tout. les bons comme les moins bons aspects de l’existence, dans une sadhàna (ensemble de pratiques) capable de faire mûrir l’âme de telle façon qu’arrivée au bout de son incarnation elle prenne le bon chemin quand il se présentera à elle. Cette sadhàna doit être capable de faire que tous les gestes, les actions quotidiennes soient des actions spirituelles, même les plus triviales, comme de faire la vaisselle, de balayer le couloir ou de se brosser les dents. Dans un film culte, « Diva », de Jean-Jacques Beineix (1981), il y a une scène où Richard Bohringer se fait une tartine en état de zen… d’ailleurs il dit que c’est "Le zen dans l’art de la tartine". La bande originale du film a une musique qui porte ce titre et qui illustre cette scène. C’est ainsi : la spiritualité peut être dans nos moindres gestes.

 

 

La sadhàna de La Voie et son agya sont faits pour atteindre cet objectif. Les quatre piliers de la pratique peuvent vous permettre d’être « en spiritualité » toute la journée, chaque jour de l’année. Il y a le pilier de la méditation « classique » ou « formelle » qui se pratique assis, façon zazen, en utilisant les quatre techniques révélées. Il y a le pilier service, qui est une sorte de méditation plus légère, que l’on peut pratiquer toute la journée en faisant tout ce que l’on a à faire. Il y a le satsang, à écouter, si possible, ou à lire au moins deux fois par semaine. Ce satsang se trouve sur le blog dédié. Il y a les angas, qui sont des conseils de comportement destinés à donner au pratiquant une "posture-intérieure" favorable à la réalisation.

 

 

 

La vraie vie

 

 

 

Tout entre dans notre sadhàna, les quatre piliers de La Voie (l'agya), et c’est pour ça qu’elle est parfaite, La Voie ! Vous pouvez militer pour un monde plus juste, contre le réchauffement climatique, pour la biodiversité, pour la protection des animaux, des droits humains, etc. Pour autant que ça ne vous fasse pas oublier de pratiquer les piliers. Si vous faites toutes ces activités en gardant une part de votre attention sur le Saint-Nom (la technique et/ou le feeling), elles deviennent des actes de spiritualité.

 

 

Le fait d’avoir reçu la Révélation, de pratiquer les quatre piliers et de recevoir l’enseignement du guide, ne change rien au réchauffement climatique. Ça ne change rien non plus aux augmentations de l’essence, des loyers, du prix du mètre carré, aux problèmes de chômage ni à la violence qui couve sous les cendres, mais étrangement votre existence change. Vous avez l’impression d’être la bonne personne, au bon endroit faisant ce qui avait été prévu qu’il fasse et votre regard sur vous, sur les autres et sur le monde change. Vous êtes pris dans une harmonie et vous vous laissez faire par elle.

 

 

La vie vécue selon ces préceptes, dans cette pratique est la vraie vie, une vie spirituelle qui permet d’accomplir la raison d’être de notre vie. Une fois que l’on pratique ainsi les piliers, il n’y a plus de but… Il y a une finalité, la fin de la vie, mais pas de but sinon celui d’approfondir notre relation à L’Un à travers la pratique de la technique dite du Saint-Nom (ceux qui ont eu la Révélation comprendront).

 

 

Le vrai bonheur devient possible. Qu’est-ce que le vrai bonheur ? Qu’est-ce qu’un faux bonheur ? Un bonheur basé sur l’assouvissement de ses désirs n’est pas un vrai bonheur. Les désirs n’ont pas de fin, une fois un désir d’assouvi un autre puis un autre encore vient nous solliciter. Tant qu’on a les moyens de les assouvir, nos désirs, ça va encore, mais quand nos moyens viennent à manquer la frustration vient, puis la souffrance. Le vrai bonheur est celui de la conscience ouverte à l’harmonie de la Création, du dessein de Dieu ou du Créateur, ou de L’Un, suivant le mot que vous préférez. Le vrai bonheur ne dépend pas de quelque chose d’extérieur à vous. Quand quelque chose d’extérieur à vous, quelqu’un vous apporte de la joie, du confort, de l’amitié, de l’amour, alors c’est une cerise sur le gâteau, une cerise bienvenue dont il faut profiter.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #lavoie, #bonheur, #vie, #spiritualité, #méditation, #vérité, #instant

Partager cet article

Repost0