Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On ne forcera pas quelqu'un qui n'a pas soif à boire. La soif est le préalable inévitable du fait de s'abreuver. C'est ainsi aussi pour le domaine spirituel: une personne qui n'a pas soif de vérité ne cherchera pas la vérité...si si, la Vérité existe mais c'est un autre sujet.

 

 

 

 

L'astérisque* renvoie au dico

 

 

Si l'Agya* est composé de trois pieds ce n'est pas par hasard.

L'Agya est fait du Service, du Satsang et de la Méditation

et il y a une raison, à celà, sinon la Sadhàna du yoga-originel

pourrait-être simplement de méditer;

de s’asseoir une fois pas jour trente minutes

et de pratiquer une technique de Méditation.

Mais l'Agya est composé de trois pieds.

 

 

L'Agya pourrait-être aussi de répéter un mantra toute la journée,

par exemple hang-so.

Vous répéteriez hang-so toute la journée...

sur une journée de quatorze heures ça ferait 50400 fois hang-so,

avec ou sans collier de perles.

Mais l'Agya n'est pas comme ça.

 

 

L'erreur de traduction

 

 

Certains, beaucoup font ainsi:

ils répètent un mantra tout au long du jour

croyant obéir aux écritures.

Quand, par exemple, dans le Yogasûtra il est écrit: I.28:

Tajjapastadarthabhàvanam:

''La méditation sur ce son qui se répète est la méditation sur Dieu."

 

 

Ils comprennent qu'il leur faut répéter son nom...

par exemple ôm mani padme hum...

mais c'est une erreur: 

ce sûtra ne signifie pas qu'il faut répéter le ôm toute la journée.

Il y a une erreur d'interprétation du texte.

 

 

 

Le Nom dont il est question est le Saint-Nom*

et il n'a pas besoin d'être dit.

Il n'est pas un nom qui peut s'écrire, se lire ni se réciter.

Quand on sait comment faire, quand on a reçu

la Révélation* des quatre techniques on sait comment s'y prendre

et on peut travailler à écouter la répétition de ce nom et, ainsi,

être en Méditation formelle ou en action, dans le Service.

Le mot japa ne signifie pas répéter le Nom mais la répétition du Nom

et ce Nom, le Saint-Nom n'a pas besoin de nous pour se répéter.

S'il cessait de se répéter vous seriez mort.

 

"Le Saint-Nom ne peut se dire, l'écouter c'est entrer au Royaume"

[Bhaktimàrga 1-1-6]

 

 

L'Agya

 

 

L'Agya est la Sàdhana de la voie mais pas seulement,

il est aussi une prescription spirituelle

donnée par le maître* vivant de la voie.

Cet Agya est composé de trois pieds

sur lesquels repose chaque journée de votre existence

de Marcheur* et de Chela*, du lever au coucher.

C'est le propos de l'Agya:

de vous permettre d'être aussi connecté que possible,

selon vos souhaits, avec ce centre de vous

où est la vacuité* pleine de Paix*.

 

 

"Celui qui observe l'Agya se place sous la Grâce,

S'il en sort qu'il s'y remette et s'y remette encore"

[Bhaktimàrga 1-44-36]

 

 

Il y a quatre degrés de pratique, sur la voie.

Il y a l'aspirant, le Marcheur*, le Chela et le premie*.

L'aspirant est un chercheur désireux de recevoir la Révélation,

le Marcheur reçoit la Révélation et on n'entend plus parler de lui.

On ne sait même pas s'il médite en utilisant les quatre techniques révélées:

il ne donne aucune nouvelle.

On ne peut pas non plus

lui adresser l'enseignement du guide* pour l'aider.

 

Le troisième degré, celui de Chela* ou disciple, est le stade où

un Marcheur a voulu rester en contact avec le guide vivant

et reçoit de lui un enseignement, le plus souvent par mail.

Le guide sait où en est le Chela, ou disciple et peut, ainsi,

l'aider quand il en fait la demande.

Le Chela a à cœur de réaliser la voie, de rester dans l'Agya .

 

Le quatrième degré est celui de premie ou amoureux de Dieu,

et le premie, la premie s'en moque

de réaliser la voie, de la perfection, de la Libération*.

Tout ce qu'il, tout ce qu'elle veut c'est être en compagnie du Saint-Nom,

c'est de ressentir Sa Grâce*, Sa Guidance* dans sa vie

car il, elle ne peut pas vivre sans cette Conscience*.

Premie est un mot qui signifie amoureux dieu.

Il, elle connaît Bhakti, la dévotion

et cette dévotion fait que son existence est magique...

comme un jeune amoureux, amoureuse.

 

Quoi qu'il en soit, quel que soit le degré de pratique où vous êtes

vous devez observer l'Agya, pratiquer les trois pieds qui la composent:

le Service, le Satsang et la Méditation.

Ces trois pieds doivent être équilibrés, aucun ne doit être négligé,

à fortiori oublié. C'est la Sàdhana de la voie de la liberté.

 

Personne ne vous y oblige.

Seuls ceux qui ont soif désirent boire et sont prêts à tout pour boire.

Si vous avez des difficultés pour le faire, alors demandez moi conseil

ou à la mère de l'ashram.

Un Marcheur qui demande conseil devient un Chela.

Il n'y a rien de plus compliqué que ça.

 

 

Vous ne serez jamais parfait

 

 

Vous ne serez jamais parfait, ne cherchez pas à l'être.

Celui qui veut être parfait c'est le faux-ego* déguisé en ermite.

 

 

Vous ne pourrez jamais être parfait parce que l'incarnation fait

que vous êtes impermanent et que votre corps est imparfait, fragile...

et votre mental* souvent faible et assujetti à la vanité.

Le faux-ego se déguise en mystique, il devient l'ego-spirituel

et se fait passer pour vous.

Il vous fixe des objectifs très bien, sur les livres,

mais impossibles à atteindre...pourquoi fait-il ça ?

 

Il fait ça parce qu'il veut gagner du temps

et vous perdre dans des culs-de sac

où vous ne trouverez rien qui soit à même de le remettre en question.

Ainsi il ne risque pas de perdre le contrôle qu'il a sur votre mental

et il pourra continuer à vous vendre ses concepts.

 

 

"Le faux-ego s'attache à la terre et aux sens en oubliant l'essence"

[Bhaktimàrga 1-2-29]

 

 

A moins de vivre dans un cabane en bois au milieu d'une forêt,

sans argent ni famille, vous ne pourrez jamais être tout le temps

dans la béatitude de la Méditation profonde.

Si vous avez la Grâce d'avoir des gens auxquels vous tenez

et qui tiennent à vous, qui comptent sur vous,

si vous avez la chance d'avoir des centre d’intérêts pour le monde

où la Grâce de Dieu vous a incarné,

alors vous ne pourrez jamais être un siddhi,

un parfait yogi mais sans doute vous sera-t-il possible d'être

une bonne personne, un bon Chela, un bon premie

capable d'être heureux de ce qu'il a

plutôt que malheureux de ce qui lui manque.

 

Si vos Méditation assises ne vous apportent pas

tout ce que vous en espérez,

rattrapez-vous au moment des pauses Saint-Nom.

Vous connaissez le principe:

cesser toute activité cinq fois par jour,

durant quelques secondes, pour se recentrer

en pratiquant la technique du Saint-Nom.

 

Ayez à cœur d'observer l'Agya c'est quand même plus facile

que de répéter plus de cinquante milles fois un mantra.

 

Le Satsang est bon à recevoir au moins deux fois par semaine.

Vous avez les Satsang édités sur le blog Paroles de Vérité...

ces Satsang ont été dits par josé (Sri Hans yoganand ji),

enregistrés et édités par écrit à votre intention.

Sur la page facebook de la mère d'ashram, sourire-intérieur,

il y a ses Satsang édités régulièrement.

 

 

Laissez-vous guider et restez aussi souvent que possible

en état de Service à travers vos activités quotidiennes.

Si vous avez des difficultés, vous pouvez

m'adresser un mail de questionnement, j'y répondrai.

 

 

L'Ashram nandi-àlaya est là pour vous recevoir individuellement,

en invité, pour vous ressourcer,

recevoir une révision de la Révélation et Darshan*.

Vous pourrez faire du Service direct aussi et avoir du Satsang orale.

 

 

Qu'avez-vous de mieux à faire ?

 

 

Ce Satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère mais il faut préciser ceci: il a été dit à l'ashram nandi-àlaya, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation de la voie et qui observent l'Agya. Le plein ''bénéfice'' de ce Satsang ne pourra être atteint que si vous avez connaissance de ces techniques et que vous les pratiquez (observer l'Agya). Pour se renseigner demandez sur l'interface contact du blog.

Sri Hans yoganand ji.

 

 

Autres Satsang sur ce thème:

-Motivé par la soif

-Le libre-arbitre

-Les caprices de l'humanité

 

Sur certaines tablettes et smartphones, le blog est moins confortable

si vous le pouvez, visitez-le depuis un ordinateur

Tag(s) : #satsang, #paix, #chercheur, #soif, #yogaoriginel, #lavoie

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :