Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les concepts ne sont pas obligatoirement faux ; il y en a des faux et il y en a des vrais et d'autres dont on ne sait pas s'ils sont vrais ou faux, des concepts en quelque sorte prospectifs ! Des concepts de recherche fondamentale en quelque sorte.

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

 

 

Je vous parle souvent des concepts, en eux même les concepts ne sont pas gênants, ils ne sont pas embêtants les concepts, ils ne gênent personne. C'est virtuel un concept ; on ne peut pas les émailler, on ne peut pas se cogner le petit doigt de pied dedans, ni les jeter à la poubelle, après les avoir froissés, ni les mettre au réfrigérateur pour les garder au frais.

 

Les concepts ne sont pas obligatoirement faux ; il y en a des faux et il y en a des vrais et d'autres dont on ne sait pas s'ils sont vrais ou faux, des concepts en quelque sorte prospectifs ! Des concepts de recherche fondamentale. C'est un peu comme ces chercheurs en physique quantique : ils trouvent des concepts incroyables sur l'espace-temps, ensuite ils veulent, par les mathématiques, « plier la carte » pour que ça entre !

 

 

Un concept n'est pas gênant

 

 

Un concept ne gêne pas...il ne gêne qu'à partir du moment où il vous gêne pour méditer. Que ce qui vous gêne pour méditer soit un concept ou une ritournelle entendue à la radio qu'importe ! Bon...si vous êtes un peu distrait durant votre méditation, après tout ce n'est fondamentalement pas si grave que ça ! Le travail sur l'âme se fait quand même, « derrière vous », sans que vous vous en aperceviez mais là est justement le souci : que vous n'en profitiez pas. Quand vous n'êtes pas vraiment à votre méditation le travail se fait mais vous n'en profitez pas sur le moment. C'est dommage.

 

Il n'y a pas que la méditation non plus, qui compte, n'oubliez pas. La Voie est faite de plusieurs choses, dont les trois piliers : le service, le satsang et la méditation. Si vous buvez de l'huile ce n'est pas bon, si vous mangez des pommes de terre crues, ce n'est pas bon non plus, si vous mangez du sel c'est la même chose mais les trois ensembles font des frites !

 

L'expérience, le changement positif dans votre vie viennent de la pratique assidue, quotidienne des trois piliers, de l'enseignement du guide et de l'observance de l'agya, les valeurs morales, les préceptes de La Voie. La qualité, la vérité de votre spiritualité, de votre vie en spiritualité ne dépend pas de la force des expériences que vous vivez en méditation. Même si c'est cool d'avoir de belles expériences de méditation...c'est vraiment la cerise sur le gâteau !

 

Je reviens aux concepts ; ils ne sont pas gênants si vous ne passez pas votre temps à y réfléchir. Si vous pensez au sorbet que vous devez faire après la méditation pendant que vous méditez c'est gênant et pourtant un sorbet n’est pas un concept. Un concept n'a pas plus de pouvoirs que ça.

 

Un concept est plus gênant quand vous cherchez à le mettre en œuvre, par exemple le concept de la race, vous savez ce qu'il a donné, entre l’esclavage, l'eugénisme d'avant guerre et l'holocauste vous avez l'illustration de mes propos.

 

 

Des concepts justes

 

 

L'intelligence a besoin de concepts, c'est son carburant, l'important c'est de lui donner des concepts justes. Sur La Voie je vous donne, à travers mon enseignement, des concepts justes, vous les acceptez, vous les comprenez ou pas, ça vous appartient, c'est votre liberté. Mon devoir est de vous donner des concepts justes. Mais ces concepts justes, que je vous donne, ne remplaceront jamais votre pratique.

 

Vous ne devriez jamais parler, écrire au sujet de quelque chose que vous n'avez pas vérifié par la pratique. Je parle ici à propos de La Voie. Restez simple dans votre expression, inutile d'utiliser des éléments de langage dont les termes vous sont inconnus. C'est comme ceux qui parlent, écrivent à propos des éveillés ; ils disent ce qu'un éveillé ressent, comprend mais ils ne sont pas éveillés eux-même ! A moins qu'ils croient l'être. La vanité aime à se croire supérieure, exceptionnelle !

 

Quand vous parlez de réincarnation, vous en parlez parce que je vous en ai parlé mais vous ? Que savez-vous à propos de la réincarnation ? Vous souvenez-vous de votre dernière désincarnation ? De votre incarnation précédente ? Certains disent que oui mais ils mentent, ou ils s'illusionnent : personne ne se souvient de sa dernière incarnation. Êtes-vous sur que vous allez vous réincarner après ? Vous qui écoutez ce satsang (ou lisez) vous souvenez-vous de ces choses là ? Alors ? Pourquoi en parler? Quelle autorité avez-vous pour le faire ? Aucune, vous n'avez aucun autorité pour le faire, vous énoncez des concepts, peut être des concepts valides mais qui ne sont pas une réalité pour vous, une réalité vécue.

 

Voilà ce qu'est un concept. La réincarnation est un concept. Elle sera une réalité le moment venu mais vous n'aurez plus votre mental pour y penser, à ce moment là. Le mental sera mort en même temps que le cerveau. Vous voyez ce qu'est un concept et je suis sur que vous en avez d'autres, de toutes sortes. Méditez, faites du service, ayez satsang, ça ce n'est pas un concept ! C'est pour ça que La Voie est une pratique, parce qu'elle se pratique.

 

 

Répondre aux questions

 

 

Quand on me pose une question dont je n'ai pas la réponse, j'ai le choix : soit je vais sur Wikipédia et je révise le sujet, avant de donner une réponse qui sera un digest de l'article que je viens de lire, soit je réponds que je ne sais pas. C'est quoi le plus simple ? Quand je ne sais pas je ne sais pas et un maître n'est pas omniscient pas plus que télépathe ou capable d’être en plusieurs endroits en même temps.

 

Je n'ai pas la réponse à toutes les questions mais posez moi une question et je vous prêterai ma gomme pour l'effacer. Ce n'est pas un concours, on n'est pas à « questions pour un champion ». La simplicité, l'humilité font qu'on évite les concepts en spiritualité authentique.

 

Vous n'avez pas besoin de réfléchir pour méditer, vous n'avez pas besoin de réfléchir pour être dans le service, vous n'avez pas besoin de réfléchir pour avoir satsang. Rien n'est mieux, dans la vie, que la franchise, la sincérité et la simplicité. Un détail à propos de la franchise : tout n'est pas toujours bon à dire.

 

A propos de La Voie, dites ce que vous y vivez, pas que la voie remonte à 8000 ans, par exemple ou de Mohenjao-Daro. Ce genre de choses, c'est à moi de les dire, j'assume mes concepts, inutile d'être plus nombreux à le faire. Ne dites pas que La Voie conduit à la libération, laissez-moi le faire. Vous, racontez ce qui vous arrive avec La Voie, témoignez simplement, humblement et quand on vous pose des questions qui ne vous concernent pas, adressez-les moi, je me débrouillerai.

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère mais il faut préciser ceci: il a été dit à l'ashram nandi-àlaya (maison du bonheur), enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les trois piliers et observez l'agya. Pour se renseigner demandez sur l'interface contact du blog.

 

Sri Hans yoganand ji.

 

 

 

Sur certaines tablettes et smartphones, le blog est moins confortable

si vous le pouvez, visitez-le depuis un ordinateur.

Tag(s) : #explications, #aide à la pratique, #satsang, #spiritualité, #lavoie, #yogaoriginel, #agya, #observance, #bonheur, #simplicité, #concepts

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :