Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un petit focus sur quelques vertus bienvenues sur La Voie. Difficile de s'efforcer de les avoir, mais quand elles viennent entretenez-les car elles sont ce qui fait la posture-intérieure, la plus puissante des postures du yoga-originel, le premier né.

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

 Il y a beaucoup de bruits discordants, ferme les yeux,

fais silence et entends la perfection de la respiration »

Bhaktimàrga 1-1-25

 

 

Simplicité, humilité, constance… Vous avez là le tiercé gagnant dans la course à la Réalisation. Réaliser quoi ? Réaliser la fusion dans l’harmonie. L’ensemble de ces trois vertus engendre le lâcher-prise et le lâcher-prise la prise de conscience de l’harmonie naturelle de la vie.

 

 

Quand vous êtes dans l’harmonie vous ne contrariez pas le courant de Grâce qui coule constamment et ainsi en profitez au mieux. Alors ce sont vos gestes, vos paroles qui se teintent d’harmonie et l’harmonie entraîne l’harmonie, c’est un cercle vertueux. L’élément déclencheur de ce cercle vertueux est la conjugaison des trois vertus citées au début du satsang.

 

 

Le Saint-Nom ou Verbe est le grand dispensateur d’harmonie comme l’océan l’est pour la pluie. Vous savez déjà qu’il n’est pas possible de s’efforcer à l’humilité, qu’elle est la résultante d’un constat, celui de notre peu d’importance et de Sa Grandeur, de Sa toute-puissance. Mais à la simplicité, à la constance, vous pouvez vous efforcer.

 

 

 

La constance à quoi ? À l’Observance !

 

 

 

Commencez par la constance, ensuite continuez par la simplicité et l’humilité viendra en son temps, alors, et seulement alors, vous commencerez à réaliser la raison de votre venue dans cette vie. Avez-vous remarqué que tout ce qui est harmonieux est simple ? Regardez autour de vous, écoutez… une musique harmonieuse est simple, n’est-ce pas ? Tout est ainsi, mais qu’il est compliqué de faire simple ! Les maîtres zen, les calligraphes, les artistes en général le savent bien.

 

 

Prenez ces trois mots, simplicité, humilité et constance comme pense-bête, écrivez-les en gros et affichez-les sur vos murs pour vous souvenir de leur importance. Rendez-vous à l’évidence ! Quand vous n’êtes pas simple vous ne pouvez pas décréter, du jour au lendemain, que vous allez être simple… c’est un travail à faire et l’Observance de l’agya vous permet de le faire et c’est là que la constance entre en jeu.

 

 

Le secret de la constance, c'est la motivation, le besoin où vous êtes de cette paix, de cette simplicité. Sans ce besoin, cette soif rien n’est possible. Si vous partez de cette absolue, de cette vitale soif de paix, alors il vous reste à vous efforcer à la constance… la simplicité et l’humilité viendront en leur temps. Je dis ça aux pratiquants de La Voie, à ceux qui ont reçu la Révélation des quatre techniques et qui peuvent, ainsi, observer l’agya, ses quatre piliers. Pour les autres, s’ils ont cette soif de paix, de simplicité, d’harmonie qu’ils demandent à recevoir la Révélation, ils la recevront. Ce n’est pas compliqué. C’est plus compliqué de le demander que de la recevoir.

 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #satsang, #humilité, #simplicité, #yogaoriginel, #lavoie, #spiritualité, #méditation

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :