Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Satsang disant quels trésors on peut trouver dans les profondeurs...mais de quelles profondeurs s'agit-il ? Tout est là ! Loin de la surface, des apparences, de la confusion, quand la Conscience est au bon endroit elle trouve ces trésors de Paix, de bonheur et d'accomplissement.

 

l'astérisque* renvoie au dico

 

 

 

"L'Un a créé le corps et la Conscience vient par lui,

C’est une Grâce un trésor dans la boue"

[Bhaktimàrga 1-3-20]

 

 

La compréhension est un processus sans fin,

plus on comprend et plus on comprendra.

La compréhension appelle la compréhension,

marche après marche comme s'il existait un alphabet infini

dont chaque lettre découverte permettait d'écrire un mot nouveau

et d'éclairer notre esprit.

 

 

Pour ma part je me moque bien de comprendre mais ça c'est comme

pour l'argent: seulement ceux qui sont riches s'en moquent. La

compréhension suprême est de comprendre qu'il n'y a rien à

comprendre et de vivre en s'abandonnant

à la contemplation et à l'Observance*.

 

 

Ce n'est pas interdit de comprendre et comment faire autrement

quand on médite régulièrement sur la Lumière* intérieure qui,

si elle n'est pas toujours très brillante, éclaire l'esprit,

et quand on observe l'Agya*, par le Service* dédié ?

Sachez que La compréhension est une conséquence

de l'approfondissement de sa Conscience,

pas l’outil permettant d’aller plus profond.

 

La compréhension ne se trouve pas à la surface,

comme un scaphandre qui permettrait de plonger

dans les profondeurs de la Conscience...

elle se trouve sous la surface et plus profond vous allez,

plus la compréhension est grande.

Par le Service et le Satsang vous la remontez à la surface de votre mental*.

Avoir la compréhension à la surface de l'esprit c'est la Réalisation*.

Elle doit se transcrire dans les actes.

 

 

Un moyen pas le but

 

 

C'est bien de comprendre mais ce n'est pas le but. C'est un moyen.

Car la compréhension n'a pas de fin.

Vous ne pourrez jamais dire: ''ça y est, eurêka ! j'ai compris ! ''.

Le but vous le connaissez, il arrive à la fin

et la fin vous savez ce que c'est.

Ne soyez pas pressé de l'atteindre !

En attendant profitez des trésors de Sa Grâce* et soyez heureux.

 

La compréhension est du domaine du mental*, de son côté supérieur,

interface entre la ''conscience-domestique'' et La Conscience-profonde.

Ce n'est pas parce qu'elle est du domaine du mental qu'il faut la mépriser:

vous n'êtes pas pure Lumière durant le temps de votre incarnation.

Vous êtes corps physique, psychisme et Conscience* ou âme*.

Tout ce qui vous compose est utile à l'accomplissement

de ce que Dieu a prévu pour vous.

 

N'utilisez pas la compréhension à mauvais escient,

pour ce qu'elle ne peut pas faire.

Chaque chose a sa place.

La compréhension sert à vous conforter dans l'Observance*

et à pratiquer de la bonne façon.

Il y a quelque chose d'autre qui peut vous aider,

si vous êtes dans la confusion*

et incapable de trier la compréhension venue du dedans

et les concepts* qui sont de la surface...le guide* !

N'hésitez-pas à lui poser vos questionnements, à vous ouvrir à lui.

 

A une certaine profondeur, dhyana, samadhi il n'y a plus de mental...

juste le vide et vous qui y baignez hors du temps et de l'espace.

Dans le traité du yoga-originel cet état est nommé Royaume*.

 

 

"Seul l'abandon total en Dieu mène au Royaume ".

[traité 1.23]

 

 

"Le but de la pratique est de gommer les causes fondamentales de l'affliction

Et par la contemplation d'amener à l'Unité."

 [traité 2.2]

 

 

Une fusée à étages

 

 

La Méditation* est comme une fusée à plusieurs étages

et le mental est un de ces étages chargés de monter vers le ciel

en se libérant de l'attraction...

mais arrivé dans un ciel plus subtil

la Conscience se détache et plane librement.

 

 

Le Royaume ou samàdhi*

[il ne s'agit pas du Nirvikalpa-samàdhi qui provoque l'éveil

mais de la Méditation* profonde]

est l'état d'Unité* le plus fort dont nous sommes capables

de notre vivant incarné, sauf d'aller en Nirvikalpa-samàdhi.

L'état d'Unité le plus fort de tous est la mort,

quand elle débouche dur la Libération*, à la fin du cycle

et puis, êtes-vous si pressés d'y arriver ?

 

Tant que vous êtes incarné vous êtes dans la dualité

mais ça ne signifie pas le conflit.

La dualité c'est l'état naturel de l'âme incarnée,

c'est la Lilà* de Dieu, le lieu de l'Observance.

Le conflit est encore autre chose,

la confusion comme la souffrance*.

On peut-être dans la dualité et avoir du discernement

et la Conscience de la béatitude*.

L'ego-spirituel* vous pousse à atteindre la perfection,

à être en samādhi H24,

comme certains, certaines affirment demeurer toujours,

il vous pousse à ne vous nourrir que de Pràna

mais en Vérité* il vous ment pour vous plonger dans la confusion,

sur une fausse piste.

 

Dieu a fait le monde, Sa Création*,

qui sommes nous pour discuter du bien fondé de sa volonté ?

Des ignorants qui ne voient pas sa marque.

Dieu nous a offert Sa Création pour notre bonheur

et l'accomplissement de notre dharma* spirituel,

profitez-en avec humilité* et reconnaissance

et ne cherchez pas à tout changer,

vous n'avez pas les plans et feriez n'importe quoi !

 

Tout ce que l'être humain a raconté à propos de Dieu et de Son Royaume* est faux ou très loin de la Vérité*...

car aucun mot, aucune phrase ni concept ne peut décrire,

témoigner de cette perfection.

Le Satsang* peut occuper votre esprit

pendant que l'âme entre, ou pas, en résonance.

L'essentiel est invisible.

 

 

La vraie sagesse

 

 

Ne pas chercher à comprendre c'est ça la sagesse !

Celui, celle qui travaille dans le but de tout comprendre

n'est pas un sage.

Son espérance est une illusion* et ses efforts sont vains.

Comprendre dans le domaine de la science, de l'humain est possible

et un exercice utile souvent mais je vous parle de la voie-originelle,

du domaine spirituel, de votre relation à L'Un.

 

 

Chaque compréhension vient au disciple au moment voulu

mais ce moment passé laisse la place à d'autres moments

et à d'autres compréhensions.

Ne vous y attachez pas

et vous savez comme je préfère le cloud au disque-dur.

 

Le trésor de la compréhension se trouve

dans la profondeur de la Conscience, de l'abandon au moment,

du lâcher-prise et vous permet de continuer vos plongées

avec une motivation sans cesse nouvelle.

 

Soyez heureux, heureuse autant que possible.

Restez dans l'Observance* de l'Agya*

et pour ceux qui n'ont pas reçu la Révélation* des quatre techniques

et ne peuvent donc pas être dans l'Agya,

demandez la, elle vous sera donnée mais vous devez avoir soif.

Une simple curiosité ne vous apportera rien

et risque même de vous rendre encore plus confus, confuse.

Venez, s'il vous plaît, à la voie pour de bonnes raisons.

 

 

Ce Satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère mais il faut préciser ceci: il a été dit à l'ashram nandi-àlaya, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation des quatre techniques de Méditation de la voie et qui observent l'Agya. Le plein ''bénéfice'' de ce Satsang ne pourra être atteint que si vous avez connaissance de ces techniques et que vous les pratiquez (observer l'Agya). Pour se renseigner demandez sur l'interface contact du blog.

Sri Hans yoganand ji.

 

 

Autres Satsang sur ce thème:

-Comprendre sans réfléchir

-Construire sa compréhension

-Vous n'avez pas besoin d'apprendre

 

Sur certaines tablettes et smartphones, le blog est moins confortable

si vous le pouvez, visitez-le depuis un ordinateur

Tag(s) : #satsang, #comprendre, #concepts, #spiritualité, #yoga, #grâce, #yogaoriginel, #lavoie

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :