Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Christ disait souvent: ''que celui qui a des oreilles entende'', ici c'est devenu que celui qui a de l'entendement comprenne. Seulement ceux qui sont déjà d'accord avec l'enseignement de la voie seront attirés par elle. Même s'ils ne le savent pas.

 

 

l'astérisque revoie au dico

 

 

"Seuls ceux qui ont des oreilles pour entendre entendent le Satsang"

[Bhaktimàrga 2-4-6]

 

 

Il existe un paradoxe intéressant, sur la voie où nous sommes,

c'est que pour recevoir il ne faut rien attendre.

Il participe de manière très importante de la bonne posture,

cette posture intérieure du yoga*, pour atteindre l'Unité*.

 

 

Recevoir la Paix*, la Lumière*, de la Musique*

quand on pratique les techniques de Méditation* reçues au cours de la Révélation

c'est bien, comment dire le contraire ?

Vous avez besoin de ces expériences pour vous motiver à l'Observance* de l'Agya*.

Mais vous ne devez rien attendre.

 

Il n'est pas possible de ne rien attendre dans l'espoir de recevoir.

Cette duplicité est contre-productive.

La bonne posture intérieure doit-être posée sur une bonne base

et la base est aussi faite de sincérité.

 

 

Se donner sans compter

 

 

Plus vous vous donnez, plus vous vous abandonnez

et plus vous recevez mais pour se donner sans espoir de retour ce doit-être naturel.

Tout le monde n'a pas cette propension.

C'est pour ça que la voie-originelle ne s'adresse pas à tout le monde

et que le Christ, quand il en parlait

s'adressait à ceux qui avaient des oreilles pour l'entendre:

''Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.'' [Matthieu 13:9].

 

Il s'adressait à ceux qui avaient soif de Vérité*, de se donner.

Il s'adressait aussi aux très rares qui avaient reçus

le ''baptême dans l'Esprit-Saint et dans le feux'' [Luc 3:16]

quand il disait: ''heureux sont vos yeux, parce qu'ils voient,

et vos oreilles, parce qu'elles entendent ! '' [Matthieu 13/16]...

ce baptême dans l'esprit-Saint et dans le feux

est la Révélation des quatre techniques

dont le Saint-Nom* (l'esprit-Saint) et la Lumière (le feux).

 

Le Christ, comme Bouddha, comme Guru Nanak, comme Lao-Tse, comme Mani,

comme tous les maîtres éveillés révélait la même chose,

offrait le même baptême, la même initiation que celle offerte aujourd'hui sur la voie.

C'est pourquoi il disait à ses très rares disciples

(tout au plus une dizaine1 durant le temps de ses pérégrinations palestiniennes)

qu'ils devaient être heureux parce que leurs yeux voyaient

et que leurs oreilles entendaient.

 

Mais que voyaient leurs yeux ? Qu'entendaient leurs oreilles ?

Leurs yeux voyaient la Lumière intérieure:

"L’œil est la lampe du corps, si ton œil est sain, tout ton corps sera éclairé..." [Matthieu 6:22]

et leurs oreilles entendaient le Saint-Nom et la Musique intérieure

que d'aucun nomment la ''Musique des sphères''.

 

 

La voie ne s'adresse pas à une élite ésotérique, mystique

qui vaudrait mieux que les autres gens

mais elle s'adresse à de rares personnes,

à celles qui ont des oreilles pour entendre le Satsang,

un cœur pour le recevoir et l'accepter,

ceux-là qui ont l'entendement.

 

 

Ceux qui ont l'entendement

 

 

Dans l'évangile selon Thomas [loggion 23] le Christ a dit:

"Je vous choisirai entre mille et deux entre dix mille et debout, ils seront un.''

Pour le, Christ "debout" signifiait initié et "être-un" voulait dire unis dans l'Unité*.

 

Non seulement le Chercheur*,

pour devenir aspirant* et pour recevoir la Révélation des quatre techniques,

le baptême dans l'Esprit-Saint et dans le feux,

doit avoir des prédispositions pour entendre et recevoir le message christique,

le Satsang* mais une fois debout, une fois qu'il ou elle a reçu le baptême,

l'initiation, la Révélation il lui faut avoir tendance à se donner

et des affinités avec la simplicité et l'humilité*.

Comme vous le voyez ce ne sont pas des caractéristiques si fréquentes que ça.

 

Un Chela*, ou un, une premie* aime servir, aime le Service*.

Le Service est un des trois pieds de l'Agya.

Il est plus facile d'observer l'Agya quand on aime les trois pieds qui le composent:

le Service, le Satsang et la Méditation !

 

La Grâce* de la Conscience*, à travers l'intermédiaire du maître*,

ne vient pas pour tout le monde, elle vient pour ceux qui souffrent

et veulent se donner sans être ni exploités ni humiliés.

Il y a le baptême dans l'Esprit-Saint et dans le feux

et puis il y a l'Observance* de l'Agya

dont le guide fait partie par ''son'' Satsang et ''son'' enseignement.

C'est le maître qui dit l'Agya.

L'Agya n'est pas uniquement une sadhàna,

il est aussi une préconisation spirituelle du maître vivant.

 

 

1: disciples du Christ: ne confondez pas disciple et apôtre: tous les apôtres n'ont pas été initiés par le Christ.

 

 

Ce Satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère mais il faut préciser ceci: il a été dit à l'ashram nandi-àlaya, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation des quatre techniques de Méditation de la voie et qui observent l'Agya. Le plein ''bénéfice'' de ce Satsang ne pourra être atteint que si vous avez connaissance de ces techniques et que vous les pratiquez (observer l'Agya). Pour se renseigner demandez sur l'interface contact du blog.

Sri Hans yoganand ji.

 

 

Autres Satsang sur ce thème:

 

-Qui a l'entendement entend

-Comme on se donne on reçoit

-Corriger ses propres copies

 

Sur certaines tablettes et smartphones le blog est moins confortable

si vous le pouvez, visitez-le depuis un ordinateur

Tag(s) : #satsang, #dédication, #agya, #yogaoriginel, #lavoie

Partager cet article

Repost 0