Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cette posture est faite d'humilité véritable, de soif, de simplicité, de constance, de lâcher-prise, de détachement. Avant de vouloir boire à la source de vérité, videz-vous de ce que vous croyez savoir. On ne peut plus rien mettre dans un récipient plein.

Satsang de sri hans Yoganand ji à propos de spiritualité, de La Voie, de la vérité et des concepts.
Pour vous remplir de vérité vous devez vous vider de vos concepts à propos de la vérité

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

En fait je n'ai plus rien à vous apprendre. Je ne sais pas combien de satsang ont été publiés, ce doit être plusieurs centaines. J'ai aussi édité beaucoup de textes sur les différents blogs de La Voie, sans compter les livres "sacrés" que j'ai réécrits, retraduits. Touts ce qui peut être utile à votre entendement, et que l'on peut exprimer par des mots, je vous l'ai dit, écris. Je ne peux que reprendre les mêmes sujets en les disant autrement.

 

 

En fait je n'ai plus rien à vous dire, à vous les initiés qui pratiquez régulièrement les quatre piliers de La Voie, cette histoire est devenue la vôtre, celle qu'il y a entre vous et le Saint-Nom, sa Grâce. Mais le satsang, je ne le donne pas uniquement pour vous, je le donne aussi pour les chercheurs, les aspirants et puis, ça fait partie des quatre piliers, le satsang et il ne contient pas que les mots.

 

 

 

Toujours d'actualité

 

 

 

Pour vous, les disciples assidus, ce qui compte ce n'est pas seulement ce que je dis. Je sais que quand vous lirez des vieux satsang, dans quelques années, vous vous direz ; « c'est fou, c'est exactement ça ! ». Vous aviez pensé le comprendre, le jour où je vous l'ai dit, mais vous vous apercevez, en le relisant quelques années plus tard, que vous n'aviez pas tout saisi. Le satsang est toujours d'actualité.

 

 

Si ces satsang étaient lus à des disciples de La Voie de l'époque de bouddha, ils auraient exactement la même réaction que vous aujourd'hui et se diraient : « mais c'est ça, c'est exactement ça ! ». La nature humaine ne change pas, celle des Hommes du néolithique supérieur est la même que la nôtre aujourd'hui. Les techniques, les sciences ont fait des progrès, la nature humaine reste inchangée.

 

 

Le satsang est aussi un partage et un partage est toujours d'actualité. Le bonheur, la satisfaction de la vérité est toujours d'actualité. Je sais combien le mot « vérité » heurte l'entendement des gens, souvent, ils se disent : « Personne ne détient la vérité ! ». Mais comment le savent-ils ? De toutes manières, connaître la vérité universelle n'est pas la détenir ! Il est normal que celui qui ignore la vérité universelle pense qu'elle n'existe pas.

 

 

 

Il n'y a pas à mériter

l'amour de Dieu

 

 

 

La vérité est sur nous comme un regard sans cesse posé, mais un regard qui ne juge pas. Quand on a conscience de ce regard sur nous posé, on n'a plus de scrupules à se montrer à Lui, même quand on estime avoir démérité. Il ne juge pas, alors à quoi bon se retenir ? L'amour de Dieu, on n'a pas à le mériter. L'amour de Dieu nous est acquis. C'est juste qu'il faut le recevoir. C'est comme quand on est assoiffé, on n'a pas à mériter l'eau, il faut juste la boire. Parfois pour boire il est nécessaire de se pencher, de se plier, de s'abaisser parce qu'elle coule sur le sol.

 

 

Pour recevoir l'amour de Dieu il faut s'abaisser et une fois qu'on l'a bu on est relevé. Les premiers seront les derniers, les derniers seront les premiers. Comme disait Jésus : « Si l’un de vous a cent brebis et qu’il en perd une, n’abandonne-t-il pas les quatre-vingt-dix neuf autres dans le désert pour aller chercher celle qui est perdue, jusqu’à ce qu’il la retrouve ? Quand il l’a retrouvée, il la prend sur ses épaules, tout joyeux, et, de retour chez lui, il rassemble ses amis et ses voisins pour leur dire : “ Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé ma brebis, celle qui était perdue ! ” » (Luc 15:4/5/6)

 

 

 

S'humilier

 

 

 

S'abaisser pour boire à la source, c'est s'humilier. Mais la plupart des gens pensent que s'humilier c'est mal... Pourtant, combien me disent, quand répondant à une de leurs questions, je leur dis « Je suis le maître de La Voie ». Ils me répondent alors : « Un maître ne dit pas qu'il est un maître ». Je ne sais pas dans quel livre ils ont lu ce règlement ! Que doit dire un maître ? Qu'il n'en n'est pas un ? D'autres me disent que j'ai un gros ego... sans l'avoir mesuré ! Par contre, ces mêmes gens ne veulent pas s'humilier, se baisser pour boire à la source !

 

 

Ces gens estiment peut-être qu'ils méritent l'amour de Dieu parce qu'ils le méritent, qu'ils n'ont pas à s'abaisser pour boire l'eau de la source... Croient-ils que cette eau va sauter jusqu'à leur bouche afin de les désaltérer ? Quels mérites croient-ils avoir ? Croient-ils avoir une âme plus ancienne et plus éclairée que d'autres ? Croient-ils avoir plus de discernement ? Être meilleurs que les autres ? Ces gens souvent n'écoutent pas mon enseignement parce que je me vanterais d'être un maître tandis qu'ils estiment valoir plus que les autres.

 

 

On n'a pas à mériter l'amour de Dieu, il donne son amour toujours à tout le monde, c'est aux créatures de s'en saisir. Pour recevoir l'amour de Dieu il est absolument nécessaire d'être dans la bonne posture... Je parle de posture intérieure, pas d'une posture de hatha-yoga, bien sûr ! Si vous cherchez à boire l'eau de la source en vous servant d'une écumoire, au lieu d'une louche, vous ne pourrez pas vous désaltérer... c'est ainsi pour l'amour de Dieu. La bonne posture-intérieure, c'est la louche qui permet de boire.

 

 

Cette posture est faite d'humilité véritable, de soif, de simplicité, de constance, de lâcher-prise, de détachement. Avant de vouloir boire à la source de vérité, videz-vous de ce que vous croyez savoir. On ne peut plus rien mettre dans un récipient plein.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #lavoie, #spiritualité, #bonheur, #conscience, #humilité, #simplicité, #détachement

Partager cet article

Repost0