Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La réponse est plus importante que les questions. Ce matin, vous vous êtes réveillé et vous avez pris conscience que vous pouviez aspirer de l'air, c'est un miracle, une Grâce ! Profitez-en, respirez et soyez heureux ! Vos yeux peuvent voir et regarder autours de vous ? Profitez-en pour être heureux

 

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

 

 

On peut passer sa vie à se poser toutes sortes de questions, d'où l'on vient, qui l'on est, pourquoi, comment...tant de gens font ainsi tandis que d'autres se contentent de vivre comme ça vient. Ceux-là sont des sages malgré eux comme monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir. (Molière, le bourgeois gentilhomme).

 

Ces « sages malgré-eux » sont parfois des cœurs purs, des « enfants-de-Dieu » qui n'ont pas de problèmes spirituels. Pour eux il n'y a pas le feu au lac. Pour les autres, les pleins de questions, les chercheurs, ceux qui souffrent, La Voie est là.

 

 

Tout peut s'arrêter

 

 

C'est fou de se poser autant de questions alors que notre existence peut, à tout moment, basculer. L'autre jour je visionnais une émission, à la télévision, où il était relaté un accident survenu sur une nationale. Dans un grand virage gauche, une famille, sur la voie de droite, roulait tranquillement en route pour un long W.E, quand une voiture, arrivant de la voie d'en face à vivre allure, est sorti de sa trajectoire et est venue percuter de plein fouet l'auto de la famille. Il y eut cinq morts : la maman, ses trois enfants et le conducteur qui roulait trop vite.

 

Une seconde avant l'impact fatidique, la famille devait papoter dans l'auto et se réjouir d'avance de ce long W.E , une fraction de seconde après, tout était terminé. Alors ? Où sont leurs questions ? A quoi est-ce que cela sert-il de se poser des questions si notre vie peut s'échapper de notre existence aussi vite ?

 

La réponse est plus importante que les questions. Ce matin, vous vous êtes réveillé et vous avez pris conscience que vous pouviez aspirer de l'air, c'est un miracle, une Grâce ! Profitez-en, respirez et soyez heureux ! Vos yeux peuvent voir et regarder autours de vous ? Profitez-en pour être heureux...vos oreilles peuvent entendre les sons environnants ? Profitez-en pour en être heureux. Il y a tant de raisons d'être heureux.

 

 

Vous êtes vivant

 

 

Vous êtes vivant, soyez-en heureux et rendez-en grâce au Seigneur (ou quel que soit le mot que vous utilisez). Que vous manque t-il ? Profitez parce que tout ça, votre vie peut vous être retiré d'un coup, sans que vous ne puissiez rien faire contre. Vous n'êtes maître de rien.

 

Vous allez tout droit au bout de votre existence, c'est prévu, il n'y a rien que vous puissiez faire pour changer cette occurrence. En attendant, faites ce que vous avez à faire, alors quoi ? Qu'avez-vous à faire en attendant ? A part tout ce qui relève de l'existence, de nos options personnelles, de nos amours, de notre travail etc. Ce qu'il y a à faire c'est de vous préparer à ce qui va arriver inéluctablement.

 

L'autre jour, je regardais une émission à la télé où l'on voyait des ouvriers carrossiers repeindre la carrosserie d'une auto de collection, c'est fou ! C'est fou l'amour qu'ils mettent dans ce travail, la préparation avant de peindre et même après la peinture ils passent encore du papier de verre très très fin, avec de l'eau, pour éliminer les éventuels défauts, puis ils font briller la carrosserie.

 

Mais si un disciple de La Voie mettait la moitié de cet amour dans sa pratique spirituelle, dans le Service par exemple, il serait réalisé d'un coup d'un seul ! Je me disais que carrossier peintre, dans une entreprise spécialisée en restauration de voitures anciennes, serait un métier parfait pour un disciple : ainsi il réaliserait le Service très vite et serait toute la journée dans le Saint-Nom : travailler en méditant sur le Saint-Nom sans se « prendre-la-tête » ! Quel rêve !

 

 

Se préparer

 

 

Comment se préparer à l’inéluctable ? Pour les disciples, en pratiquant les trois piliers de La Voie avec le même amour, la même dédication, la même simplicité que ces carrossiers-peintres spécialisés.

 

Je sais ce qui vous attends à la fin : j'y suis déjà allé...oh ! Pas dans une autre vie mais dans cette vie et je ne parle pas d'EMI mais de samadhi : j'ai vu ce qu'il y avait de l'autre côté et c'est si beau, si parfait, si lumineux, si satisfaisant. La Béatitude parfaite, l'extase est ce qui attend l'être après qu'il ait franchi la porte de la désincarnation.

 

C'est maintenant qu'il vous faut profiter de votre vie dans cette existence, ensuite, beau ou pas, ce sera autre chose. Préparez-vous parce qu'au moment fatidique il n'y a pas qu'une seule voie et ces voies, qui s'ouvriront à vous, ne mèneront pas toutes à Rome ! Apprenez à les reconnaître. C'est un des propos de La Voie, de sa pratique que je désigne, pour les disciples initiés « l'Observance de l'agya ».

 

« Il existe, selon la Connaissance, deux façons de quitter ce monde; dans les ténèbres ou dans la Lumière. L'une est la voie du retour, et l'autre du non-retour. »

 

Le chant du bienheureux, 7:18

 

 

Le Seigneur, Sa Grâce vous donne toujours le meilleur mais le meilleur qu'il vous donne n'est pas toujours ce que vous désirez recevoir. Mais vous êtes souvent incapable de juger de ce qui est bon pour vous. C'est comme ça pour tout le monde et c'est là que la foi, ou confiance, entre en jeu.

 

Parfois des gens sont attachés à leurs questions, au processus de recherche et je ne suis pas certain qu'ils aient vraiment envie de trouver...mais c'est possible de trouver la réponse. Je vous dis que l'enseignement délivré sur La Voie, sa pratique est la réponse, la bonne réponse ou au moins une bonne réponse, alors pourquoi pas ? Vous qui avez reçue cette réponse, utilisez là. Ne soyez pas attaché à vos questions et acceptez que la réponse existe et que vous l'avez peut-être trouvée.

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère mais il faut préciser ceci: il a été dit à l'ashram nandi-àlaya (maison du bonheur), enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation, qui observent l'agya et pratiquent les trois piliers. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation, que vous observez l'agya et pratiquiez les trois piliers. Pour se renseigner demandez sur l'interface contact du blog.

 

Sri Hans yoganand ji.

 

 

 

Sur certaines tablettes et smartphones, le blog est moins confortable

si vous le pouvez, visitez-le depuis un ordinateur.

Tag(s) : #lavoie, #yogaoriginel, #satsang, #spiritualité, #bonheur, #observance, #vérité, #saintnom, #simplicité, #vivre, #béatitude

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :