Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tout ce qui existe est le fruit d'un algorithme parfait : la volonté de Dieu (ou le Tao, si le mot Dieu ne vous convient pas). Cet algorithme est l'harmonie parfaite, c'est de cette harmonie dont votre âme a besoin et la vie du monde des Hommes nous la fait oublier.

 

Satsang de sri hans Yoganand ji, à propos de spiritualité, d'harmonie, de Dieu et d'accorder son âme.
L'univers vibre à l'unisson avec l'harmonie première, accordez votre âme à cette harmonie

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

L'univers infini est comme un tissu, avec une chaîne, qui est le support de la trame et la trame faite des fils passés dans la chaîne. Le vide infini est cette chaîne sur laquelle passent les filaments de la matière noire, qui sont les fils de trame. Ces filaments forment comme les branches d'un « mycélium », sortes de longues écharpes de filets tendus et chaque fois que des écharpes de ce « mycélium » de matière noire se croisent, ça forme comme un piège, comme un filet pour les poissons.

 

 

Là où, à cause de cet entrecroisement, ces fils forment des mailles plus petites. Plus le nombre de bras se croisant est important, plus les mailles sont petites, plus la matière éjectée par le big-bang est prise, comme des poissons dans un filet de pêcheur. Là où cette matière est prise sont les astres formés par cette matière qui s'est agglomérée. Quand cette matière a été emprisonnée en grande quantité, se sont formées les galaxies.

 

 

Tout fonctionne grâce à un algorithme parfait, comme un grand origami, un jeu de pliage des énergies et des matières qu'elle a composées. Cet algorithme parfait est la volonté de Dieu. Si le mot Dieu vous dérange à cause de sa charge symbolique anthropomorphe, je vous propose le mot Tao ou Unité ou, pour finir, L'Un. Dans le Tao-Te-King, le livre de Lao-Tseu, cette volonté de Dieu est nommée « la vertu du Tao ».

 

 

Cette vertu du Tao, cette volonté de Dieu est harmonie. Son algorithme parfait, fondamental sert de base à toute la création, que ce soit à l'échelle de la voie lactée, des galaxies, des systèmes planétaires, des êtres vivants ou des atomes. Tout fonctionne grâce à cet algorithme : la croissance des plantes, la multiplication des cellules, la formation des composés chimiques, de l'ADN, des protéines... Tout est mis en mouvement par cette harmonie fondamentale, la vertu du Tao.

 

 

 

L'harmonie de la Grâce

 

 

 

Sur La Voie, aujourd'hui, nous disons, pour décrire cette réalité, la Grâce et la Grâce est harmonie. C'est de cette harmonie dont l'âme a soif. Je vous ai déjà conseillé de vous faire oublier, pour ne pas déranger cette harmonie. C'est ça votre vie spirituelle : si vous voulez vous inscrire dans cette harmonie fondamentale, vous devez être à l'unisson de cette harmonie (Je sais que l'expression : « vous devez » est très mal vécue par beaucoup de gens, mais je ne vois pas comment dire ça autrement, ceci dit vous n'êtes pas obligé d'être dans l'harmonie).

 

 

Pour nous, les disciples de La Voie, notre kif, c'est vraiment l'harmonie ! L'existence a de nombreuses façons de nous faire sortir de cette harmonie et qu'importe  : ce ne sont pas les raisons de sortir de l'harmonie qui nous intéressent, mais la façon d'y revenir quand on en est sorti. Cette façon de revenir à l'harmonie vous la connaissez, je vous l'ai montrée au cours de la Révélation que vous avez reçu. Si vous lisez ce satsang et que vous n'avez pas reçu cette Révélation, eh bien demandez à la recevoir et si vous êtes aspirant, continuez d'aspirer : aspirer à recevoir la Révélation c'est déjà La Voie.

 

 

Je connais des disciples qui, comme tout le monde, connaissent des moments de disharmonie et qui s'y arrêtent, cherchant à connaître les causes de cet état de fait. Quand je leur conseille d'en sortir, de cesser d'y penser ils me répondent parfois : « Mais il faut bien que je comprenne la raison de mon flip, si je veux l'éviter la prochaine fois », en ça ils se trompent : l'important n'est pas de se concentrer sur les raisons de notre écart mais, au contraire, de se concentrer sur l'harmonie, d'y revenir dès que l'on s'est rendu compte que l'on en était sorti.

 

 

Ne vous arrêtez pas sur les nuages qui passent dans votre ciel. Ils passent et de les regarder ne les fera pas passer plus vite. Les aléas de l'existence existent et le principe de réalité devrait vous rendre plus sage. Vous savez, la vanité, l'ego-spirituel se cache derrière les meilleures intentions du monde... vous connaissez cette expression : « La route de l'enfer est pavée de bonnes intentions. » (Bernard de Clairvaux -XII siècle)

 

 

Pourquoi serait-ce la vanité, l'ego-spirituel qui motiverait cette propension à comprendre les raisons de ce que l'on considère comme une faute, un échec ? Parce que ça sous-tend la conviction que vous valez mieux que ça, que vous êtes capable de ne pas faillir !

 

 

Mais non, vous n'êtes pas parfait et vous ne le serez jamais, en tout cas de votre vivant. Votre impermanence, votre humanité vous rendent imparfait, acceptez-le et remettez-vous-en à Sa Grâce ! Ceux, celles qui se fustigent à cause de leurs fautes, de leurs faiblesses ont l'air humbles, mais en vérité ils sont vaniteux, orgueilleux. Ce n'est pas un jugement de valeur de ma part, je ne suis ni meilleur ni pire que n'importe qui, il s'agit juste d'un constat.

 

 

Prenez-en conscience et continuez d'aller sur La Voie d'un pas léger et le cœur plein d'entrain et si vous n'y arrivez pas, continuez d'essayer sans vous « prendre-la-tête ». Ne soyez pas plus ambitieux, plus exigeant que Dieu lui-même ! Vous avez juste à vous accorder à cette harmonie, comme on accorde une guitare, le moyen de faire ça, c'est de faire le silence en vous. Pour les initiés la technique dite « du-Saint-Nom » est la meilleure façon de faire.

 

 

Il arrive régulièrement que la guitare, le piano se désaccordent, eh bien il s'agit de les ré accorder, simplement, sans vous demander la raison de ce dé-accordages. Ne perdez pas de temps à calculer le degré d'humidité de l'air, la température, etc. Juste ré-accordez-vous en revenant au Saint-Nom, et pour vous, qui n'êtes pas initié, revenez au silence intérieur en fermant les yeux et en respirant calmement. N'ayez aucune ambition, juste si vous avez soif d'harmonie, buvez, buvez tout votre saoul !

 

 

Quand vous êtes accordé, vous devenez un des instruments de l'orchestre et vous vivez l'harmonie de l'intérieur. C'est toujours plus fort quand on « en-fait-partie » ! C'est là tout le propos de votre vie : d'être dans l'harmonie. Ce qui n'empêche pas de vivre en couple, de procréer, d'avoir une profession et de l'exercer avec passion et toutes ces sortes de choses... La spiritualité et la vie de citoyen, d'être humain lambda n'est pas incompatible ! Si vous ressentez le besoin de vous investir plus profondément, par exemple en vivant une vie mystique, comme celle des moines et des moniales, c'est bien aussi : il n'y a pas qu'une façon de vivre La Voie.

 

 


 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #lavoie, #spiritualité, #conscience, #saintnom, #grâce, #vanité, #harmonie

Partager cet article

Repost0