Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'agya est la ligne de conduite, le fil d'Ariane de notre vie et ce qui fait régner la Grâce, sa guidance dans notre existence. Certaines personnes considèrent que le monde et la vie sont durs mais, en même temps ils manquent de rigueur. Qu'ils commencent par là.

 

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

 

 

Quand on ne referme pas le tube de dentifrice, le dentifrice sèche et on ne peut plus l'utiliser, on est obligé d'appuyer fort et c'est souvent l'arrière du tube qui s'ouvre et la pâte s'échappe. Quand on ouvre un tube de dentifrice, on le referme après l'avoir utilisé. Quand on ouvre un robinet, il faut le refermer quand on n'a plus besoin d'eau. Sinon l'eau coule pour rien, ou la baignoire, le lavabo déborde. Quand on allume la lumière, il faut l'éteindre quand on n'en n'a plus besoin, quand on sort de la pièce. Sinon l’électricité est dépensée pour rien. Quand on n'utilise plus le gaz, on l'éteint. Tout est comme ça, dans la vie : ouvrir, refermer, faire les choses complètement, du début à la fin.

 

Si on ne fait les choses qu'à moitié la vie ne va bien qu'à moitié. La vie n'est pas harmonieuse et c'est dommage, car l'harmonie est une si belle chose ! Il s'agit d'avoir de la rigueur en tout. Comment voulez-vous avoir un mental bien rangé, sous contrôle si vous ne contrôlez pas déjà votre tube de dentifrice, les lumières de votre maison, l'eau qui coule de vos robinets ?

 

Quand on balaie le sol de sa maison on balaie aussi son mental, quand on lave les vitres, on y voit plus clair, quand on range ses vêtements, les papiers de son bureau on range aussi son mental. «Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place.» (Ma maman)

 

 

L'harmonie

 

 

Ce qui se passe en dehors résonne au dedans et ce qui se passe au dedans impacte le dehors. Dans le Un il y a le deux, dans les deux il y a le Un et le dedans, le dehors sont deux faces d'une même dimension.

 

« L'Un est le dehors et le dedans,

L'eau de la rivière et son lit

Le vent et le ciel, le vide et le plein.»

Bhaktimàrga 1-1-7

 

 

Quand on est rigoureux, dans la vie, elle devient plus harmonieuse : le dentifrice ne sèche pas, l'eau est économisée, la baignoire, ni le lavabo, ne débordent, la facture d'électricité est moins importante, on retrouve ses papiers facilement etc.

 

Quand on est amoureux de Dieu (ou quel que soir le nom que vous donnez à l'immanent) et que l'on constate l'harmonie dans sa vie, on dit : « C'est la Grâce ! » oui, c'est la Grâce mais la Grâce ne vient pas toute seule !

 

C'est sûr que si vous pratiquez le Saint-Nom et que ça vous permet de faire les choses dans l'harmonie, harmonieusement c'est la Grâce, encore faut-il pratiquer le Saint-Nom (technique de méditation « portable »). Mais ça ne devrait pas vous dispenser de refermer le tube de dentifrice, les robinets, la lumière, le gaz etc. Pratiquer le Saint-Nom ne vous empêche pas d'être rigoureux. Quand on commence quelque chose on le termine. Ceux qui me connaissent savent que je l'applique dans ma vie et voient l'utilité de cette rigueur.

 

Jadis, on disait de quelqu'un qui avait à cœur de bien faire les choses, qu'il était consciencieux. Dans le milieu professionnel cette qualité était très appréciée. Maintenant on parle de compétence, de productivité et de rentabilité mais la conscience professionnelle était très appréciée dans un temps qui n'est plus.

 

Dans le mot consciencieux il y a le mot conscience et de quelle conscience parle t-on ? On parle de la conscience de l'harmonie. C'est cette conscience qui est recherchée par le pratiquant de La Voie à travers son Observance des trois piliers et de l'agya. L'harmonie de l'Unité, du Tout, de Dieu ou du Tao, selon la terminologie qui vous conviendra le mieux.

 

C'est exactement ça le Service ! (un des trois piliers de La Voie) Faire les choses bien, complètement, en conscience (du Saint-Nom). Quand on n'a pas reçue la Révélation, que l'on ne connaît pas la technique du Saint-Nom, que l'on ne peut pas pratiquer les trois piliers on peut au moins s'employer à observer l'agya (selon la nouvelle terminologie). Cliquez sur le lien de « agya » et vous aurez la liste des choses qui constituent l'agya.

 

 

La ligne de conduite

 

 

Qu'avons-nous besoin pour faire les choses consciencieusement ? Nous avons besoin d'une éthique, d'une ligne de conduite. C'est exactement ça l'agya (sa nouvelle définition). Ceux qui ont une bonne ligne de conduite et qui la suivent, dans la vie, comme un fil d'Ariane dans le labyrinthe des événements, des circonstances, des hasards, connaissent la Grâce de l’harmonie.

 

 

« Vous pouvez garder l'esprit apaisé

Par les comportements suivants:

Vis-à-vis des gens heureux, pratiquez l’amitié,

Des malheureux, la compassion, des vertueux, la gaîté,

De ceux qui agissent mal, l'indifférence. »

 

Traité de La Voie (Yogasûtra), 1.33

 

 

« La fusion de la Conscience, dans la béatitude parfaite,

Huitième niveau de la liberté, est atteinte en sept étapes. »

 

Traité de La Voie (Yogasûtra), 2.28

 

 

« Ces étapes sont

Yama : le respect de ses devoirs,

vis-à-vis des autres et de soi-même,

Niyama : l'autodiscipline,

Asana : avoir une posture stable et confortable en Méditation,

Prànàyàma : garder son attention posée sur la respiration,

Pratyàhàra : placer ses sens en état de perception atténuée

Dhàranà : garder son attention sur un seul point et ne pas bouger

Dhyàna : méditation profonde

Et pour finir le samadhi

Entrer en contemplation et se fondre dans la béatitude. »

 

Traité de La Voie (Yogasûtra), 2.29

 

 

« La non-violence, la véracité, l’intégrité, la tempérance,

Le désintéressement sont les devoirs

Que l'on doit respecter vis à vis d'autrui. »

 

Traité de La Voie (Yogasûtra), 2.30

 

 

« Les devoirs vis-à-vis de soi sont

La pureté, la propreté, l'honnêteté,

La sobriété, le contentement, la sérénité,

La détermination, l'ardeur dans la pratique,

La Connaissance venue de l'intérieur,

La foi éclairée, la dévotion et la dédication. »

 

Traité de La Voie (Yogasûtra), 2.32

 

 

Nous, qui avons reçu la Révélation, qui connaissons les techniques de méditation nous pouvons pratiquer les trois piliers de La Voie et observer l'agya, c'est ça notre fil rouge, notre fil d'Ariane. Les non initiés ne peuvent pas pratiquer les trois piliers mais ils peuvent suivre l'agya.

 

L'initié, lui, a le Saint-Nom, la technique du même nom qu'il peut pratiquer tout le temps, en balayant, en faisant sa vaisselle, son repassage, en conduisant son auto, en regardant la télévision, en voyageant en train, en métro, au travail même si tous les travaux ne sont pas également favorables à cette pratique.

 

Ainsi on sait comment mener sa vie, sa barque : c'est le « navire du Saint-Nom », comme dit la chanson (Aarti). On va dans la bonne direction. De toutes façons tout le monde va dans la bonne direction, comment faire autrement ? Mais disons qu'au lieu d'y aller à reculons, de se battre contre le courant, on est dans l'harmonie et on profite du voyage.

 

L'agya est la ligne de conduite, le fil d'Ariane de notre vie et ce qui fait régner la Grâce, sa guidance dans notre existence. Certaines personnes considèrent que le monde et la vie sont durs mais, en même temps ils manquent de rigueur, d'autodiscipline, de constance ! Ce n'est pas le monde, ce n'est pas la vie qui sont durs, c'est eux qui manquent de rigueur et de constance. Mais c'est tellement plus facile d'accuser les autres que de se remettre en question !

 

 

 

 

Ce Satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère mais il faut préciser ceci: il a été dit à l'ashram nandi-àlaya (maison du bonheur) , enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation et qui observent l'Agya. Le plein ''bénéfice'' de ce Satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous observez l'Agya. Pour se renseigner demandez sur l'interface contact du blog.

Sri Hans yoganand ji.

 

Un autre Satsang dans cet esprit:

 

-L'harmonie entraîne l'harmonie

 

 

Sur certaines tablettes et smartphones, le blog est moins confortable

si vous le pouvez, visitez-le depuis un ordinateur.

Tag(s) : #lavoie, #aide à la pratique, #yogaoriginel, #agya, #observance, #satsang, #spiritualité, #bonheur, #conscience, #grâce, #saintnom, #constance, #harmonie, #référence, #service, #Inspiration

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :