Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vivre une spiritualité profonde, transcendantale, qui vous amène très profond n'est pas réservé à une élite de savants, de gens connaissant le contenu de gros livres anciens écrits dans des langues oubliées. Il suffit d'avoir soif de vérité, de paix.

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie, les âmes, les élites et la vérité.
La spiritualité profonde est pour toutes les âmes... Qui ont soif de vérité

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

Vous qui avez eu la Révélation des quatre techniques de La Voie, évidemment que vous devez observer l'agya, ses quatre piliers... C'est pour le faire que vous avez demandé à la recevoir, cette Révélation, mais ce n'est pas suffisant ! Je vous parle souvent de cette posture-intérieure qui est faite d'un état d'esprit aux multiples composantes, comme l'humilité, la simplicité, la soif de vérité, la constance, mais vous ne pouvez pas vous inventer humble, ni simple. C'est si difficile d'être simple quand on est compliqué ! Les artistes, les calligraphes le savent bien. Il leur faut toute une vie pour atteindre cette simplicité qu'ils visent.

 

 

Tout est là présent pour vous : l'âme, l'ego, l'incarnation, les quatre techniques, l'enseignement du maître et il manque encore quelque chose pour que ça fonctionne « à plein », il manque la bonne posture, cette posture-intérieure dont je vous parle si souvent. Dans la vie spirituelle sur le chemin de la vérité ce qui est le plus compliqué, le plus long, c'est de trouver cette posture-intérieure, d'accéder à la simplicité, à l'humilité. Pour ce qui est de la soif de vérité vous l'avez ou vous ne l'avez pas. Certains, certaines demandent la Révélation parce qu'ils ou elles sont trop malheureux, malheureuses dans leur vie. C'est une motivation qui en vaut d'autres, bien meilleure que cette motivation de certaines personnes qui ont le désir de perfection. La soif de vérité est encore la meilleure des motivations. Mais on ne change pas de motivation comme de chemise !

 

 

 

En attendant

 

 

 

En attendant que ça fonctionne « à plein », vivre cette voie, observer l'agya, ses quatre piliers, est déjà un tel bonheur ! Qu'importe, après tout, si ça ne fonctionne pas « à plein » ! Ce n'est pas tout ou rien. Vous avez toute cette vie pour affiner votre posture. Vous arriverez bien au bout, ne soyez pas pressé. Mais si l'humilité vous vient, au détour d'une journée d'Observance, si vous sentez que vous vous simplifiez et que vous simplifiez, si possible, votre existence, ne reculez pas, continuez dans cette direction, c'est la bonne !

 

 

Vous savez beaucoup de gens aimeraient bien vivre une vie spirituelle, mais ils ont l'idée préconçue que ça demande des sacrifices. Ils voient les moines et les moniales, catholiques ou bouddhistes et se disent que c'est bien ce qu'ils vivent, mais que ce n'est pas pour eux. Eux, ils ont une existence différente. Ils travaillent, ou pas, ont une famille, ou pas. En tout cas, il n'est pas, pour eux, question de se retirer du monde pour vivre une ascèse au sein d'un monastère ou d'un ashram, sacrifiant leur liberté et leurs plaisirs.

 

 

Bien sûr, pensent-ils, la spiritualité le mérite bien, mais ce sera pour la prochaine incarnation, si le karma le veut. En attendant ils achètent de l'encens, font un peu de méditation en écoutant les fichiers mp3 d'un guide de méditation. Ils sont végans et ont un petit autel domestique, dans un coin de leur salon, ou de leur chambre et pourquoi pas ? On peut faire ce que je viens de décrire et être dans la vraie spiritualité, mais de faire ces choses ne suffit pas. Vous savez, la vraie vie spirituelle ne demande pas de sacrifices. Il ne s'agit pas de perdre, d'abandonner des choses, mais d'en gagner !

 

 

On n'est pas obligé d'abandonner sa famille, son travail. Vous recevez la Révélation des quatre techniques et vous observez l'agya, ses quatre piliers et ça, vous pouvez le faire en vivant votre vie « normale ». Bien sûr, que vous ne recevrez pas la même chose que ceux qui vivent en ashram ou au monastère, sinon à quoi bon ? Mais ce que vous recevrez sera ce qu'il vous faut. Vivre avec la Conscience endormie est comme être handicapé. Tout le monde devrait vivre avec sa conscience ouverte vers l'intérieur et de la bonne façon.

 

 

 

Mauvaise et bonne façon

 

 

 

Qu'est-ce qu'une bonne façon et qu'est-ce qu'une mauvaise façon ? Une bonne façon, c'est une façon qui vous tourne vers la lumière-intérieure, vers la paix du Saint-Nom. Une mauvaise façon est une façon qui vous remplit de concepts, de connaissances théoriques, livresques, de dogmes, d'interdits sans amour. Ce qui vous laisse hors de vous-même est une mauvaise façon, une mauvaise voie, un mauvais enseignement. Ce qui vous pousse vers l'intérieur est une bonne façon, une bonne voie et un bon enseignement.

 

 

« Tu reconnaîtras l'arbre à ses fruits ». (Matthieu 7:16) Évidemment que si vous pensez que vous avez plus à perdre qu'à gagner vous ne ferez pas un pas sur La Voie, c'est ce que voulait dire Jésus quand il disait, à la fin de ses satsang : « Que celui qui a des oreilles pour entendre entende ». (Matthieu 13:9)

 

 

En attendant je dis à ceux, à celles qui ont voulu recevoir la Révélation, et qui marchent sur cette voie, je leur dis : n'ayez pas peur de l'humilité ni de la simplicité, ils font partie de la posture-intérieure nécessaire à la Réalisation. Si l'enseignement du guide remet en question votre vanité, n'en soyez pas malheureux, au contraire, profitez-en pour cultiver l'humilité... qui n'est pas l'humiliation, nous sommes bien d'accords !

 

 

« La Grâce aime l'humilité, il en faut pour demander. »

Bhaktimàrga 2-7-4

 

 

« Ksïnà-vrtter abhijàtasyeva maner grahïtr-grahana-gràhyesu

tat-stha-tad-anjanatà samàpattih.

Comme le pur cristal prend la couleur des objets placés près de lui,

le pratiquant, libre des fluctuations du mental, sort de la confusion

et atteint la parfaite conscience de la béatitude, absorbé dans L'Unité. »

Yogasûtra 1.41

 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #observance, #satsang, #yogaoriginel, #humilité, #simplicité, #lavoie, #spiritualité

Partager cet article

Repost0