Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La meilleure motivation pour méditer c'est d'aimer méditer. À partir du moment où vous aimez ça il n'y a plus de problèmes. J'aime méditer et je ne m'intéresse absolument pas à ce que la méditation peut bien m'apporter. Je n'autopsie pas ma pratique spirituelle pas plus que je ne la commente.

 

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie et la méditation.
Prendre du plaisir à méditer est déjà un grand pas vers la Réalisation

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

 

C'est vrai que méditer, de façon formelle ou tout au long de la journée dans le service, ça approfondit votre conscience et vous permet de prendre du recul sur le mental. Ça permet de se rendre compte vraiment que c'est la conscience le « vrai soi ». À force de pratiquer vous finissez par contempler la béatitude « de l'intérieur étant » (comme l'on dit dans les Landes de Gascogne), et non plus de « l'extérieur étant ». C'est ça le changement fondamental de paradigme, c'est de passer d'observateur, de commentateur de l'âme à l'âme elle-même, à la conscience. L'observateur, le commentateur de l'âme, celui qui dit « Mon âme » c'est la vieille personne, celle qu'il s'agit de laisser mourir en esprit pour renaître en esprit, comme disait Jésus. (Jean 3:1-21)

 

 

 

La vieille

et la nouvelle personne

 

 

 

Cette vieille personne, c'est votre personnalité, vos souvenirs, votre charge émotionnelle, vos concepts, ce que vous avez appris, votre conditionnement, votre éducation, votre atavisme, vos sentiments. Tout ce congloméra de choses forme ce que vous croyez être vous... C'est la vieille personne dont Jésus parlait quand il disait qu'il fallait qu'elle meure en esprit pour renaître, en esprit, au Royaume. Votre soi du monde, durant cette incarnation, est fait de plusieurs choses, du corps, de la vieille personne et du soi fondamental, l'âme ou conscience. Le problème n'est pas la vieille personne, il est que vous ne vous identifiez pas à l'âme... vous dites « Mon âme », comme si elle vous appartenait sans être vous.

 

 

La méditation ça permet de retrouver la bonne posture spirituelle, de redevenir votre âme, c'est ça renaître en esprit. La méditation fait bien de choses, c'est très à la mode de décrire les bienfaits de la méditation sur votre moral, votre santé, etc. C'est décrit dans beaucoup de magazines de santé et de vulgarisation scientifique, mais le principal bienfait de la méditation est spirituel, les autres bienfaits sont des résultats secondaires. L'important est que la méditation est un des quatre piliers de La Voie. Si vous avez demandé à recevoir la Révélation, que vous l'avez reçue, c'est bien pour pratiquer ces piliers, sinon nous nous sommes mal compris.

 

 

 

La bonne motivation

 

 

 

La meilleure motivation pour méditer c'est d'aimer méditer. À partir du moment où vous aimez ça il n'y a plus de problèmes. Si vous aimez être « Dans le Saint-Nom » et faire le nectar vous êtes bien parti, il suffit de lire du satsang et vous pouvez aller sur La Voie avec bonheur. J'aime méditer et je ne m'intéresse absolument pas à ce que la méditation peut bien m'apporter. Je n'autopsie pas ma pratique spirituelle pas plus que je ne la commente : je la pratique, je la vis, simplement au jour le jour. Je ne sais même pas si je veux évoluer... J'évolue chaque année d'une année de plus, ou de moins, ça dépend de quel point de vue et la fin de l'histoire, je la connais. Je sais aussi que le Saint-Nom n'évolue pas et je m'attache au Saint-Nom, alors l'évolution !

 

 

 

Le but

 

 

 

Le but, la finalité de notre existence humaine actuelle est de mourir... Je veux dire qu'à la fin de notre trajectoire on va cesser de vivre dans ce corps, avec notre personnalité, nos souvenirs. On va quitter ce monde, avec les gens que nous connaissons, alors tous les arguments, les concepts spirituels, mystiques, ésotériques, intellectuels, philosophiques sont bien vains et risibles. N'ayez pas de but, la vie en a déjà un, soyez simplement heureux d'être dans le Saint-Nom si vous avez eu la Révélation, si ce n'est pas le cas, alors demandez-la.

 

 

N'oubliez pas le nectar, de pratiquer la technique du nectar, elle vous permet vraiment de vous intérioriser et vous aide à être « dans le Saint-Nom ». Ayez confiance, même si, au début, vous ne voyez pas vraiment à quoi ça va vous servir. Durant la journée le nectar va avec le Saint-Nom (la pratique de la technique).

 

 

Prenez du plaisir dans la pratique des quatre piliers, ne pensez à rien d'autre. Ne pensez pas à réaliser, ne pensez pas à vous libérer des chaînes des incarnations, ne pensez pas à être un bon disciple, prenez simplement du plaisir à pratiquer les quatre piliers de l'agya. Le reste se fera « par-devers vous »... comme disait Jésus, « Occupez-vous en premier du Royaume et tout le reste vous sera donné en plus ». (Matthieu 3:33). Ne transformez pas La Voie en problème. Faites au mieux que vous le pouvez, quand vous le pouvez et prenez du plaisir à le faire, c'est juste ça. Ne croyez pas y être pour beaucoup.

 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #méditation, #satsang, #lavoie, #yogaoriginel, #bonheur, #spiritualité, #agya

Partager cet article

Repost0