Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'existence est comme un voyage en train ; parfois les paysages traversés sont beaux, d'autres fois moins beaux, d'autres fois encore ils sont laids mais qu'importe, le voyage continue, que les paysages soient beaux, moins beaux ou laids. Le propos de La Voie est de vous permettre de rester dans le train

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

 

 

Vous ne pouvez pas parler du Saint-Nom (Esprit-Saint) sans dire un concept mais vous pouvez parler de votre expérience du Saint-Nom. Cette expérience peut être nulle, je veux dire que vous pouvez ne rien ressentir en pratiquant la technique dite du Saint-Nom, cette expérience peut être aussi une sensation de douceur dans le haut de la poitrine, elle peut aussi être différente, la sensation d'être dans un nuage de coton, d'y reposer serein...qu'importe : l'important est de garder votre esprit sous contrôle !

 

Vous pouvez croire que ce Saint-Nom est l'action de Dieu, vous pouvez aussi ne rien croire et même ne pas croire en Dieu, l'essentiel n'est pas là ; l'essentiel est de garder sous contrôle vos pensées et vos émotions. Mieux vaut pratiquer le Saint-Nom (et le nectar) sans croire en Dieu, que de croire en Dieu sans pratiquer. Les bienfaits de la méditation, du service, du satsang n'ont pas besoin de votre croyance pour exister.

 

 

Se rendre au Royaume

 

 

Les trois quarts du temps ce que vous croyez savoir sur le Saint-Nom est comme la description lue sur la brochure d'une agence de voyage, comme celle de l’Égypte, de l'Amazonie, du Kilimandjaro. Il y a des gens qui sont allé dans ces pays et qui vous racontent leurs voyages. Vous pouvez aussi visionner un reportage.

 

Mais le Royaume, le pays du Saint-Nom est difficilement accessible de notre vivant, durant notre incarnation. Pour connaître vraiment le Saint-Nom il faut y aller et personne n'est véritablement pressé d'y aller si cela signifie mourir, quitter cette vie à laquelle nous sommes viscéralement attachés. Il y aurait bien le nirvikalpa-samadhi mais franchement ce n'est pas une option très réaliste ; ce samadhi est très rare, à ma connaissance.

 

L'important c'est l'Observance de l'agya, la pratique des trois piliers...pourquoi ? Parce que c'est le moyen de se mettre à l'abri des fluctuations du mental, de ces sautes et changements d'humeur qui font parfois si mal et qui, immanquablement induisent de la confusion. On peut très bien en avoir assez de la confusion sans pour autant se mettre à croire en Dieu. Les bénéfices spirituels de la pratique régulière viennent même chez celui qui ne croit pas en Dieu, en la transcendance.

 

La pratique ne devrait pas être assujettie à la croyance. La Voie n'est pas une religion et les déistes y sont les bienvenus mais les athées aussi : tous les êtres humains ont une âme, qu'ils le croient ou pas et le critère pour avoir besoin de pratiquer La Voie, c'est d'avoir une âme...et un mental et de ressentir la nécessité que chaque chose soit à sa place : l'âme, le mental et le corps.

 

 

Croire ou ne pas croire

 

 

Si vous croyez en Dieu, en L'Un, le Tao c'est bien aussi mais ça ne change rien au fait qu'il est nécessaire de pratiquer les trois piliers. La différence, avec celui, celle qui ne croit pas en Dieu c'est la posture-intérieure, c'est la dévotion rendue possible et la dévotion est une belle chose, elle est la perle du chemin...le chemin du croyant. Il y a plusieurs chemins, s'il n'y a qu'une seule Voie : le chemin du croyant et le chemin de celui qui ne croit pas. Mais La Voie est une, elle est composée des trois piliers et de l'Observance de l'Agya. Le croyant, dévot ou non, comme l'athée pratiquera les mêmes techniques, les mêmes piliers et observera le même agya.

 

Que vous soyez dans un ou l'autre de ces cas ne change rien à votre destination, tout le monde finit de la même façon. L'existence est l'apprentissage de ce passage et La Voie est un moyen d'apprendre, de garder le contrôle de sa conscience.

 

En attendant de mourir vous êtes vivant et vous avez des choses à faire dans votre vie et à profiter de cette vie. Vous avez des devoirs, des obligations et assumer ses devoirs, ses obligations est un des préceptes de l'agya. Assumez tout en pratiquant La Voie, voilà un chemin de vie cohérent capable de vous donner la capacité de vivre pleinement. Tant qu'à vivre autant vivre pleinement. Les divagations du mental ont tendance à brouiller l'existence, à lui enlever sa vérité, sa simplicité.

 

L'existence est comme un voyage en train ; parfois les paysages traversés sont beaux, d'autres fois moins beaux, d'autres fois encore ils sont laids mais qu'importe, le voyage continue, que les paysages soient beaux, moins beaux ou laids. Le propos de La Voie est de vous permettre de rester dans le train et de considérer les paysages pour ce qu'ils sont : des paysages qui passent, où l'on ne s'arrête pas. C'est ça avoir du détachement, du recul.

 

Ne laissez pas les paysages impacter votre humeur...mettez votre conscience dans ce qui ne change pas et ce qui ne change pas c'est le Saint-Nom, la pratique de la technique dite du Saint-Nom. Cette technique ne change pas, elle est le fil qui peut vous servir à traverser l'existence sans vous perdre.

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère mais il faut préciser ceci: il a été dit à l'ashram nandi-àlaya (maison du bonheur), enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation, qui observent l'agya et pratiquent les trois piliers. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation, que vous observez l'agya et pratiquiez les trois piliers. Pour se renseigner demandez sur l'interface contact du blog.

 

Sri Hans yoganand ji.

 

 

 

Sur certaines tablettes et smartphones, le blog est moins confortable

si vous le pouvez, visitez-le depuis un ordinateur.

Tag(s) : #lavoie, #yogaoriginel, #satsang, #spiritualité, #bonheur, #grâce, #vivre, #simplicité, #paix, #but, #détachement, #guidance

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :