Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il ne s'agit pas de ne rien faire mais de lâcher-prise pour que la Grâce puisse diriger votre vie. C'est un sacré travail de lâcher-prise à cause du libre-arbitre qui veut toujours reprendre le volant ! Mais c'est la condition de la Réalisation.

Lâchez le volant

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

Si ce satsang vous a apporté quelque chose,

n'oubliez-ps de partager sur les réseaux sociaux

afin que d'autres puissent le lire, merci.

Les boutons de partage sont en bas.

 

 

 

 

 

C'est vrai que l'on ne construit pas sa réalisation spirituelle. Le « Raffinage » de notre âme se fait par la caractéristique spirituelle du Saint-Nom où vous la plongez dans la méditation, le service et le satsang. En résumé on peut dire que votre âme évolue par la Grâce.

 

Pourtant le non-agir n'est pas le rien faire et vous faites bien quelque chose : vous vous plongez dans la conscience du Saint-Nom...en tout cas vous pratiquez la technique de méditation qui permet de le faire. Vous ne faites pas seulement ça, vous observez l'agya , vous pratiquez les trois piliers et vous acceptez de recevoir favorablement mon enseignement. C'est loin du rien-faire ça !

 

Vous ne faites pas que ça: vous vous nettoyez les dents, vous vous faites à manger, vous vous occupez de vos enfants, vous travaillez etc...l'Observance, la pratique c'est dans tout ce qui fait votre existence ! Mais si vous trempez votre âme dans ce qui peut la raffiner, vous ne la raffinez pas. Elle est raffinée par le bain, mais vous n'avez pas fait le bain, juste vous y plongez. Vous, vous n'avez qu'à observer l'agya et à pratiquer les trois piliers. Le reste est le fait de la Grâce. Elle vous sauve mais a besoin que vous la laissiez faire, que vous ne bougiez pas.

 

 

Lâcher prise en faisant ce que l'on doit

 

 

Vous avez tellement l'habitude de faire vous-même les choses, que ce n'est pas facile de lâcher-prise tout en agissant. Ce paradoxe est difficile à comprendre au début. Dans un premier temps acceptez d'être faible, rendez-vous compte de votre incapacité à vous sortir de la confusion, de l'ignorance !

 

Dans un deuxième temps, acceptez de vous soumettre. Je ne vous demande pas de vous soumettre à moi, mais à l'agya, à la pratique, à la Grâce.

 

« L'amour donné a plus de valeur que la soumission imposée »

 

Bhaktimàrga 1-3-10

 

Dans un troisième temps ne croyez pas tout ce que votre tête pense, tous les sentiments qui vous viennent.

 

Dans un quatrième temps, acceptez d'oublier ce que vous croyez savoir, à propos de la spiritualité : videz votre bol pour qu'il puisse être rempli de nouveau.

 

Réalisez...réaliser c'est juste se rendre compte, ouvrir les yeux. Ce n'est pas nécessaire de réfléchir pour ça. Quand il fait froid et que vous réalisez que vous avez froid, vous mettez un pull ou un manteau. C'est ça que signifie réaliser.

 

 

Laissez la main à la Grâce

 

 

Vous aimez discuter, faire, garder le contrôle mais ça ne fonctionne pas ainsi dans la spiritualité vraie : c'est la Grâce qui a le contrôle de tout mais le contrôle de vous, la Grâce ne peut l'avoir que si vous le lui laissez...à cause du libre-arbitre.

 

Lâchez le volant si vous voulez que la Grâce le prenne et dirige votre vie. Lâcher le volant, et ne pas le reprendre c'est un sacré boulot, quand on est habitué à conduire et que l'on a peur !

 

Laissez la conduite de votre vie au Seigneur et en attendant faites ce qu'il veut que vous fassiez : vivez ! L'Observance de l'agya, la pratique des trois piliers c'est la vie. Ces piliers sont prévus pour que vous puissiez les pratiquer à travers votre quotidien. Alors ce n'est pas toujours évident, et certaines existences seront plus favorables à l'Observance que d'autres mais c'est l'objectif de la pratique. Si c'était aussi évident que ça tout le monde serait réalisé et la Terre serait dans une paix et une justice parfaite, ce serait l'âge d'or dont on parlait tellement dans les années soixante et soixante dix.

 

Vivez votre vie d'humain...un disciple de La Voie est un être humain avant tout. La Grâce tourne en arrière-plan de votre existence. Tant que vous êtes dans l'agya, dans la pratique vous avez conscience de cette « Appli » qui tourne et cette conscience vous donne une satisfaction comme nulle autre pareille.

 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère mais il faut préciser ceci: il a été dit à l'ashram nandi-àlaya (maison du bonheur), enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation, qui observent l'agya et pratiquent les trois piliers. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation, que vous observez l'agya et pratiquiez les trois piliers. Pour se renseigner demandez sur l'interface contact du blog.

 

Sri Hans yoganand ji.

 

 

 

Sur certaines tablettes et smartphones, le blog est moins confortable

si vous le pouvez, visitez-le depuis un ordinateur.

 

Tag(s) : #satsang, #yogaoriginel, #yoga, #spiritualité, #grâce, #observance, #détachement, #agya

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :